21.08.2017

Travaux en cours, travaux terminés

mairie de chalabre

A l’heure où les travaux de restauration sur le cours Sully font relâche, les services techniques de la commune ont procédé à la matérialisation au sol, d’une quinzaine d’emplacements prêts à accueillir les voitures, sur le parking du quartier de la Mécanique. Les propriétaires de véhicules ont désormais tout loisir de trouver une place de parking près de l’ancien moulin à eau, et à quelques centaines seulement du centre du village.

15:55 Publié dans Services | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mairie de chalabre |  Facebook | | |

06.06.2017

Permanence de Médecins du Monde

A compter de juin, l’organisation « Précarité et accès à la santé dans la Haute-Vallée de l'Aude », propose une permanence chaque 3e mardi du mois, de 9 h à 12 h, dans les locaux de la Maison intercommunale du cours d’Aguesseau (soit mardi 20 juin).

Pour rappel, les permanences de médiation santé sont ouvertes à tous pour accompagner les personnes dans l’accès aux droits de santé et aux soins. Une évaluation médicale et sociale permet de faire le point avec les personnes qui ont des difficultés dans leur parcours de santé. Médecins du Monde ne remplace pas les services de droit commun, mais intervient en complémentarité des acteurs du territoire. Pour plus d’informations, contacter Flavienne Mazardo-Lubac, coordinatrice, au 07 60 25 23 49 ou www.medecinsdumonde.org

06:00 Publié dans Services | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : médecins du monde |  Facebook | | |

12.02.2017

Revue de détails à la brigade

brigade territoriale autonome de chalabre,L'adjudant Franck Dessimoulie a exprimé sa satisfaction devant les militaires et les maires du canton.

Le jeudi 2 février, la brigade territoriale autonome de Chalabre recevait la visite de Marie-Isabelle Serror, chef d’escadron à la tête de la compagnie de gendarmerie de Limoux. Un rendez-vous annuel pour une inspection qui s’est déroulée en présence des militaires du Chalabrais, des représentants des communautés de brigades de Limoux et Quillan, de la BTA de Belcaire, de la Brigade de recherche de Limoux, de Jean-Jacques Aulombard, maire de Chalabre, auquel s'étaient joints les maires du canton. Présenté par l'adjudant Franck Dessimoulie, nouveau commandant de brigade officiellement investi dans ses fonctions le 12 octobre dernier, le rapport d'activités pour 2016 a permis de souligner nombre d’éléments positifs, notamment une délinquance en diminution. Un bilan certes encourageant mais qui n’incline pas à baisser la garde, les priorités fixées de l’unité restant la lutte contre l’insécurité routière, les cambriolages et la neutralisation de la menace terroriste.

Auparavant, la parole avait été donnée aux élus, pour un tour d’horizon des communes qui a permis à chacun d’exprimer des vœux mais aussi et surtout de saluer à la fois l’action des militaires sur la circonscription, et une coopération active et cordiale. L’occasion pour les élus chalabrois, de remettre en actualité le projet de nouvelle gendarmerie.      

Après avoir fixé les objectifs pour 2017, il revenait à Marie-Isabelle Serror, chef d’escadron, de faire le point avec l’ensemble du personnel, et de saluer l'efficacité des effectifs de la BTA de Chalabre. Cette entrevue traditionnelle a pris fin autour d'un cordial buffet.

01.02.2017

Du Blau au Chalabreil

Loto des sapeurs-pompiers.

Samedi 4 février à 21 h, se tiendra le loto annuel des sapeurs-pompiers du Kercorb. Les amateurs de quines ont rendez-vous au théâtre Georges Méliès et à la salle de la place Charles Amouroux (ancien abattoir), à Chalabre.

Douze parties à quine et cinq cartons pleins sont au programme de cette soirée de soutien aux soldats du feu (10 € la planche de quatre cartons). Une partie sera réservée aux enfants, il sera possible de participer via ordinateur, et une navette assurera le transport entre Sainte-Colombe-sur-l’Hers (s’adresser à un pompier). Les amateurs de quines participeront également à une tombola surprise.

caserne georges-gramont,caserne jean-cabanier

La parole est aux Chalabrois.

Deux nouveaux rendez-vous avec les Chalabrois sont prévus à l’initiative de l’équipe municipale emmenée par Jean-Jacques Aulombard. Le mercredi 8 février pour les habitants des lotissement du Lac, Salinas, Canat et Monplaisir, le lundi 13 février pour les résidents de Plaisance, Le Bourdil et Bon-Accueil. Ces rencontres se tiendront à la mairie, cours Sully, salle du conseil municipal à 18 h.

caserne georges-gramont,caserne jean-cabanier

Le maire de Chalabre s’exprime sur le dossier de la maison de santé

Jean-Jacques Aulombard, maire de Chalabre et vice-président de la communauté de communes des Pyrénées audoises :

« J’ai lu avec intérêt le courrier des professionnels de santé du Kercorb qui s’interrogent sur l’enlisement du volet immobilier de la maison de santé de Chalabre. Le comité de sélection de l’agence régionale de santé a en effet labellisé ce projet de MSP du Kercorb en 2012, et nous pouvons comprendre leur colère, et je partage entièrement leur crainte. Il est en effet urgent d’ouvrir une bonne fois pour toutes ce dossier, pour répondre à une désertification médicale qui s’accélère : c’est une priorité pour le gouvernement…, ce doit être aussi la priorité pour notre territoire rural.

En effet dans notre pays, le nombre de médecins libéraux a chuté de 4% entre 2005 et 2013, alors que la population française vieillit et que les besoins continuent de croître. Aujourd’hui les conditions de travail actuelles rebutent les nouvelles générations qui revendiquent désormais le regroupement de libéraux dans une seule structure : les 1200 maisons de santé construites sur notre territoire préfigurent la médecine libérale de demain : une médecine exercée dans un cadre collectif.

Nous, les élus communautaires, avons la responsabilité d’anticiper ces bouleversements pour prendre les bonnes décisions en matière d’offre de santé. La qualité du développement de notre territoire dépendra de la pertinence de nos décisions, notamment en matière d’offre de soins. Trois maisons de santé ont été validées sur le territoire de la communauté de communes des Pyrénées Audoises. Celle d’Axat est réalisée, celle d’Espéraza en cours de construction doit être livrée courant deuxième semestre 2017, et désormais il faut enfin construire celle de Chalabre. Ce n’est même pas une question d’ambition, mais une question de bon sens élémentaire. On ne peut indéfiniment évoquer la désertification médicale…. Les citoyens exigent à un moment donné des actes.

La municipalité de Chalabre consciente de l’urgence de la construction d’une maison de santé sur le Kercorb a déjà pris en charge la démolition de l’ancienne usine Franzone (initialement celle-ci était prévue dans le plan de financement de la communauté de communes du Kercorb) et elle va aussi acquérir la maison attenante à la future maison de santé, justement pour faciliter le projet : l’engagement de la commune est à la hauteur de l’enjeu de ce dossier. Dès lors que les obstacles techniques ont été levés par la municipalité de Chalabre, ce dossier qui ne présente pas de difficultés majeures doit être traité dans le court terme.

Il en va de notre responsabilité, et je ne doute pas un seul instant, de la clairvoyance et de la volonté de mes collègues élus de la communauté de communes des Pyrénées audoises de tout mettre en oeuvre, en collaboration avec les professionnels de santé, pour que cette Maison de santé puisse enfin voir le jour, dans le seul intérêt des citoyens du Kercorb ».

maison de santé pluridisciplinaire du kercorb

Photo archives, 28 juillet 2009

maison de santé pluridisciplinaire du kercorb

Photo archives, 23 février 2012

22.01.2017

Maison de santé : La colère des professionnels de santé

L’article mis en ligne aujourd'hui a été publié samedi 21 janvier dans l’Indépendant. Il est signé par Françoise Peytavi, journaliste à l’agence de Limoux.

Ils ne croient plus aux raisons techniques invoquées depuis 4 ans.

Les professionnels de santé du Kercorb sont en colère. La Maison de santé prévue à Chalabre peine à voir le jour.

association des professionnels de santé du kercorbPierre Henri Franzone, président de l’association des professionnels de santé du Kercorb, sur le terrain de la future maison médicale.

« Nous profitons de cette période électorale pour sensibiliser les élus à ce problème de santé publique et informer la population des difficultés que nous rencontrons sur le territoire pour voir éclore ce projet médical de première nécessité », s’indigne le président de l’association Santé dans le Kercorb, Pierre Henri Franzone, pharmacien à Chalabre. Les professionnels de santé du Kercorb rappellent dans leur lettre ouverte les engagements du gouvernement : « Pour lutter contre la désertification médicale du territoire rural, le gouvernement a mis en place une politique visant à construire des maisons de santé… L’enjeu est important… Les populations exigent la présence de professionnels de santé pour demeurer sur place... » Ils relatent la genèse d’un projet qui a pris beaucoup de retard : « Sur le canton de Chalabre, le dossier professionnel de la MSP du Kercorb présenté par les professionnels de santé au comité de sélection est labellisé depuis octobre 2012 par l’Agence Régionale de Santé. La communauté de communes du Chalabrais de 2012 à 2013, puis la communauté de communes des Pyrénées Audoises de 2014 à ce jour, ont la responsabilité du volet immobilier du projet. Depuis la labellisation : deux cabinets d’architectes se sont succédés, deux demandes de permis de construire ont été déposées, un second dossier de financement est en cours d’élaboration le premier dossier accepté devenant hors délai, de nombreux votes de conseil communautaire ont validé le projet, des réunions et des rencontres ont eu lieu,… sans résultats. »

Les professionnels de santé ont écrit à plusieurs reprises aux présidents des communautés de communes successives pour alerter sur des freins injustifiés, qui selon eux, pourraient nuire au projet, courriers restés sans réponses. Aujourd’hui l’association accuse : « Le dossier piétine en raison de problèmes techniques et politiques, et il est impératif que les élus de la communauté de communes des Pyrénées Audoises manifestent une réelle volonté pour faire enfin aboutir ce dossier : on ne peut se retrancher indéfiniment derrière des considérations techniques. Les habitants du Kercorb ne pourront accepter, ni comprendre les raisons qui bloquent ce dossier depuis 4 ans, d’autant que la municipalité de Chalabre a déjà financé la démolition de l’ancien bâti (initialement prévue dans le plan de financement) et qu’elle va acquérir la maison mitoyenne pour faciliter la construction. Par ailleurs il faut préciser que la construction de cette structure est principalement financée par les subventions (jusqu’à 80%) et le reste est financé par un emprunt remboursé par les loyers des locataires, médecins, kiné… »

Les professionnels de santé s’interrogent sur la volonté de la communauté de communes des Pyrénées Audoises de mener à bien ce projet. Officiellement, les membres de l’association se demandent s’il ne serait pas question de politique derrière ce retard.

« Nous nous devons de faire bouger les lignes, la politique dans ce genre de dossier ne devrait pas rentrer en ligne de compte. Sans la Maison de santé aucun médecin ne viendra s’installer chez nous. »

08.01.2017

L’Ehpad a fêté le départ à la retraite de Dominique Maurel

ehpad hauts-de-bon-accueil,dominique maurelD’autres challenges attendent Dominique Maurel, nouvelles sources de plaisir et d’intérêt (Photos  mercredi 21 décembre 2016).

ehpad hauts-de-bon-accueil,dominique maurel

A la veille des célébrations de Noël, le personnel des Hauts de Bon-Accueil s’est retrouvé afin d’accompagner Dominique Maurel, partenaire sur le départ. Un départ à la retraite, officialisé après 32 années de dévouement et de services rendus au sein de l’équipe soignante de l’hôpital local.

ehpad hauts-de-bon-accueil,dominique maurel

Domie Maurel a rejoint ses collègues retraités.

Aux côtés des résidents, auxquels s’étaient jointes de nombreuses collègues retirées des services (photo ci-dessus), Dominique Maurel a pu effectuer un petit retour en arrière, du temps d’avant que l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques ne s’incline au bénéfice de la résidence établie depuis janvier 2007, sur les contreforts de Roquefère.

ehpad hauts-de-bon-accueil,dominique maurel

Au contact enrichissant de ses chers pensionnaires depuis un jour de décembre 1984, Dominique Maurel aura gravi les échelons sous la responsabilité de cinq directeurs, Nicole Rebel, Jean-Jacques Aulombard, Ghislaine Vanwersch-Cot, Marie-Hélène Boyer (intérim) et Sylvie Soinnard. Cette dernière (photo ci-dessus), a salué le professionnalisme et l’implication de Dominique Maurel, cadre de santé dont la vision aura toujours été axée vers une évolution positive de l’établissement. Compliments réaffirmés par Jean-Jacques Aulombard, maire de Chalabre mais aussi supérieur de notre jeune retraitée de 1987 à 2012. L'Amicale des Cheveux-d'Argent, par les bons soins de Magali Richou, adressait ensuite félicitations et cadeaux, au nom des résidents et du personnel de l’Ehpad (photo ci-dessous).

ehpad hauts-de-bon-accueil,dominique maurel

« Domie » Maurel, très émue à l'idée de devoir couper le lien avec l’établissement et ses pensionnaires, a adressé de très sincères remerciements à chacun, avant d’inviter l’assemblée à prolonger l’événement autour d’un excellent buffet. De toute évidence, un changement radical devrait intervenir dans le registre de ses activités, l’occasion de souhaiter à « Domie », une longue et paisible retraite auprès des siens.

ehpad hauts-de-bon-accueil,dominique maurel

ehpad hauts-de-bon-accueil,dominique maurel

Auguste Saunié et son harmonica ont apporté une touche musicale à l'événement.