06.11.2017

Courtauly : Le clocher mur de l’église a été restauré

courtauly,clocher mur,gérard penando,lucette ruiz,claire laffourcade,eissalabraGérard Penando et les Courtaulins ne se résignent pas face au temps qui passe.

courtauly,clocher mur,gérard penando,lucette ruiz,claire laffourcade,eissalabra

La silhouette élancée de l’église de Courtauly était l’objet de tous les regards, vendredi 27 octobre, à l’heure où élus et invités levaient les yeux vers le ciel, pour constater le remarquable résultat des travaux de restauration initiés par Gérard Penando, maire, et son conseil municipal. Au terme de plus de neuf mois d’une minutieuse réhabilitation menée par l’entreprise Corea, les cinq baies décroissantes et leurs cloches posées sur la pièce maîtresse du patrimoine historique et architectural de ce petit village du val de l’Ambronne, pouvaient savourer leur victoire face aux outrages du temps.

courtauly,clocher mur,gérard penando,lucette ruiz,claire laffourcade,eissalabra

L’événement a été célébré en présence d’une très nombreuse assistance, d’abord invitée à apprécier le récital offert par les chœurs de l’ensemble vocal Eissalabra, sous la belle voûte en étoile d’une église datée du XVIe siècle. Un superbe intermède conclu sur le parvis du sanctuaire, avant que Gérard Penando ne retrace les différentes étapes ayant permis de mener à bien ce projet, porté par la mobilisation des Courtaulins. Répondant à l’écho de cloches indifférentes au protocole, voire grisées par l’instant présent, le premier magistrat saluait l’engagement des différents partenaires investis aux côtés de la commune. Lucette Ruiz, conseillère municipale, retraçait l’historique et l’évolution de l’édifice, avec une pensée pour les bâtisseurs anonymes du temps jadis. La conclusion de cette journée inaugurale revenait à Sébastien Pla, conseiller régional, avant que Claire Laffourcade, adjointe au maire, ne remette un bouquet de fleurs à Lucette Ruiz.

« Las que passan tornan pas » (les heures qui passent ne reviennent pas). Au-dessus de ces quelques mots inscrits dans la pierre, l’horloge du clocher indiquait 18 h 47. Il y avait peut-être urgence à se retrouver autour d’un vin en l’honneur du patrimoine.

courtauly,clocher mur,gérard penando,lucette ruiz,claire laffourcade,eissalabra

courtauly,clocher mur,gérard penando,lucette ruiz,claire laffourcade,eissalabra

courtauly,clocher mur,gérard penando,lucette ruiz,claire laffourcade,eissalabra

courtauly,clocher mur,gérard penando,lucette ruiz,claire laffourcade,eissalabracourtauly,clocher mur,gérard penando,lucette ruiz,claire laffourcade,eissalabra

courtauly,clocher mur,gérard penando,lucette ruiz,claire laffourcade,eissalabra

16.10.2017

C’était hier : La demeure des Sires de Bruyères est-elle à vendre ?

L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du dimanche 19 octobre 1997.

château de mauléonLa vision imposante de la demeure des Mauléon s’offre aux Chalabrois depuis plusieurs siècles (Photo archives, Septembre 1997).

Lentement mais sûrement, les violentes bourrasques de l’automne dépouillent de leurs feuilles, les platanes centenaires longeant l’allée du château, offrant du même coup aux Chalabrois, une vision parfaite de l’imposante demeure des Mauléon. Bâti au Xe siècle, occupé plus tard par le Baron Pons de Bruyères le Châtel, contemporain et protégé de Simon de Montfort, le château ne reflète aujourd’hui que l’image triste d’un passé révolu. Un passé cependant auquel les Chalabrois ne manquent pas de faire référence chaque année à l’entrée de l’hiver, levant les yeux vers le donjon, comme s’ils espéraient apercevoir au détour d’un créneau, la silhouette furtive du Sieur Jacques Fleury (Fluris), assassiné le 13 décembre 1697.

Etroitement liés par la force d’une tradition séculaire, Fluris et la demeure ancestrale des Mauléon, n’ont jamais cessé d’entretenir le mystère, ainsi les souterrains de la cité du Kercorb colportent-ils aujourd’hui la nouvelle, le château est à vendre, le château est vendu ! Ou plutôt les éléments intérieurs, qui en faisait sa richesse : dispersée la chambre réservée autrefois aux visites de l’évêque du diocèse, dispersées les tapisseries des Gobelins, dispersées les archives auparavant inaccessibles et à présent envolées…

Evénement ou péripétie dans la riche histoire de la Terre Privilégiée et de la Maison Bruyères, qui va peut-être perdre son identité l’année même où les Chalabrois s’apprêtent à célébrer le 300e anniversaire de la mort violente de Fluris ?

château de mauléon

Archives, 28 mars 2017

23.09.2017

C’était hier : La statue de la Vierge a rejoint l’ermitage du Calvaire

L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du dimanche 23 septembre 2007.

vierge du calvaire de chalabreFace aux Pyrénées, la Vierge accueille le promeneur et veille sur le village, et le nouvel hôpital (photo archives, Septembre 2007).

Le 22 mars dernier, les pensionnaires de l’hôpital local quittaient l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques pour prendre leurs quartiers dans le nouvel établissement des Hauts-de-Bon-Accueil. Ils mettaient ainsi un terme au bail établi le 7 juin 1582, selon la volonté de « Maitre Jéhan Prévost, prestre et recteur du lieu de Lavelanet », lequel voulait permettre « aux pauvres de Dieu d’avoir retraicte pour leur soulaige (ment) en la ville de Schalabre ». Une donation qui allait conférer à une maison et son jardin de la rue Saint-Pierre, le statut reconnu d’hospice, puis d’école, sous la direction des disciples de Sœur Marie-Javouhey, avant de devenir maison de retraite et enfin hôpital local.

Ce lieu chargé d’histoire, et désormais promis à une vente prochaine, a vu récemment partir le dernier vestige qui le reliait à son passé, en l’occurrence une statue de la Vierge érigée dans son jardin en 1872. Avant que les promoteurs n’attribuent une nouvelle vocation à l’endroit et avec l’accord de la municipalité et des Sœurs de la Présentation de Marie, Jean-Jacques Aulombard, directeur de l’hôpital, a souhaité que le monument retrouve une place dans le patrimoine local.

Grâce aux bons soins de MM. Azam, Oliver et Rivals, la représentation de la Vierge a rallié les hauts de la chapelle du Calvaire. Cette opération délicate, a été menée à bien par les services techniques de l’hôpital confrontés à de nombreuses difficultés relatives au démontage, déplacement et remontage d’un vestige fragilisé par le temps. Lequel a pris de la hauteur, pour mieux embrasser la « Prima Kercorbis Civitas » (première cité du Kercorb), et afin que les pensionnaires du nouvel hôpital puissent en levant les yeux, apercevoir la Vierge qu’ils ont toujours connue.  

22.09.2017

Une incursion au Moyen Âge pour le château de Lagarde

Patrimoine : 1er rassemblement de reconstituants médiévistes ce week-end.

château de lagarde,association per le castelLes chevaliers sont de retour au château.

Il se dresse à un jet d’arbalète de la cité chalabroise, le château de Lagarde accueillera les samedi 23 et dimanche 24 septembre, le 1er Rassemblement de reconstituants médiévistes. Organisée en faveur de la sauvegarde du château, cette incursion dans la vie d'un campement au Moyen Âge se traduira par de nombreuses animations pour petits et grands, en présence des représentants de la  chevauchée les Faydits Cathare. Dix-huit compagnies seront présentes (soit un campement de 182 reconstituants), venues de toute l’Occitanie, en faveur de la sauvegarde d’un patrimoine ariégeois, issu de l’épopée cathare.

château de lagarde,association per le castelSamedi 23 septembre à 10 h, ouverture du site au public et concours d'archerie organisé par Simon de Montfort. De 10 h 30 à 11 h, combat de lices, organisé par les Bâtards d'Occitanie. De 11 h à 11 h 30, jonglerie musique par l'Ecrin d'Evol. A partir de 12 h 15, Fabliaux par le Mat du Perroquet, 12 h 45 musique et danse par Comha, 13 h 30 joutes équestre par les Chevaliers l'Ecrin d'Evol. A 14 h 30, lancer de pierre, 15 h à 15 h 30 combat de lices et démonstration de béhourd (sport de combat médiéval). De 15 h 45 à 16 h, combat des écuyers par la Confrérie des Croisés, 16 h 15 à 16 h 45, catapulte à bonbons par les Compagnons d'Ancelin. 17 h 15 à 17 h 45, spectacle de combat par l'Ecrin d'envol.

château de lagarde,association per le castelDe 18 h à 18 h 30 musique et danse par Comha, 18 h 45 à 19 h, fabliaux par le Mat de Perroquet. A 19 h, repas (veau à la broche ou similaire, réservation  au 07 82 18 42 12)​. 20 h 30 mêlée nocturne, 21 h 15 à 21 h 45, spectacle de feu par l'Ecrin d'Evol. 21 h 45 à 22 h, illumination pyrotechnique du château, 22 h marché médiéval nocturne, 23 h fermeture au public.

La journée du dimanche 24 septembre (10 h à 17 h), s’articulera sur le programme du samedi, avec remise des trophées à 17 h, avant la fermeture au public et la fin du rassemblement à 17 h 30 (restauration possible par A2DPC sur place pour les visiteurs).
 

21.09.2017

Les Rondes de la Voie Verte

Une démarche sportive et solidaire, au profit de la Ligue contre le Cancer.

Camon 9 Mars 2013.jpgLes randonneurs ont rendez-vous à Camon.

L’association Traverse 119 propose dimanche 24 septembre, trois circuits pédestres au départ des bords de l’Hers à Camon (Ariège), qui permettront de découvrir le territoire, entre Aude et Ariège : La Ronde de Belloc (12 km et 250 m de dénivelé, départ 10 h), la Ronde des Villages perchés (20 km et 450 m de dénivelé, départ 9 h), la Ronde des Crêtes (38 km et 700 m de dénivelé, départ 7 h), un défi sportif de toute beauté. Chacune de ces randonnées sera encadrée par des animateurs bénévoles.

Pour chacun des circuits, les marcheurs sont invités à prévoir leur pique-nique et un gobelet. En cours de randonnée, café et apéritif seront offerts. A 16 h, toujours sur les bords de l’Hers, une animation musicale permettra d’attendre l’arrivée des derniers marcheurs, avant le vin d’honneur offert vers 17 h 30 par la mairie de Camon.

L’inscription a été fixée à 5 €, les bénéfices seront intégralement reversés au Comité 09 de la Ligue contre le Cancer. Pour toute pré inscription ou renseignement, contacter Hervé Macé au 06 81 00 12 04.

traverse 119,rondes de la voie verte

16.09.2017

Il était une fois Chalabre : Le Tome XIII est en kiosque

Tome XIII Remise.JPGL’équipe du président Brembilla (livre en main) a relevé un treizième challenge (Photo Yves Saddier).

Embarquée depuis les derniers jours de 1995 dans une quête permanente du temps passé, l’équipe du président Michel Brembilla avait eu récemment le bonheur d’annoncer la naissance d’un nouveau recueil de souvenirs, treizième ouvrage d’une collection consacrée à l’histoire de Chalabre.

il était une fois chalabre,tome xiiiil était une fois chalabre,tome xiiiLe Tome XIII a ainsi été présenté le samedi 26 août dernier, et les membres actifs de l’association ont accueilli les premiers adhérents, invités à parcourir un sommaire qui permet de découvrir dans le détail  les aventures de MM. Faure Nicolay (photo de gauche) et Louis Pujol, célèbres mais étrangement absents de la mémoire collective des Chalabrois. Les lieux de culte y sont revisités, ainsi que l’histoire du béal, du Chercorb en l’an mil, tandis que le photographe Louis Monnier réussit enfin à avoir lui aussi son portrait (photo de droite).

Egalement évoquées, les racines chalabroises de Georges Méliès, le temps où la plaine de Saint-Antoine accueillait des meetings aériens, et comme à l’habitude, un bel album de photos témoins du Chalabre d’hier.

Au terme de cette journée de présentation, un peu plus de 200 exemplaires avaient trouvé leur place dans l’intimité des chaumières. Pour l’heure, les expéditions vers les adhérents « expatriés » se poursuivent, mais le Tome XIII est également disponible chez José Sanchez (Maison de la presse), ainsi qu’au secrétariat de la mairie, cours Sully.

13.09.2017

Avec Rivel Patrimoine

Dans le cadre des Journées du Patrimoine, la chapelle Sainte Cécile de Rivel sera ouverte au public le dimanche 17 septembre de 14 h à 17 h. On pourra notamment y admirer les vitraux installés l'an dernier, ainsi que les peintures qui viennent tout juste d'être restaurées.

rivel patrimoine

Avant

rivel patrimoine

Après

07:00 Publié dans Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rivel patrimoine |  Facebook | | |