09.01.2018

C’était hier : L’Epiphanie fêtée dans la joie

L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du jeudi 9 janvier 2003.

calvaire chalabre,frédéric paillard,sophie jacques de dixmude,sergi panCélébration en musique avec Sophie à la boudègue et Sergi à la flûte (Photo archives, Janvier 2003).

Les portes de la chapelle du Calvaire se sont ouvertes en ce dimanche de l’Epiphanie, sur une colonne de hardis pèlerins venus partager une tradition familiale avec Frédéric Paillard, nouvel ermite des lieux. Après avoir gravi une à une les stations qui jalonnent le chemin de croix menant jusqu’à l’ermitage de Notre-Dame des Sept Douleurs, chacun a pu apprécier le calme et la sérénité qui règnent sur le Mont Calvaire. Ce site très prisé par les nombreux serviteurs du culte mais aussi par les randonneurs de passage, a servi de cadre à une belle fête, célébration de la présentation de Jésus enfant aux Rois Mages.

calvaire chalabre,frédéric paillard,sophie jacques de dixmude,sergi pan

Sergi Pan à l'église Notre-Dame (photo archives, Juillet 2001)

Comme le veut la tradition en cette journée qui célèbre aussi le premier miracle des noces de Cana (l’eau changée en vin), la galette a été partagée en autant de parts que de convives, plus une. Un intermède gourmand et convivial qui s’est poursuivi en musique grâce aux talents de Sophie Jacques de Dixmude et de Sergi Pan, très heureux d’apporter la touche musicale à ce premier dimanche de l’année 2003. Avant de se quitter, nos pèlerins et leur hôte ont pris rendez-vous pour le dimanche 2 février prochain, jour de la Présentation au Seigneur.

Ebeniste et ancien compagnon du tour de France, Frédéric Paillard propose en effet une visite guidée des lieux le premier dimanche de chaque mois, de 14 h à 18 h, il veille également aux destinées de l’association « Les amis du Calvaire ».

10.01.2011

Du Blau au Chalabreil

Assemblée générale des pêcheurs.

Ouverture 2009 II.jpg(photo archives, mars 2009, Lucas Martinez fait l'ouverture).

Les pêcheurs de l’AAPP du Kercorb sont informés que l’assemblée générale annuelle aura lieu le vendredi 14 janvier à 18h, salle du conseil municipal à Chalabre. A l’ordre du jour, bilan moral et financier de l’année 2010, bilan de l’inventaire piscicole du 10 juin dernier, préconisations du site « Natura 2000 » et conséquences pour l’association, dotations financières 2011 et répartition, plan d’empoissonnement par secteur, orientations des gestions à déterminer, informations diverses. Le président Christian Courdil et les membres du bureau remercient par avance les pêcheurs, invités à participer nombreux à cette réunion de travail.

L’ASPAAK en assemblée.

Le président Serge Fournié informe que l’assemblée générale de l’association pour la sauvegarde du patrimoine artistique et archéologique en Kercorb aura lieu le samedi 15 janvier prochain à 11h à la mairie, cours Sully. A l’ordre du jour, bilan moral et financier, renouvellement du bureau, questions diverses. Les personnes souhaitant s’investir au sein de l’ASPAAK sont cordialement invitées à participer à cette réunion. 

Le site de la mairie est ouvert.

Chemin fer Pont 0903.JPGLes administrés chalabrois peuvent accéder à un nouveau site mis en ligne depuis le jeudi 6 janvier dernier, sur lequel ont été recensées indications pratiques et informations concernant la gestion de la commune. Il offre également un tour d’horizon complet des services et des associations du village. La page d’accueil offre une vue quasi aérienne de Chalabre, prise depuis les hauteurs du mont du Calvaire. Une invitation à découvrir une nouvelle ouverture sur la capitale du Kercorb est lancée, le lien d’accès vers ce site est le suivant : http://www.chalabre.fr/

La « bodega » sur France Inter.

IMG_0358.JPGAprès avoir reçu le "coup de coeur" de l'Académie Charles Cros, le film "Bodega, buf de vida" (cornemuse, souffle de vie), sera à nouveau à l'honneur le lundi 10 janvier, sur les ondes de France Inter. Sophie Jacques sera l’invitée de Philippe Bertrand, animateur de l’émission "Carnets de campagne", diffusée tous les jours de 12h30 et 12h45. Rendez-vous lundi sur France Inter, juste avant le jeu des Mille euros (photo archives, Carnaval 2005, La Sofia accueille Badaluc XXXVI).

 

23.11.2010

Sophie Jacques une "bodegaire" à l'honneur

Sophie Jacques de Dixmude a été récompensée par l'Académie Charles-Cros. Elle est à l'origine d'un film qui restitue la mémoire de la "bodega", et qui sera présenté ce soir à Carcassonne.

La Sofia ter.jpgSophie Jacques et sa cornemuse, lors d'un carnaval avec les enfants de l'école Louis-Pergaud (photo archives Avril 2004).

« La Sofia es una bodegaira de primièra ! » et c'est Robert Roncalli qui le dit, alors ... Il parle ainsi de son amie Sophie Jacques de Dixmude, laquelle cultive un amour profond pour la musique là-bas du côté de Philippou. Une évidence pour l'ami Robert, à laquelle le collectif de spécialistes qui compose l'Académie Charles Cros s'est rendu tout dernièrement, en attribuant à la plus occitane des citoyennes belges, le prix «Coup de coeur 2010».

Partie voilà près de trente ans du plat pays qui est le sien, Sophie vit aujourd'hui dans ce pays occitan qu'elle ne cesse d'explorer et de découvrir. Experte en musique médiévale, elle passera du statut de musicienne amateur à celui de musicienne professionnelle au terme d'une formation au conservatoire national de la région de Toulouse (musique ancienne). Entre deux concerts en France ou à l'étranger, Sophie joint ses partitions à celles des musiciens autodidactes de l'OPVC, avec lesquels elle anime carnavals et autres fêtes du Cazal.

Fortement attachée aux traditions, elle va découvrir la richesse du pays de Kercorb, et « l'esprit ouvert et particulier de l'OPVC » sera pour elle « un formidable facteur d'intégration ». Tout comme la langue occitane qu'elle apprend très vite, avant de succomber au charme de la cornemuse de la Montagne Noire, la fameuse « boudègue ». A ce moment là, cet instrument que seule la langue d'Oc parvient à définir est presque tombé en désuétude. Sophie va s'intéresser de plus près à l'histoire de cette peau de chèvre, entreprenant un vaste travail de recherche qu'elle souhaite partager aujourd'hui avec « de nouvelles générations qui montrent un intérêt étonnant pour cette drôle de peau à voix humaine ».

Et le résultat est là, sous la forme d'un film qui restitue la mémoire de la « boudègue », intitulé « Bodega, Buf de vida ! ». De fait, un souffle de vie parcourt ce documentaire qui donne la parole aux principaux artisans de cette renaissance, réalisé avec le concours de Stéphane Valentin, aux côtés duquel « la Sofia » a reçu une belle distinction qui mérite de sincères compliments.

Dans ce pays au coeur duquel elle semble posséder des racines, Sophie Jacques n'oublie pas de réserver une dédicace « aux chèvres, en les remerciant de leur sacrifice pour faire vivre la boudègue ». Avec son complice passeur de patrimoine, Sophie vous donne rendez-vous ce mardi 23 novembre au Chapeau Rouge à Carcassonne (20h30), le film sera présenté dans le cadre d'une soirée animée par « l'Escola de bodega ». La projection sera suivie du verre de l'amitié. Il est possible de se procurer le film à la bibliothèque municipale de Chalabre, dans les magasins Cultura et Espace Leclerc. 

01.03.2010

La « dictada occitana » a inspiré le Cercle occitan del Quercorb

Occitanes.jpgSophie, Raymonde et Christine sont à bonne école.

L'atelier de langue du « C.O.Q », animé par son président Robert Roncalli, accueille chaque mardi après-midi, un groupe d'élèves studieux et passionnés par l'étude de la « lenga mairala ». Ce rendez-vous hebdomadaire se déplaçait tout dernièrement à Pennautier, plus précisément dans la salle « Na Loba » où étaient accueillis les candidats à la dictée occitane proposée par l'I.E.O de l'Aude. Maître Robert présentait pour l'occasion trois de ses protégées, invitées à plancher sur un extrait de "Lo livre dels grands jorns" de Joan Bodon, grand auteur occitan. Les candidats devaient ensuite répondre à un questionnaire de culture générale, "Qui ba sap", afin de départager les éventuels ex aequo.

Un exercice délicat mais particulièrement réussi pour Sophie Jacques de Dixmude qui se classe première de la classe, suivie de très près par Raymonde Chopineau, deuxième, et Christine Vanbatten qui décroche la cinquième place. Il va sans dire que ce résultat a pleinement satisfait celui que ses amis de la chorale Eissalabra appellent amicalement « Le cantaïre del pount del Blau ». Après l'annonce des résultats, les candidats étaient invités à visionner un document DVD conçu par Sophie Jacques et réalisé par Stéphane Valentin, intitulé « Bodega, Buf de vida » (Cornemuse, souffle de vie). Un travail de recherche consacré à la « boudègue », instrument emblématique de la Montagne Noire. De retour en Quercorb, les lauréates ont fêté l'événement comme il se doit, en compagnie de leurs camarades et d'un maître de classe comblé.  

badaluc 2007.jpgUn Roncalli peut en cacher un autre (archives Carnaval 1997). Notre maître occitaniste a toujours eu plusieurs cordes à son arc.