18.07.2017

Puivert : Réalisation d’un palhassou, petite corbeille, au musée

musée du quercorbLe palhassou, un objet d’hier aux multiples usages.

Dans le cadre des animations proposées par le musée du Quercorb, un atelier de vannerie est organisé samedi 22 juillet, de 11 h à 13 h et de 14 h à 17 h. Les stagiaires seront initiés au travail de la vannerie et confectionneront un objet original aussi utilitaire que décoratif, le palhassou : il s’agit d’une petite corbeille tressée avec de la paille et une tige de ronce. On la trouvait dans toutes les maisons pour de nombreux usages : on y disposait les œufs, les graines, le linge… il pouvait aussi s’agir d’une simple natte sur laquelle on posait un plat de « milhàs » traditionnel.

Deux matières constituent cet objet : une herbe solide et non cassante (paille de seigle par exemple), une « verdolà » qui peut être en noisetier ou en châtaignier dans la région de Puivert, ou fabriquée à partir de ronces partagées dans le sens de la longueur, dans le Val d’Ambronne. A l’issue de la journée, chaque participant partira avec sa création.

Conçue pour ceux et celles qui n'ont jamais pratiqué cet art, cette activité vous initiera à une technique ancestrale d'une richesse insoupçonnée. Elle s’adresse à un public adulte et de plus de 12 ans, et la participation au stage est de 15 € par personne. Il est possible de s’inscrire par mail via museeduquercorb@orange.fr

12.07.2017

Puivert : Tout sur le filage au musée

musée du quercorb,coeur de tr'âmeTransformer la laine est tout un art.

Le musée du Quercorb propose un atelier de filage à l’ancienne le samedi 15 juillet de 14 h à 18 h. Richard et Anne Mie de l’association Cœur de tr’âme, en seront les animateurs. Richard fera une présentation théorique et pédagogique sur l'origine du mouton, les techniques de transformation de la laine, de la toison au fil. Annemie proposera une initiation pratique du filage au fuseau, à la roue à filer et au rouet. Chaque participant fabriquera une pelote de laine. Tarif : 15 € (réservation au 04 68 69 81 51 ou museeduquercorb@orange.fr

03.07.2017

Puivert : Quand la Dame Blanche se mirait dans le lac

puivert

Le 18 mars 1279, la Dame Blanche, princesse aragonaise, l'élue de Jean de Bruyères, disparaissait dans les eaux en furie d'un lac ayant rompu ses digues. La vague s’engouffrant dans la vallée du Blau, détruira sur son passage la cité de Calabriga (Chalabre) et la ville de Mirepoix.

Samedi 8 juillet à 15 h, le Musée du Quercorb aura le plaisir d’accueillir le Puivertain Antoine Bezombes, qui évoquera l’histoire de l’ancien lac du Puy Vert. Pourquoi et comment ce grand lac a-t-il disparu ? Des informations inédites vous attendent…, l’entrée est libre et gratuite.

06:00 Publié dans Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : puivert |  Facebook | | |

30.06.2017

Célébration du IVe Chapitre du Tougnol

confrérie des chevaliers du tougnolLes Chevaliers de Château-Chalabre accueilleront les défenseurs du Tougnol.

A l'initiative de la Confrérie des Chevaliers du Tougnol, une tradition instaurée en juillet 2001 et remise au goût du jour en 2013, sera au centre des animations demain samedi 1er juillet. Il s'agira pour le Grand Maître Olivier Carbonneau et son équipe, de célébrer le IVe Chapitre du Tougnol en compagnie de la Confrérie des Mousquetaires du Razès, de la Confrérie de l'Ail rose de Lautrec, de la Confrérie des Capitouls de Limoux, de la Confrérie des Escargots ariégeois, de la Confrérie gourmande et joviale de la Saucisse à Grenade.

Le programme des festivités a été établi comme suit : 9 h, réception des confréries dans la demeure ancestrale autour du petit déjeuner, accompagné de son fameux « tonhol », pain à l’anis. 9 h 30, présentation du IVe Chapitre et des intronisés. 9 h 45, mise en tenue, 10 h, pèlerinage en cortège des Confréries pour la visite guidée de la bastide, avec déballage et dégustation du tougnol. Cette sortie sera animée par « l’Escola de bodega », en compagnie des écuyers et chevaliers du Château-Chalabre.

A 12 h, apéritif dans la cour du château, 13 h, festin champêtre dans la salle des écuries et présentation des confréries. A 15 h, visite du château et adoubement dans la salle d’armes (photo ci-dessous, archives, juillet 2015). A 17 h, concours du plus délicieux tougnol, devant le jury, suivi de la remise du bouclier au vainqueur et des récompenses. 18 h, vin d’honneur et dégustation des fameux tougnols au château.

confrérie des chevaliers du tougnol

25.06.2017

Le Cri du Vent dénonce la « frénésie éolienne » des élus

Environnement : L'association alerte sur le nombre de projets éoliens dans l'Aude.

photo AG cridu vent 2016.jpgLes adhérents plus que jamais disposés à occuper le terrain.

Vendredi 16 juin, le Cri du Vent tenait son assemblée générale annuelle à Courtauly. Dans son rapport moral, le président Jean Baudeuf se félicitait du jugement rendu par le Tribunal administratif de Montpellier le 9 décembre 2016, qui déboute Raz Energie de sa demande d'annulation de l’arrêté préfectoral refusant le permis de construire des éoliennes de Montjardin.

Il précisait combien « il convenait de rester vigilants et mobilisés, car d'une part Raz Energie a fait appel de ce jugement, et d'autre part, une véritable frénésie éolienne s'est emparée des élus audois. On assiste à une inflation galopante des projets : Festes-Saint-André, Saint-Polycarpe, les Corbières, qui viennent s'ajouter aux implantation en cours dans la Montagne Noire, le Lézignanais et le Fenouillèdes ».

Et d’ajouter : « A ce rythme, le nombre d'éoliennes dans l'Aude devrait pratiquement doubler, passant de 265 machines aujourd’hui, à 500 dans les dix ans qui viennent, faisant de l'Aude un gigantesque parc éolien industriel, ne créant aucun emploi local et chassant les touristes, les résidents secondaires, et les candidats à l'installation ».

Il invitait les élus audois à ne pas se tromper d’objectif : « En croyant servir l’intérêt particulier de leur village, ils participent en réalité à l'oeuvre de destruction massive de ces paysages ruraux authentiques et préservés qui sont le principal atout de ces villages ».

Jean Baudeuf rappelait que le Cri du Vent était solidaire des « Amis de Saint Sernin », et qu'il continuerait à les soutenir sur le terrain, « pour empêcher le passage en force et en toute illégalité (par empiètement sur un domaine privé), des camions amenant les éléments d'éoliennes, lesquels, contrairement à ce qu'affirmait la société Valeco, n'ont pas la place de passer sur la voie publique ». Après un symbolique « No pasaràn ! », le président levait la séance et invitait l'assemblée à se retrouver autour du traditionnel verre de l'amitié.

15.06.2017

Sentier d’interprétation du Calvaire : L’ami Pivert est de retour

Usées par le temps, les maquettes illustrées datant de 2001, ont été remplacées.

Pose panneaux pupitres 30 mai 2017 002.JPGLe président Michel Brembilla a assuré la substitution des panneaux (Photo 30 mai 2017).

Le mardi 26 juin 2001, le sentier de découverte de la nature sur la colline du Calvaire était inauguré, en présence notamment de l’équipe éducative du collège emmenée par Claude Ruiz, principal, et des élèves ayant mené à terme un projet engagé en 1998, à l’initiative de Patrick Rault, leur professeur de biologie.

collège antoine-pons,il était une fois chalabre,patrick rault

Trois maquettes d'origine ont été fixées sur l'aire de pique-nique du Calvaire, par les services communaux (Photo 20 avril 2017).

A partir d’un paysage aux contours familiers, en l’occurrence la colline du Calvaire, nos potaches, guidés et conseillés par Mmes Laurence Toustou, Geneviève Nicoleau, Véronique Gardair, Patrick Rault, Michel Iché et Gérard Jumbou, s’étaient efforcés de reconstituer point par point un lieu chargé d’histoire, et insensiblement remodelé au fil du temps. A la conclusion de ce travail méticuleux, des maquettes illustrées avaient été disposées sur huit pupitres, qui jalonnent aujourd’hui encore le parcours menant à la chapelle du Calvaire.

collège antoine-pons,il était une fois chalabre,patrick raultMais cette journée qui voyait une classe de 3e boucler brillamment son premier cycle d’études est bien lointaine, et les seize années écoulées ont particulièrement malmené les visuels, devenus illisibles sur leurs supports. Désireuse de perpétuer le remarquable travail accompli, l’association « Il était une fois Chalabre » et son président Michel Brembilla, viennent de procéder au remplacement de chacune des maquettes, avec le concours de la société « In print ». Une initiative qui permet également le retour en grâce de l’ami Pivert (création Jean-Pierre Rault, photo ci-contre), sympathique volatile trop heureux d’inviter à nouveau à la balade autour du Calvaire, en sa très instructive compagnie. Avec une pensée pour Nicolas de Cat et Gérard Jumbou.

collège antoine-pons,il était une fois chalabre,patrick rault

Le projet finalisé, est présenté aux partenaires (photo archives janvier 2001).

collège antoine-pons,il était une fois chalabre,patrick rault

Une partie des élèves de la classe de 3e (photo archives janvier 2001).

De gauche à droite : Céline Fant, Linda Seyve, Béatrice Boussioux, Delphine Guirao, Alexandre Granger, Aloïs Croison, Nicolas De Cat.  

collège antoine-pons,il était une fois chalabre,patrick rault

(photo archives janvier 2001)

collège antoine-pons,il était une fois chalabre,patrick rault

26 juin 2001, inauguration du circuit, Patrick Rault retrace l'historique du projet (photo Edouard Garcia, archives juin 2001).

11.05.2017

Puivert : Conférence sur le pays cathare et le Catharisme

musée du quercorb,association d’études des catharismes-rené nelli

Samedi 13 mai à 15 h, le musée du Quercorb propose une conférence sur le pays cathare et le Catharisme, animée par Annie Lacombe, membre de l’association d’études des catharismes-René Nelli, dont le siège est à Carcassonne. Le catharisme, est avant tout une religion chrétienne dissidente, qui a été éradiquée par l’église catholique romaine. Cette page importante et riche de notre histoire locale, du XIe au XIVe siècle, est malheureusement trop souvent passée sous silence.

La lutte contre le catharisme s’est traduite par vingt années de croisade, cent ans d’inquisition et « la raison d’état », qui vient s’imposer par le rattachement du comté de Toulouse au royaume de France, et l’unification de l’Eglise officielle.

Il s’agira d’une conférence tout public, de vulgarisation, complète et structurée sur le Catharisme et le pays cathare. Un moment de culture et d’histoire à partager au musée du Quercorb (gratuit). Renseignements au 04 68 69 81 51.