13.05.2018

C'était hier : Daniel Grauby réhabilite la poule gasconne

L'article mis en ligne, avait été publié dans l'Indépendant, édition du mardi 13 mai 2008.

daniel graubyDaniel Grauby et un de ses pensionnaires, le « Padoue chamois lisse et frisé » (Photos archives, Mai 2008).

Il a remisé depuis quelques saisons déjà l’emblématique maillot jaune et noir de l’U.S. Carcassonne XV mais Daniel Grauby est resté fidèle aux fondamentaux. Aviculteur amateur installé en bordure du Riveillou, Daniel Grauby oeuvre aujourd’hui pour la sauvegarde et le développement des races régionales, telle la poule gasconne qui était il y a peu encore menacée d’extinction. Originaire du Sud-Ouest, celle qui s’enorgueillit d’être la célèbre « poule au pot » a longtemps peuplé les cours de ferme jusqu’à ce que les races hybrides à croissance plus rapide ne viennent lui voler la vedette. Rustique, alerte et fière, la Gasconne fera les frais d’une intensification de l’agriculture à partir des années 1950 car elle s’accommode mal des conditions d’élevage en claustration.

Membre actif de l’Association de La Poule Gasconne créée en 2003 et dont le siège se trouve à Masseube (Gers), notre ancien rugbyman reconverti a donc choisi d’offrir une deuxième jeunesse à la favorite du Roi Henry IV, laquelle retrouve dans la campagne rivéloise le goût de vivre à sa guise. Une liberté qu’elle partage avec des congénères issus d’espèces aussi insolites qu’attachantes, des races peu familières qui étonnent de par leur singularité. Il est ainsi possible de croiser au hasard de la visite, des poules aux noms évocateurs, Bantam de Pékin, Padoue, Brahma, Nègre soie blanche, Faverolle naine saumonée, des pigeons Sottobanca, Texan, Bouvreuil ou Frisé hongrois, enfin des canards Carolin ou Mandarin.

daniel grauby

Un élevage qui comprend actuellement 250 bêtes, toutes espèces confondues. Certaines qui donnent par ailleurs des oeufs excellents sont destinées à la consommation, d’autres peuvent être considérées comme animaux de compagnie. Conjointement à l’élevage, Daniel Grauby participe régulièrement à des concours et expositions avicoles, aux côtés d’amateurs désireux tout comme lui de travailler à la sauvegarde et la réhabilitation de races rustiques. En sortant d’un schéma de productivité et de standardisation, pour leur donner un avenir prometteur et favoriser leur retour dans les cours de fermes,… et dans nos assiettes. Blotti dans une cluse du Plantaurel, l’élevage mérite le détour, pour tous renseignements complémentaires Daniel Grauby peut être contacté au 04 68 69 30 48.

13.04.2018

Puivert : La Rosa Trobadoresca au musée du Quercorb

Concert Rosa Trobadoresca 15 avril.jpgA la rencontre des troubadours, avec Jacques Khoudir et ses amis musiciens.

Dans le cadre de la saison culturelle au musée du Quercorb, un concert gratuit est proposé, un dimanche par mois. Le premier de ces concerts aura lieu dimanche 15 avril à 17 h, avec Rosa Trobadoresca (concert de musique traditionnelle). A cette occasion, la brasserie du Quercorb sera présente dans le verger du musée, si le beau temps est au rendez-vous.

Nicolas et Jacques, les musiciens du groupe vont faire danser au son des instruments occitans comme la craba, la cornemuse polyphonique des Pyrénées, la vielle à roue et le tambourin à cordes, le tout dans la langue du pays, en occitan, dans une ambiance chaleureuse et festive. Les détails de la saison culturelle sont à retrouver sur le site du musée www.museequercorb.com

25.03.2018

Audition musicale et concert

Mercredi 28 mars, la salle de la place Charles Amouroux (ancien abattoir), servira de cadre pour une audition de l’école de musique de Quillan (département bois et chant). La séance commencera à partir de 14 h, un concert ouvert à tous sera proposé à 17 h.

école de musique de quillan

18.03.2018

Les pêcheurs ont ouvert la saison en douceur

Ouverture 2018 001.JPGUne belle prise pour Théo et Grégory, à l’embouchure du Blau.

Au milieu coulent trois rivières, et il y avait donc beaucoup de monde à Chalabre, à l’heure où les disciples de Saint-Pierre disséminés sur les berges de l’Hers, du Blau et du Chalabreil, reprenaient leur tête à tête avec Dame Truite. Cette journée d’ouverture aura permis de renouer avec les habitudes, et de profiter pleinement d’une eau limpide et d’une température clémente. En milieu de journée, à la faveur ça et là de pique-niques soigneusement anticipés, chacun commentait avec maints détails, comment il avait réussi à emplir sa garbuste.

Ouverture 2018 002.JPG

En réalité, et renseignement pris auprès de Daniel Lopez président de l’APPMA du Quercorb, ce samedi 10 mars coché sur le calepin des pêcheurs, marquera une ouverture moyenne, même si quelques belles prises ont scintillé sous le soleil. A l’image d’une belle truite sauvage que Théo et Grégory ont délicatement délivrée de son hameçon, avant de la remettre dans son élément. Pour un retour vers la liberté, peut-être conditionnelle, car la saison ne fait que commencer.

Ouverture 2018 003.JPG

17.03.2018

Puivert : Projection de courts métrages

Court métrage.jpg

La MJC propose des soirées courts métrages, une fois par mois, durant la permanence du vendredi soir, la projection aura lieu de 19 h à 20 h.

Par définition, un court métrage est court, ce qui permet plus de liberté d’expérimentation, de recherche artistique, d'exploration de techniques,... Les animateurs proposent un mélange de films professionnels et amateurs de fiction, animation, documentaire, en un mot, une programmation variée et tout public.

Les personnes ayant réalisé un film (max 10 mn, musiques libres de droit) et qui souhaiteraient partager, sont invitées à le remettre au comité de sélection. Les suggestions de court-métrage sont les bienvenues, la MJC se chargera de savoir si la diffusion en public est autorisée. Rendez-vous le vendredi 23 mars à 19 h, pour une première séance.

05:55 Publié dans Art, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mjc puivert, court métrage |  Facebook | | |

14.03.2018

Le court métrage est à la fête

collège antoine-pons,fête du court métrageLes collégiens du club lecture prêts à arborer la casquette de machiniste.

C’est une manifestation nationale portée par le CNC (centre national du cinéma), la fête du court métrage a lieu partout en France, du 14 au 20 mars. Elle a pour objectif, de sensibiliser le grand public à ce genre bien particulier, avec le soutien de l’Agence du Court Métrage.

A l'initiative de Karine Fridman, enseignante documentaliste, le collège Antoine-Pons organise plusieurs projections hors-les-murs et pour l'occasion, la mairie a mis à disposition le théâtre Georges-Méliès. Les projections sont destinées au public scolaire, de la maternelle au collège, mais aussi aux familles, avec une séance hors temps scolaire, le jeudi 15 mars à 18 h 30. Des séances pour les résidents de l'Ehpad et de la clinique Christina sont également prévues. Elles seront gratuites et présentées par quelques élèves volontaires du club lecture.

Au programme du jeudi 15 mars et à partir de 9 h 30 au théâtre Georges-Méliès, Vive la musique (Maternelle), En route ! (CP, CE1, CE2), Drôles d'inventions ! (CM1, CM2, 6e), Ne vous fiez pas aux apparences (5e, 4e, 3e), Des courts tout court (tout public).

Vendredi 16 mars à l’Ehpad des Hauts-de-Bon-Accueil (14 h 30), Ciné poème, séance présentée par les élèves du Club lecture (volontaires). « Onze films enchanteurs, pour vous bercer d'une douce rêverie à l'occasion du Printemps des Poètes ! ».

Lundi 19 mars à la Clinique Christina (14 h 30), Prix polar SNCF 2018, séance également présentée par les élèves du Club lecture. « Découvrez le polar en format court et les grands réalisateurs de demain ! ».

collège antoine-pons,fête du court métrage

13.03.2018

C’était hier : Un vendredi à la neige

L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du samedi 13 mars 1993.

fep chalabreLes joies de la glisse étaient au programme d’une journée vivifiante (Photos archives, mars 1993).

Vendredi 5 mars, 8 h du matin, la tension monte autour de l’autobus qui s’apprête à emmener le centre de loisirs du Foyer d’éducation populaire vers les sommets enneigés. Le manteau blanc qui recouvrait le Kercorb en début de semaine ayant disparu au soleil, il ne restait plus qu’à prendre de l’altitude pour apprécier encore les joies de la glisse.

L’accueillant village de Prades a ainsi vu débarquer une sympathique horde de petits Chalabrois, à peine impressionnés par les pentes qui se présentaient à eux. Et afin de chausser, relever, changer, consoler, encourager et surveiller tout ce petit monde, Pascale Boulbès, Muriel Cnocquart, Dominique Martinez, Valérie et Carole Puerto, ne furent pas trop de cinq.

fep chalabre

Fin d’après-midi sur le Pays-de-Sault, nos skieurs en « herbe » sont ivres d’oxygène, si bien que le retour vers le bercail sera des plus calmes, au terme d‘une très belle journée à mettre à l’actif du centre de loisirs du Foyer d’éducation populaire de Chalabre.

fep chalabre

Carole, Dominique, Valérie et Pascale, les monitrices se jouent des planches

06:00 Publié dans C'était hier, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fep chalabre |  Facebook | | |