12.08.2017

Puivert : La « Baraque du Souvenir », lieu de mémoire

Le hameau de Lescale s’est souvenu du 9 août 1944.

lescaleAlbert Houssailles a évoqué le souvenir de ses amis partisans du Maquis de Picaussel.

Dimanche 6 août dernier, les associations de résistants et combattants volontaires de l''Aude commémoraient le 73e anniversaire des événements d'août 1944. Au pied du Maquis de Picaussel, le hameau de Lescale a rendu hommage aux siens, survivants et disparus. Auparavant avait été saluée la mémoire d’Auguste Escriva, Jean Carbou et Joseph Lebret, maquisards tombés le 6 août 1944 lors d’accrochages intervenus avec la 11e panzer division.

lescaleLes autorités civiles et militaires au premier rang desquelles Marcel Lajou (photo) et Albert Houssailles, vétérans du Maquis de Picaussel, Suzanne Deloustal mémoire du village, Sylvie Sifferman sous-préfète de Limoux, Mireille Robert députée de l’Aude, Claude Deloustal maire de Puivert, Eliane Argelès présidente de l’association des « Amis de Lescale », Jean-Emmanuel Prost (Onacvg), Robert Mondange (Souvenir français), l’adjudant Franck Dessimoulie (Brigade Chalabre), Michel Sales, président des anciens combattants et sympathisants de Puivert, et colonel de réserve à l'Etat-Major de la 11e BP et les porte-drapeaux des associations d’anciens combattants, ont marqué ce rendez-vous de la mémoire.

lescale

lescaleChacun des intervenants saluant l’esprit de la Résistance et appelant à la vigilance, avec une pensée pour Charles Biart et Jean Lacroux, récemment disparus. A la conclusion de ce rendez-vous, un diplôme d’honneur était décerné à Suzanne Deloustal (photo), Eliane et Floréal Argelès, ardemment impliqués afin que le souvenir se perpétue.

lescale

lescalelescale

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

lescale

lescale

lescale

lescale

lescale

lescale

lescale

lescale

lescale

lescale

lescale

lescale

06:00 Publié dans Associations, Cérémonies | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : lescale |  Facebook | | |

29.08.2014

Puivert : Pierre Jouret et Gilbert Saurel, décorés de la Croix du Combattant

Dimanche 3 août, le hameau de Lescale faisait une incursion dans le passé, à l'occasion de la commémoration du 70e anniversaire des événements tragiques d'août 1944. Au cours de la cérémonie célébrée devant la " Baraque du Souvenir ", Pierre Jouret et Gilbert Saurel, anciens combattants d'Afrique du Nord, se sont vus remettre la Croix du Combattant. Une distinction remise par Michel Salles, président des anciens combattants et sympathisants de Puivert, et colonel de réserve à l'Etat-Major de la 11e Brigade Parachutiste de Toulouse-Balma.

Un instant solennel et chargé d'émotion, pour deux Puivertains qui avaient fait partie du contingent de combattants appelés, dont le séjour opérationnel sur le territoire avait pris fin après le 2 juillet 1962, anniversaire de l'indépendance de l'Algérie.

Lescale 3 Août 2014 Pierre Jouret.jpg

Après avoir franchi la Méditerrannée, Pierre Jouret (photo ci-dessus) a servi dans la 2e Compagnie saharienne du Génie, successivement basée à El Golea, Aïn Salah et Tamanrasset, Gilbert Saurel (photo ci-dessous) a appartenu lui, à la Compagnie saharienne basée à Hassi Messaoud. Un moment honorifique au caractère particulier pour les deux récipiendaires, dans le souvenir de leurs compagnons de combat.

Lescale 3 Août 2014 Gilbert Saurel.jpg

31.07.2014

Cérémonie du souvenir à Lescale

lescale

Dimanche 3 août se déroulera à Lescale, la cérémonie commémorant le 70ème anniversaire de l’incendie du hameau. Le 9 août 1944, après l’expulsion des habitants par des éléments appartenant à la 11ème division blindée de la Wehrmacht, le hameau était entièrement détruit par les flammes. En représailles au soutien apporté par les habitants, aux Résistant du Maquis de Picaussel.

lescale

La cérémonie se déroulera selon le programme suivant : 8 h 30, dépôt de gerbe sur la stèle érigée à la mémoire de Auguste Escriva (sommet du col de Babourade), 9 h 30 cérémonie au PC du Maquis, 10 h 50 dépôt de gerbe sur la stèle érigée à la mémoire de Joseph Lebret et Jean Carbou, 11 h 30 cérémonie à la Baraque du Souvenir, 12 h 15 apéritif offert par la municipalité sous le préau de l'ancienne école du hameau (Photos archives, Août 2004, 60 ème anniversaire).

lescale

lescale

05:55 Publié dans Commémorations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lescale |  Facebook | | |

31.08.2012

Bonne fréquentation de la « Baraque du Souvenir » à Lescale

Pour sa première année de fonctionnement, la « Baraque du Souvenir » a connu un vif succès. De mi-avril à mi-juin, près de 200 élèves, des lycéens, des collégiens, des enfants de primaire accompagnés de leurs enseignants et de parents, avec l’aide du Souvenir Français et des réservistes de l’armée, se sont rendus sur le site Lescale-Picaussel, pour des journées « Mémoire et témoignages ».

A leur arrivée, ils sont accueillis à l’ancienne école par des membres de l’association « Les Amis de Lescale » qui leur servent une petite collation. Si les plus âgés empruntent le sentier historique qui passe par la grotte, les plus jeunes sont transportés en minibus jusqu’au refuge de l’ONF. Messieurs Lajou et Lacroux, anciens Combattants Volontaires de la Résistance les attendent au Mémorial du Maquis de Picaussel, pour leur parler de l’engagement des maquisards, de leurs combats et de leur vie quotidienne. A la Baraque, ils sont accueillis par Suzanne Deloustal, qui revit pour eux les années noires des habitants de Lescale (l’attaque allemande, l’incendie, la vie dans les baraques, la reconstruction).

baraque du souvenir,lescale,amis de lescaleSuzanne Deloustal détaille ce que fut le quotidien, durant cette douloureuse période.

La journée se termine par une cérémonie où les jeunes sont les acteurs : deux montent les couleurs et trois sont porte-drapeaux (photo ci-dessous). A cette occasion, beaucoup découvrent et comprennent  la symbolique d’une cérémonie commémorative. Avant le départ, chaque participant reçoit un livret sur le Maquis de Picaussel et une plaquette sur Lescale.

baraque du souvenir,lescale,amis de lescale

La « Baraque du Souvenir » se visite librement. Du 1er mai au 26 août, 496 personnes se sont inscrites sur la fiche  de fréquentation, dont 268 venant d’autres départements et 60 venant de pays étrangers. Le nombre de visiteurs est en réalité plus important car certains ne signalent pas leur passage.

baraque du souvenir,lescale,amis de lescaleMM. Lacroux et Lajou avec les élèves, devant la Cabane du Maquis. 

Cela prouve que les élèves, leurs professeurs, les gens de la région, les touristes, sont sensibles à ces lieux chargés d’histoire et  apprécient les réalisations qui leur permettent de mieux comprendre le courage de ces femmes et de ces hommes qui ont lutté, au péril de leur vie, et souffert pour le retour de la liberté. Pour plus de renseignements, consulter le site amisdelescale@yahoo.fr  

14.08.2012

Le hameau de Lescale se souvient du 9 août 1944

Le dimanche 5 août, toutes les associations de résistants et combattants volontaires de l’Aude ont célébré le 68e anniversaire des événements d’août 1944.

lescale,gaston bauzou,eliane argelèsJeanne Cazenave a remis en mémoire la tragédie.

« Le poteau télégraphique est en fleurs ». Lorsque les habitants du petit hameau de Lescale entendent ce message diffusé par la BBC dans la nuit du 15 au 16 mars 1943, ils ne peuvent imaginer ce qu’un futur proche leur réserve. Soixante-quatre ans après les événements tragiques survenus le 9 août 1944 au pied du Maquis de Picaussel, le hameau de Lescale a rendu un vibrant hommage aux siens, survivants et disparus, à l’occasion d’une cérémonie qui rassemblait devant la « Baraque du Souvenir » inaugurée en août 2011, les habitants du village martyr et leurs enfants.

Faut-il rappeler que le hameau de Lescale, au-dessus de Puivert, fut entièrement détruit par le feu le 9 août 1944 ? Soupçonnés de soutenir l’action des maquisards de Picaussel, les habitants de Lescale avaient ainsi subi les représailles menées par l’occupant nazi, mis en échec face aux résistants emmenés par Lucien Maury, alias Franck, et Marius Olive, alias Simon. La vie s’organiserait ensuite, les habitants du hameau étant relogés dans d’inconfortables baraques en bois.

lescale,gaston bauzou,eliane argelèsOlivier Delcayrou, secrétaire général de la préfecture, salue un vétéran.

Réunies en cette journée anniversaire, les autorités civiles et militaires au premier rang desquelles Gaston Bauzou maire de Puivert, Marcel Lajou et Charles Biart, partisans du maquis de Picaussel, Marcel Rainaud sénateur de l’Aude, Olivier Delcayrou secrétaire général de la préfecture représentant le préfet, Annie Bohic-Cortès et Jean-Jacques Aulombard, conseillers généraux des cantons de Quillan et Chalabre, Jean-Emmanuel Prost (Onac), le capitaine Vidal (Cie gendarmerie de Limoux), Robert Mondange (Souvenir français), le colonel Vigneron (délégué militaire départemental), et les porte-drapeaux des associations d’anciens combattants.

lescale,gaston bauzou,eliane argelèsGaston Bauzou a délivré un vibrant appel à la vigilance.

Après une messe célébrée par l’abbé Raymond Cazaban en l’église Saint-Etienne, épargnée par les flammes lors de l’incendie du hameau, Eliane Argelès présidente de l’association des « Amis de Lescale », souhaitait la bienvenue à chacun. Elle invitait Jeanne Cazenave à présenter un rappel historique des événements, avant que Josiane Hograindleur, alors enfant lorsque Lescale n’était qu’un alignement de baraquements, ne témoigne des souvenirs laissés par cette douloureuse période. A l’image de Gaston Bauzou et de son émouvant message humaniste, chacun des intervenants saluera la mémoire de celles et ceux qui défendirent les valeurs de la République, combattants de l’ombre et habitants du hameau. Avant le dépôt de gerbes, Olivier Delcayrou saluait l’esprit de la Résistance, ainsi que toutes les actions entreprises afin que le devoir de mémoire survive aux derniers témoins d’une période noire de notre histoire. 

14.06.2011

La « Baraque du Souvenir » à Lescale, est en bonne voie

Lescale.JPGLa « Baraque du Souvenir » prend forme.

Le chantier initié par l’association des Amis de Lescale, financé par la commune de Puivert et le conseil général de l’Aude, et supervisé par Sébastien Irola animateur de la charte forestière de la Haute Vallée de l’Aude, avance à grands pas. Depuis plusieurs jours déjà, les stagiaires du centre de formation Bâtipôle s’appliquent à faire sortir de terre une habitation très attendue, et à la symbolique forte. Faut-il rappeler que le hameau de Lescale, au-dessus de Puivert, fut entièrement détruit par le feu le 9 août 1944. Soupçonnés de soutenir l’action des maquisards de Picaussel, les habitants de Lescale avaient ainsi subi les représailles menées par l’occupant nazi, mis en échec face aux résistants. La vie s’organiserait ensuite, les habitants du hameau étant relogés dans d’inconfortables baraques en bois.

Identiques à la « Baraque du Souvenir » qui est en train de prendre forme sur un terrain acheté à l’initiative de l’équipe municipale emmenée par Gaston Bauzou. Les planches de Douglas issues des forêts communales de Puivert, forment la structure en ossature bois et serviront à la toiture et au bardage, lors des deuxième et troisième semaines de juin, dates des dernières interventions des stagiaires. A l’occasion d’un passage près du chantier, il ne faut pas hésiter à aller discuter avec les jeunes bâtisseurs, qui détailleront les aspects techniques de cette construction. Pour plus d’informations, contacter Sébastien Irola au 04 68 69 99 49. 

P1030008.JPG