24.03.2018

La génération dorée est descendue dans la rue

retraités chalabrois,csgLa grogne a fédéré les retraités du pays chalabrais.

Jeudi 15 mars les retraités du Chalabrais se sont fortement mobilisés (10 % de la population de la commune qui compte 1100 habitants), pour exprimer leur ras-le-bol contre la baisse de leur pouvoir d’achat et la hausse de la CSG. Le rassemblement a eu lieu devant la mairie, cours Sully, à l’appel d’un collectif citoyen qui s’est borné à dénoncer la situation. retraités chalabrois,csgSituation dans laquelle, « depuis le gouvernement socialiste de François Hollande, les pensions ont été gelées et ce, malgré l’augmentation des prix à la consommation et des services, et les taxes ont été relevées, amputant d’autant le niveau des pensions des retraités, qui ne s’estiment pas être des nantis, avec 1200 ou 1500 € mensuels ».

Autre inquiétude, avec « un gouvernement qui déclare défendre le système de répartition voulu à la création de la sécurité sociale en 1945, et basé sur la solidarité intergénérationnelle, les actifs cotisant pour les retraités. Tandis que le président Macron décide le contraire, en appelant les retraités à fournir un effort pour les actifs ».

retraités chalabrois,csg

Egalement mise en avant, « la petite musique qui dit que les retraités vivent mieux que les actifs, une litanie qui vise uniquement à dresser les uns contre les autres. N’oublions pas que les retraités d’aujourd’hui ont été les actifs d’hier. Et, par ailleurs que ces mêmes retraités font marcher le commerce et les services, aident leurs enfants et petits-enfants comme ils ont, en leur temps, aidé leurs parents, s’investissent amplement dans les associations, notamment caritatives ».

Autres questions posées lors de ce rassemblement, « les retraités propriétaires de leur logement doivent-ils avoir aujourd’hui mauvaise conscience après une vie de labeur ? Le chômage des jeunes doit-il aussi leur être imputé ? ».

retraités chalabrois,csgCette mobilisation sous le balcon de l’hôtel de ville a renvoyé l’image de retraités déçus, « qui ont la sourde impression d’être indûment ponctionnés alors que certaines largesses sont accordées aux plus riches et, notamment, en ce qui concerne l’ISF ou autres avantages distribués aux détenteurs du CAC 40 ». Et de souligner que depuis 1995, les pensions ne sont plus indexées sur les salaires, mais sur les prix, et que les différents gouvernements n’ont eu de cesse que de tirer la société vers le bas.

Expérience aidant, la « génération dorée » a émis un dernier doute, quant à la profession de foi stipulant que les retraités ne perdront rien dans la mesure où ils seront exonérés de la taxe d’habitation. Précisant pour conclure, « cela ne vaudra que lorsque la mesure sera effective. Pour le moment, ils en supportent la charge, sans compter le gel des pensions jusqu’en 2019 ».

En date du 20 mars, le collectif chalabrois a adressé une lettre ouverte à Mme Mireille Robert, députée de la 3e circonscription de l’Aude, lettre conclue sous la forme d’une mise en garde :  « Attention ! Les 16 millions de retraités pourraient bien exprimer leur colère jusque dans les urnes… ».

retraités chalabrois,csg

06:00 Publié dans Social | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : retraités chalabrois, csg |  Facebook | | |

23.03.2018

C'était hier : Les cyclos ne plaisantent pas avec l'intendance

L’article mis en ligne, avait été publié dans l’Indépendant, édition du mercredi 25 mars 1998.

cyclo-vtt-club du chalabraisDes cyclos intenables avant le départ. De gauche à droite. Debout : Yves Bérenguer, Francis Amouroux, Jean Quério, Bruno Desjardins, Guido Calvène, Jean Navarro, César Martinez, Luc Diaz, Patrick Rault. Accroupis : Robert Béret, Christian Moralès, Maryse Amouroux, Monique Rault, Alexandra Delpech (photos archives mars 1998).

Un incident aussi rare qu’inattendu a failli précipiter l’éviction de Francis Amouroux, président des Cyclos du Kercorb plébiscité à ce poste en novembre dernier. Une heure à peine après le départ de la première sortie officielle de la saison, quelle ne fut pas en effet, la surprise du peloton lorsque le menu du petit déjeuner lui fut présenté : le traditionnel boudin ne figurait plus au casse-croûte !

Hérésie ou inconscience, les chefs de route Aline et Guido réussiront à éteindre la rébellion en proposant chocolatines et croissants (encore que). Mais commençons par le commencement. Rarement peloton s’était montré aussi fringant au départ de la mairie, cours Sully, endroit de ralliement inhabituel, élections oblige (ndlr. Elections cantonales). Après avoir goûté à la tiédeur de l’isoloir, nos civiques cyclos vont affronter la gelée matinale pour s’élancer à la découverte des beautés cachées de la Basse Ariège. Cette nouvelle randonnée destinée à régler les derniers petits détails avant les grands rendez-vous de la saison, s’est déroulée sous un soleil timide mais très apprécié par le peloton aux couleurs bleu et blanche du Kercorb.

Après un passage éclair au pied de l’abbaye de Camon, cap sur l’église rupestre de Vals dans un cadre dont le charme justifie pleinement l’éclosion des banderoles du comité de défense contre la décharge de Manses. Faciles dans la côte de Monthaut, les cyclos fondront sur Mazères avant de choisir le petit village de Molandier pour se restaurer. Cette belle traversée au pied des petites Pyrénées se terminera sans encombre au siège café de la Paix, la palme de la facilité revenant à Alexandra, Maryse et Monique, qui ont rallié la capitale du Kercorb dans un état de fraîcheur admirable. Ce qui est de bon augure à l’approche du grand rassemblement du printemps de Lagrasse prévu le dimanche 26 avril prochain. Pour l’heure, les sorties du samedi restent au programme, départ devant le siège à 13 h 30 très précises. A l’attention des distraits et des retardataires, le parcours du jour est affiché.

cyclo-vtt-club du chalabrais

Bruno Desjardins et Jean Navarro

cyclo-vtt-club du chalabrais

Francis et Maryse Amouroux, Yves Bérenguer

cyclo-vtt-club du chalabrais

Jean Quério, Robert Béret, Francis Amouroux

22.03.2018

Tout savoir sur la communication entre les arbres

Samedi 24 mars à 16 h, la salle des fêtes de Moulin-Neuf (Ariège) accueillera une deuxième conférence proposée par l’Upek (université populaire en Kercorb). Après Jean Clottes et les grottes ornées en Pyrénées, Francis Hallé botaniste (photo), spécialisé dans les arbres et les forêts des tropiques, évoquera le thème de la communication entre les arbres. Les interactions entre les plantes sont connues de longue date, et si elles sont parfois violentes et négatives, elles peuvent également être positives.

Francis Hallé.jpg

Une exposition sur les arbres remarquables d’Ariège et d’Aude sera proposée à partir de 14 h 30. Alain Pontoppidan et Daniel Bouichou, les initiateurs, les présenteront un peu avant la conférence. Comme pour chaque rendez-vous, une large place sera laissée au débat. L’entrée est gratuite pour les adhérents (participation libre pour les non adhérents).

Il faut rappeler que l’Upek va développer un partenariat avec le cinéma Le Casino de Lavelanet. La conférence de Francis Hallé sera complétée par la diffusion du film L'intelligence des arbres, programmée le dimanche 25 mars à 18 h.

06:00 Publié dans Rencontres | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : francis hallé, upek |  Facebook | | |

Tennis : Un de chute en Malepère

tc du chalabrais,et malepèreDimanche 18 mars, les Messieurs du TC du Chalabrais II se déplaçaient à Alairac, pour le compte de la 3e journée du championnat de l’Aude interclubs (3e série, poule D). Face à l’ET Malepère III (Alairac, Lavalette, Caux-et-Sauzens), les raquettes chalabroises se sont inclinées sur la marque de 4 à 2. Timothée Dupuis bat Arnaud Carbonnel (6-3, 6-2), Cyril Gérard bat Bérenger Carbasse (6-2, 6-2), Jean-Pierre Lifante bat Bruno Carbonnel (5-7, 6-0,6-1), Cédric Buoro bat Fred Lagoutte (1-6, 6-2, 7-5). A égalité au terme des simples, la victoire se jouera au cours d’un double enlevé par la paire locale. Jean-Pierre Lifante et Bernard Bomel (cap.) prennent le meilleur sur Bruno Carbonnel (cap.) associé à Cédric Buoro (7-5, 6-3). Prochain rendez-vous dimanche 25 mars à Chalabre, les Dames accueilleront la formation de l’ET Malepère, le TCC II Messieurs sera opposé à son homologue du TC Bram II.    

21.03.2018

Football : Le FCC a baissé la garde trop tôt

fc chalabre football,es fanjeaux,ol montréalGianni Gruchet a retrouvé confiance et efficacité.

Dimanche 18 mars, le stade Lolo Mazon servait de cadre à une journée de rattrapage de championnat de district.

fc chalabre football,es fanjeaux,ol montréal

Le FCC II à l'heure du coup d'envoi. De gauche à droite. Debout : Sandrine Rosich, Alex Decamps, Grégory Boulbès, Théo Rosich, Christopher Gomez, Cyril Léris, Gabriel Martel. Accroupis : Mickaël Martin, Lucas Martinez, Jonathan Tirado, Serge Vanechop, Antoine Salas, Roman Hochard.     

En ouverture, les réservistes du FCC II ont partagé les points avec leurs homologues de l’Olympique Montréalais, score final 2 à 2 (mi-temps 1-1, buts de Serge Vanechop et Cyril Léris). Ce match de D4 (2e division), arbitré par Stéphane Leprout, aura été marqué par la grave blessure d’Alex Decamps, victime d’une fracture du tibia (photo ci-dessous).

fc chalabre football,es fanjeaux,ol montréal

Photo archives, FCC II - Vallée du Cougaing, 26 novembre 2017

A 15 h, le FCC I engagé face au onze de l’ES Fanjeaux, a partagé les points du match nul, au terme d’un final débridé, 3 à 3 (mi-temps 1-1). Les premières actions permettront au jaune et noir visiteurs de se mettre en évidence, mais les occasions de but seront à mettre à l’actif des blanc et bleu emmenés par leur capitaine Aurélien Moralès. Sylvain Dumons et Gianni Gruchet toucheront du bois (17e et 31e mn), une reprise de volée de Fabrice Canal échouant sur le gardien dans l’intervalle. L’ouverture du score interviendra sur penalty, converti par Sylvain Dumons à la 33e mn (1-0), l’ESF décrochant l’égalisation à la 44e par David Darnige, d’une frappe au second poteau (1-1, photo ci-dessous).

fc chalabre football,es fanjeaux,ol montréal

La pause vestiaire sera très bénéfique pour un FCC qui double la mise dès la reprise par Gianni Gruchet (47e mn), d’une frappe aux 18 mètres que le gardien ne peut que laisser passer sous la transversale (2-1). Le FCC fera le break avec un but de Sylvain Dumons à la 59e mn (3-1), mais un coup-franc visiteur frappé à la 88e provoque un remous dans la surface et l’ESF réduit le score (3-2). Avant de bénéficier d’un penalty qui permet aux noir et jaune d’égaliser dans les arrêts de jeu (3-3). Dès l’engagement, Gianni Gruchet est balancé à son tour dans la surface fanjuvéenne et Robin Chacon sifflera certes, mais pour signifier la fin du match. Un résultat au goût amer pour le FCC, qui laisse filer deux points précieux au général, avant la réception dimanche 25 mars de Limoux, leader de D2.

fc chalabre football,es fanjeaux,ol montréal

A l'heure du coup d'envoi

fc chalabre football,es fanjeaux,ol montréal

Une petite gauche sur Gianni Gruchet

fc chalabre football,es fanjeaux,ol montréal

Relance sur l'aile du défenseur Quentin Gérard

fc chalabre football,es fanjeaux,ol montréal

Ouverture d'Aurélien Moralès...

fc chalabre football,es fanjeaux,ol montréal

... vers Cédric Lesueur

fc chalabre football,es fanjeaux,ol montréal

Sam Folch emmène une munition vers sa ligne d'attaque

fc chalabre football,es fanjeaux,ol montréal

Sylvain Dumons en mode équilibriste

fc chalabre football,es fanjeaux,ol montréal

Dernière recrue en date, Mickaël Bonnet prend ses marques dans le onze du FCC

fc chalabre football,es fanjeaux,ol montréal

Les giboulées de mars vont refroidir les Blanc et bleu

fc chalabre football,es fanjeaux,ol montréal

88e mn, le ballon de 3 à 2 pour les Jaune et noir

fc chalabre football,es fanjeaux,ol montréal

92e mn, l'ES Fanjeaux égalise sur penalty

20.03.2018

C'était hier : Lame d’un champion

L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du dimanche 21 mars 1993.

Gérald Mourareau.jpgLa main de Gérald est déjà sûre (photo archives, mars 1993).

Lundi 15 mars, Perpignan accueillait les prétendants au titre de meilleur apprenti de France dans la catégorie boucherie. Des candidats venus de l’Hérault, de la Lozère, de l’Aude et des Pyrénées Orientales étaient confrontés dans ces éliminatoires. Notre jeune concitoyen Gérald Mourareau a eu l’honneur d’être présélectionné afin de représenter notre département. Une belle opportunité dont il a profité pour mettre en pratique les judicieux conseils de son maître boucher Julien Bonnéry, chez qui il prépare un CAP pour le mois de juin. Souhaitons à Gérald de suivre la voie de son tout jeune prédécesseur Franck Torrent, qui s’était hissé l’année dernière, au plus haut niveau de cette compétition.

C’était hier : Stage d’éducateur

L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du vendredi 26 mars 1993.

Mars 1993 Stage d'éducateur.jpgLes pédagogues du FC Chalabre (photo archives, mars 1993).

L’école de foot du FC Chalabre est entre de bonnes mains. A l’initiative de la commission technique départementale de football, le District de l’Aude a organisé durant le mois de février, une session de formation d’animateur. Au terme de sept soirées de travail assidu, les représentants délégués par le club du président Roger Dumay ont surmonté avec succès le cap du contrôle continu. Il s’agit de Jean-Philippe Aragon, Antoine Salas et Tony Colomer (photo), sociétaires à part entière de l’équipe fanion, et qui officient avec talent au sein de l’école de foot depuis de nombreux mois déjà. Toutes nos félicitations à ce trio qui réussit chaque semaine la performance de jongler avec l’emploi du temps, pour le plus grand plaisir de nos jeunes footballeurs.