10.09.2018

Patrimoine et poésie au programme

Journées du patrimoine à la chapelle.

L’invitation proposée par les Journées européennes du patrimoine permettra à l'association Ensemble pour le Calvaire d’ouvrir les portes de la chapelle de Réparation. Le public sera accueilli samedi 15 et dimanche 16 septembre, de 11 h à 18 h.

Dimanche 16 septembre à 14 h 30, Martine Rouche, guide conférencière abordera la vie et l’œuvre de François Vidalat, peintre en piété et peintre photographe, né à Chalabre. A 16 h, récital de la violoniste Consuelo Lepauw (Sonates de JS Bach pour violon solo, photo). A 17 h, dévoilement d’une sculpture d’Alain Poincheval.

ensemble pour le calvaire,diabasis,journées du patrimoine

Rencontres poétiques.

ensemble pour le calvaire,diabasis,journées du patrimoineLa poésie sera à l’honneur samedi 15 septembre, à l’initiative de l’association Diabasis et de son président Patrice Salerno, qui proposent le programme suivant : 11 h Inauguration sur le cours Joseph Raynaud avec Résistance (lectures inter générationnelle de poésies de Cheng, Du Bellay, Aragon et Eluard). A 16 h au théâtre Georges-Méliès, une onde poétique précèdera une vague poétique. Scène ouverte, lectures de poésies avec Jean Philippe Saulet (textes), Laetitia Very (violoncelle), Pierre Thiollière (textes, photo ci-contre), Ronan Le Bretton (violoncelle).

13.09.2009

La chapelle du Calvaire sera-t-elle un jour restaurée ?

Article paru dans L'Indépendant du dimanche 26 septembre 1999

Calvaire.JPGA l'image des chemins empruntés par les pèlerins faisant route vers St-Jacques de Compostelle, les sentiers du Kercorb ont connu une belle animation lors des récentes journées dédiées au patrimoine. Depuis l'église St-Jean-Baptiste de Sonnac, vers l'église de St-André de Roubichoux ou encore la chapelle du Calvaire à Chalabre, l'on a pu voir se croiser de nombreux promeneurs vantant chacun à leur tour les beautés des sites visités. Des sites aux richesses parfois insoupçonnées mais qui connaissent à l'évidence des fortunes diverses. Il y aura bientôt dix ans, les Compagnons de Roubichoux unissaient leurs efforts pour sauver de l'oubli et redonner sa splendeur d'autrefois à un lieu saint qui n'était plus que ruines. Aujourd'hui et à moins de cent jours de l'an 2000, les compagnons bâtisseurs s'apprêtent à inaugurer un joyau du patrimoine. A peu de distance de là sur le «Mont Calvaire», une petite chapelle poursuit sa lutte contre les éléments et dans l'indifférence quasi générale. Ce lieu délaissé depuis plus de trente années avait bénéficié au printemps 1996 de soins d'un ouvrier spécialisé requis par la municipalité chalabroise et l'ASPAK (association pour la sauvegarde du patrimoine artistique en Kercorb), présidée par Marie-Louise Saddier. Ancien artisan et compagnon du tour de France, Frédéric Paillard s'était employé durant dix mois à restaurer mobilier, statues, toiles, ainsi qu'une partie de la toiture et cela en collaboration avec les employés de la commune.

Avec l'arrivée à échéance de son contrat, Frédéric Paillard se voyait dans l'obligation de cesser toute réparation, pour rendre la chapelle du Calvaire à sa solitude. Malgré un inventaire des travaux restant à réaliser, aucune initiative de prendra le relais et la chapelle dédiée à Notre Dame des Sept Douleurs présente chaque jour que Dieu fait un aspect de plus en plus délabré. Autrefois, les « marguilliers », congrégation appartenant à la fabrique paroissiale prenaient part aux dépenses inhérentes au nécessaire entretien du calvaire. C'était dans les années 1700.

Aujourd'hui, personne n'a encore trouvé la clé du problème mais allons-nous pour autant laisser à l'abandon une chapelle qui servit à la réparation des âmes ? A moins que l'initiative des Compagnons de Roubichoux ne finisse par faire des émules.     

 En juillet 2009, l'Association de sauvegarde du Calvaire présidée par Yves Saddier et épaulée par les services de l'hôpital local a mené à bien une campagne de restauration, portant notamment sur la toiture, les abords, la voûte et l'intérieur de la chapelle. Pour tout renseignement concernant la visite du Calvaire, contacter l'hôpital local (04 68 69 20 52) ou la mairie (04 68 69 20 39).  

Croix Calvaire.JPG