14.07.2017

Retour à « Marhaba »

Marhaba 2e.jpgUne aventure à découvrir, dans les pas de Tancrède.

« Marhaba », premier roman historique de Patrice Salerno, paraît à nouveau sous le titre « L’Héritier d’Occitanie », publié aux Editions TDO (Terroir des Orris). Au XIIIe siècle, en terres occitanes, la dissidence cathare s’éteint peu à peu. « Là, des illuminés aux têtes hirsutes, aux yeux révulsés, brandissaient des bibles et déversaient leur charabia haineux à la face des gens attroupés. Ils étaient tous là, les vomisseurs de Dieu, les pourfendeurs d’infidèles, les émissaires de l’Apocalypse, les annonciateurs des ténèbres et du jugement dernier. Le repentir n’y suffirait pas… ».

L’auteur dédicacera son livre le 17 juillet à la librairie des Couverts à Mirepoix, et le 22 juillet à l’espace culturel du centre Leclerc de Limoux. Patrice Salerno participera également au Salon du Livre de Chalabre, le samedi 5 août prochain.

11.10.2016

Le thème du XIIe Concours de nouvelles a été dévoilé

concours de nouvelles chalabre 2017L’affiche 2017 a été réalisée par Randy Lofficier.

La XIIe édition du Concours de nouvelles organisé par la mairie, aura pour thème, « Dans les villages ». « Dans les villages... écrasés sous un ciel de plomb, ou brûlant sous les feux du soleil... où s’élèvent les clochers totémiques, les fontaines, orgueil de la grande place, les mairies et les boutiques aux couleurs brillantes... dissimulant leurs secrets sentant le soufre et mus par des forces qui n’ont pas besoin d’être nommées pour agir... pétris de ses fiertés et de ses préjugés, des plus humbles au plus riches, c’est toute l’histoire de l’Humanité qu’on y retrouve... ». Comme le précise Jean-Marc Lofficier, coordinateur du concours (jmlofficier@yahoo.com), « les villages, réels ou symboliques, ordinaires ou extraordinaires, aujourd'hui ou à travers l’histoire, seront au cœur des Nouvelles 2017. Elles pourront être fantastiques, policières, romanesques, dramatiques, allégoriques voire même spirituelles ! ».
concours de nouvelles chalabre 2017,philippe ward,jean-marc lofficierPhilippe Ward (photo), assurera la présidence du jury. Les participants ont jusqu'au 1er mars 2017 pour envoyer leur texte de 20.000 signes à : Concours de Nouvelles 2017, c/o M. Jean-Marc Lofficier, 18 Cours Colbert, 11230 Chalabre. Les meilleurs textes seront primés et bénéficieront d'une publication en recueil. De plus, les auteurs des trois premières nouvelles recevront des chèques livres d'une valeur de 100 € pour le 1er, 80 € pour le 2e et 60 € pour le 3e.
Ce concours est gratuit et ouvert à tous. Chaque participant ne peut envoyer qu'un seul texte. Il devra être anonyme et ne comportera aucun élément permettant d'identifier son auteur.
Le règlement complet est disponible auprès de la mairie ou sur internet : http://www.bibliotheque-chalabre.fr/reglement-concours-nouvelles

06.08.2016

Céline Surre primée au XI° concours de nouvelles de la Ville

xie concours de nouvelles de chalabreLe corbeau, oiseau porteur de tous les mythes, a inspiré les lauréats de l’édition 2016.

La remise des prix de la onzième édition du concours de nouvelles organisé par la ville de Chalabre, se déroulait samedi 30 juillet dans la salle du conseil où Jean-Marc Lofficier, coordinateur du concours, Noëlle Danjou directrice de la bibliothèque municipale, Philippe Ward président du jury, et Jean-Jacques Aulombard maire, avaient donné rendez-vous à l’ensemble des nouvellistes.

Sur le thème du « Corbeau », les candidats avaient remis leurs copies à la fin du printemps, le fruit de leur imagination avait ensuite été présenté à un jury composé de Philippe Ward, Marylène Arens, Noëlle Danjou, Françoise Delamare, Pierre Fonta et Jean-Marc Lofficier.

xie concours de nouvelles de chalabre

Céline Surre, Céline Parault et Alice Parault, 1ère, 3e et 4e de cette XIe édition. 

Au terme d’un été consacré à la lecture, Philippe Ward et son équipe ont décerné le premier prix à Céline Surre (Baziège), le deuxième prix revenant à Valérie Abbadie (Lourdes), et le troisième prix à Céline Parault (Villelongue-d’Aude). En l’absence excusée de Valérie Abbadie, Jean-Jacques Aulombard adressait de chaleureux compliments à l’ensemble des candidats et saluait la présence en Kercorb de Véronique Brunet, Aurélie Gisbert dit Lilie Bagage, Françoise Kaczmarczyk, Alice Parault, Jean-Marie Calvet, Sylvain Lamur et Bernard Lhéritier, dont les écrits seront publiés aux côtés des trois nouvelles primées, comme lors des précédentes éditions. Vingt nouvelles pour un recueil préfacé par Jean-Marc Lofficier, avec une couverture signée Hilda Dussoubz (photo ci-dessous) et intitulé « Vol au-dessus d’un Nid de corbeaux ».

Pour tout renseignement contacter la mairie au 04 68 69 20 39 ou la bibliothèque municipale au 04 68 69 49 06.

xie concours de nouvelles de chalabre

xie concours de nouvelles de chalabre

Les membres du jury (absents sur la photo, Marylène Arens, Philippe Ward et Jean-Marc Lofficier)

23.04.2016

Rendez-vous autour de la BD

Dans le cadre de l’opération organisée par la Bibliothèque départementale de l’Aude, intitulée « Sortie de case », et en coopération avec la bibliothèque municipale de Chalabre, l’association « Grain d’art » animera un atelier « Flip-book ». Il s’agira d’aller à la découverte du cinéma d’animation, à  travers la création d’un « flip-book », un petit livre dessiné qui donne l’illusion du mouvement quand il est feuilleté rapidement.

Cet atelier aura lieu dans les locaux de la bibliothèque, rue des Bains-douches, le mardi 26 avril de 13 h 30 à 15 h et de 15 h à 16 h 30. Atelier de 6 à 99 ans, gratuit, sur inscription (15 personnes maximum), au 04 68 69 49 06.

11.01.2016

« Marhaba », un roman historique à découvrir

marhaba,patrice salernoPatrice Salerno a présenté son ouvrage à la bibliothèque municipale (Photos Yves Saddier).

Au pied du Soularac et du Saint-Barthélémy, témoins ô combien centenaires, le lecteur imagine la silhouette du « pog » de Montségur. Un castrum enveloppé dans « des écharpes de brume, lesquelles sont peut-être les âmes des martyrs poursuivant leur ascension mystérieuse vers l'infini, vers la pureté » (Jean Tisseyre, Le château de Puivert).

« Marhaba », roman historique écrit par Patrice Salerno, se déroule au XIIIe siècle, en terres occitanes. En filigrane, la dissidence « cathare » s’éteint peu à peu dans cette région. Pourtant, les problématiques de cette période (enjeux économiques, sociétaux et religieux) semblent toujours d’actualité. « Là, des illuminés aux têtes hirsutes, aux yeux révulsés, brandissaient des bibles et déversaient leur charabia haineux à la face des gens attroupés. Ils étaient tous là, les vomisseurs de Dieu, les pourfendeurs d’infidèles, les émissaires de l’Apocalypse, les annonciateurs des ténèbres et du jugement dernier. Le repentir n’y suffirait pas… ».

Très entouré à l’occasion d’une séance de dédicace mise en place au n° 4 de la rue des Bains-Douches par Noëlle Danjou, Patrice Salerno a pris plaisir à échanger avec ses lecteurs, dans le souvenir des martyrs de l'intolérance. Seule manquait peut-être l'interprétation du « Se canta », « lo Boier » ou encore « Els Segadors ».

marhaba,patrice salerno

L'auteur est joignable au 04 68 31 49 04.

25.09.2015

Le corbeau sera au coeur du XIe concours de nouvelles

concours de nouvelles chalabreL’illustration de cette XIe édition a été réalisée par Hilda Dussoubz.

Le Corbeau... Cet oiseau magique et enchanteur, médiateur entre la Vie et la Mort selon Lévi-Strauss, chargé de tous les mythes, fut le premier oiseau lâché par Noé après le Déluge, le messager d’Odin chez les vikings, l’incarnation de la déesse de la guerre Morrigan chez les Celtes, l’oiseau sacré du Bhoutan, le rusé protecteur des humains chez les Indiens d’Amérique du Nord, ou enfin la marque de la faveur du dieu tutélaire de la ville de Lyon, Lugdunum, soit la colline aux corbeaux. On baptise de ce nom les auteurs de dénonciations anonymes, semant la mort et le poison autour d’eux.

Après le succès de ses dix précédents concours de nouvelles, qui ont fait l'objet des recueils Dieu reconnaîtra les siens, Carnavals du rêve, Le Crime à la Campagne,  Les Lendemains Verts, Histoire d'Eau, Parties de Chasse, L'Antre des Sorciers, Tous les Trésors du Monde, Drôles de Bêtes, et Messagers... (en vente sur http://www.bibliotheque-chalabre.fr), la mairie propose un nouveau concours, sur le thème du Corbeau.

Les nouvelles présentées auront pour thème le Corbeau, réel ou symbolique, ordinaire ou mythique, aujourd'hui ou à travers l'histoire, partout dans le Monde... Elles peuvent être fantastiques, policières, romanesques, dramatiques, allégoriques ou... spirituelles ! Philippe Ward, auteur régional, qui a notamment écrit le roman policier Meurtre à Aimé Giral et les thrillers Le Chant de Montségur et Mascarades, assurera la présidence du jury.
Les participants ont jusqu'au 1er mars 2016, cachet de la poste faisant foi, pour envoyer leur texte de 20.000 signes (12 pages de 25 lignes) à : Concours de Nouvelles 2016, Mairie de Chalabre, Cours Sully, 11230 Chalabre.

A l'issue du concours, coordonné par Jean-Marc Lofficier (jmlofficier@yahoo.com), les meilleurs textes seront primés et bénéficieront d'une publication en recueil. De plus, les auteurs des trois premières nouvelles recevront des chèques-livres d'une valeur de 100 € pour le premier, de 80 € pour le deuxième et de 60 € pour le troisième.
Ce concours est gratuit et ouvert à tous. Chaque participant ne peut envoyer qu'un seul texte. Il devra être anonyme et ne comportera aucun élément permettant d'identifier leur auteur.
Règlement complet auprès de la Mairie de Chalabre ou sur http://www.bibliotheque-chalabre.fr/reglement-concours-no...

23.09.2015

Patrice Salerno dédicace à la bibliothèque

patrice salerno,marhabaVendredi 25 septembre à 18 h à la bibliothèque municipale, Patrice Salerno présentera « Marhaba », un roman historique qui se déroule au XIIIe siècle, en terres occitanes. En filigrane, la dissidence « cathare » s’éteint peu à peu dans cette région. Les problématiques de cette période (enjeux économiques, sociétaux et religieux) sont plus que jamais d’actualité.  

« Là, des illuminés aux têtes hirsutes, aux yeux révulsés, brandissaient des bibles et déversaient leur charabia haineux à la face des gens attroupés. Ils étaient tous là, les vomisseurs de Dieu, les pourfendeurs d’infidèles, les émissaires de l’Apocalypse, les annonciateurs des ténèbres et du jugement dernier. Le repentir n’y suffirait pas… ».

Cette séance de dédicace et d’échanges avec l’auteur, sera suivie du verre de l’amitié.