11.12.2017

Diabasis a acté ses projets

diabasis,patrice salerno,elsa suardLes adhérents de Diabasis, prêts à se remettre en scène.

Le théâtre Georges Méliès accueillait vendredi 1er décembre, la première assemblée générale de l’association culturelle Diabasis, fondée en octobre 2016. Le rapport moral présenté par Patrice Salerno confirme que l’action principale de l’association a été la poursuite et la consolidation des différents ateliers théâtre (trois ateliers enfants, un atelier adultes et un atelier adultes handicapés sur Chalabre, ce dernier avec l’ESAT de Lavelanet, et deux ateliers enfants sur Verniolle en Ariège). Activités complétées par la présentation de spectacles, montés et mis en scène par Elsa Suard pour les enfants, par Elsa Suard et Claudia Flessig pour les adultes. Théâtre mais aussi musique, avec l’animation d’un atelier Eveil musical assuré par Anne-Céline Sergent, pour les écoles maternelles de Quillan et Chalabre. Riche de trente-deux adhérents, Diabasis a adopté à l’unanimité le rapport financier présenté par Michèle Mirouze et Patrice Salerno.

diabasis,patrice salerno,elsa suard

Juin 2017 La vie un peu d'eau

Les perspectives pour 2018 reposent sur la consolidation des ateliers Théâtre, et l’organisation de deux animations. Le samedi 23 juin, « Faites de la Musique et des Passeurs de Mots », en partenariat avec la bibliothèque municipale et le comité des fêtes, et le samedi 4 août, Salon du Livre, en partenariat avec la bibliothèque départementale, la bibliothèque municipale, et le comité des fêtes. Au chapitre des projets, Diabasis pourra rapidement héberger un club de lecture (Martine Babin et Patrice Salerno) et un atelier de poterie pour les enfants (Delphine Meyrignac et Elsa Suard). Antoon Mastenbroek proposant la création d’une activité ciné-club.

Le nouveau bureau de Diabasis est désormais présidé par Patrice Salerno, trésorière Stéphanie Mir, secrétaire Martine Babin.

diabasis,patrice salerno,elsa suard

Octobre 2017 Ô Musée

14.07.2017

Retour à « Marhaba »

Marhaba 2e.jpgUne aventure à découvrir, dans les pas de Tancrède.

« Marhaba », premier roman historique de Patrice Salerno, paraît à nouveau sous le titre « L’Héritier d’Occitanie », publié aux Editions TDO (Terroir des Orris). Au XIIIe siècle, en terres occitanes, la dissidence cathare s’éteint peu à peu. « Là, des illuminés aux têtes hirsutes, aux yeux révulsés, brandissaient des bibles et déversaient leur charabia haineux à la face des gens attroupés. Ils étaient tous là, les vomisseurs de Dieu, les pourfendeurs d’infidèles, les émissaires de l’Apocalypse, les annonciateurs des ténèbres et du jugement dernier. Le repentir n’y suffirait pas… ».

L’auteur dédicacera son livre le 17 juillet à la librairie des Couverts à Mirepoix, et le 22 juillet à l’espace culturel du centre Leclerc de Limoux. Patrice Salerno participera également au Salon du Livre de Chalabre, le samedi 5 août prochain.

11.01.2016

« Marhaba », un roman historique à découvrir

marhaba,patrice salernoPatrice Salerno a présenté son ouvrage à la bibliothèque municipale (Photos Yves Saddier).

Au pied du Soularac et du Saint-Barthélémy, témoins ô combien centenaires, le lecteur imagine la silhouette du « pog » de Montségur. Un castrum enveloppé dans « des écharpes de brume, lesquelles sont peut-être les âmes des martyrs poursuivant leur ascension mystérieuse vers l'infini, vers la pureté » (Jean Tisseyre, Le château de Puivert).

« Marhaba », roman historique écrit par Patrice Salerno, se déroule au XIIIe siècle, en terres occitanes. En filigrane, la dissidence « cathare » s’éteint peu à peu dans cette région. Pourtant, les problématiques de cette période (enjeux économiques, sociétaux et religieux) semblent toujours d’actualité. « Là, des illuminés aux têtes hirsutes, aux yeux révulsés, brandissaient des bibles et déversaient leur charabia haineux à la face des gens attroupés. Ils étaient tous là, les vomisseurs de Dieu, les pourfendeurs d’infidèles, les émissaires de l’Apocalypse, les annonciateurs des ténèbres et du jugement dernier. Le repentir n’y suffirait pas… ».

Très entouré à l’occasion d’une séance de dédicace mise en place au n° 4 de la rue des Bains-Douches par Noëlle Danjou, Patrice Salerno a pris plaisir à échanger avec ses lecteurs, dans le souvenir des martyrs de l'intolérance. Seule manquait peut-être l'interprétation du « Se canta », « lo Boier » ou encore « Els Segadors ».

marhaba,patrice salerno

L'auteur est joignable au 04 68 31 49 04.

23.09.2015

Patrice Salerno dédicace à la bibliothèque

patrice salerno,marhabaVendredi 25 septembre à 18 h à la bibliothèque municipale, Patrice Salerno présentera « Marhaba », un roman historique qui se déroule au XIIIe siècle, en terres occitanes. En filigrane, la dissidence « cathare » s’éteint peu à peu dans cette région. Les problématiques de cette période (enjeux économiques, sociétaux et religieux) sont plus que jamais d’actualité.  

« Là, des illuminés aux têtes hirsutes, aux yeux révulsés, brandissaient des bibles et déversaient leur charabia haineux à la face des gens attroupés. Ils étaient tous là, les vomisseurs de Dieu, les pourfendeurs d’infidèles, les émissaires de l’Apocalypse, les annonciateurs des ténèbres et du jugement dernier. Le repentir n’y suffirait pas… ».

Cette séance de dédicace et d’échanges avec l’auteur, sera suivie du verre de l’amitié.