29.03.2018

Tennis : Les filles du TCC s’imposent

Dimanche 25 mars, les Dames du TC du Chalabrais I accueillaient leurs homologues de l’Entente Malepère II, pour le compte de la 4e journée du championnat de l’Aude senior (3e division poule C). Les échanges programmés au gymnase pour cause de pluie, se sont conclus sur un nouveau succès des raquettes chalabroises, score final 5 à 0.

Les oppositions ont permis à Laurence Bérenguer de l’emporter sur Nathalie Salmon (cap.) (6-0, 6-1), Marjorie Verganzonès (cap.) bat Christine Thèbe (7-6, 6-1), Fany Birba prend le meilleur sur Bettina Blangeois (6-1, 7-5). A la conclusion de cette journée, Céline Amiel et Fany Birba ont enlevé le double face à Nathalie Salmon et Bettina Blangeois (6-4, 6-1).

Prochain rendez-vous, le dimanche 8 avril à l’extérieur, les Dames du TCC joueront face au Briolet III (Cazilhac-Palaja), le TC Messieurs II se rendra à Quillan.

28.03.2018

Fnaca : Une cérémonie pour préserver les valeurs de l’humain

19 mars 1962,fnaca chalabreLes élèves de Louis-Pergaud et la chorale Eissalabra ont pris part à l’hommage rendu.

Le rendez-vous du souvenir a permis aux citoyens chalabrois réunis aux côtés des Anciens d’Algérie et d’Afrique du Nord, de commémorer l’anniversaire du cessez-le-feu marquant la fin de la guerre d'Algérie. Lundi 19 mars, un cortège précédé par les porte-drapeaux, le quartet de musiciens de Mirepoix et les élus, s’est rendu jusqu’au monument aux Morts, où Gérard Couteau, président de la section Fnaca du Chalabrais, a rendu un hommage solennel « aux 30.000 frères d’armes dont les voix se sont tues ». Il adressait également un message d’espoir aux jeunes générations, représentées en ce jour anniversaire, par les classes de CM1 et CM2 de l’école Louis-Pergaud, emmenées par Naïs Petitjean.

19 mars 1962,fnaca chalabre

Auparavant, Gérard Couteau, Paul Painco, capitaine de frégate représentant le délégué militaire départemental, et Bruno Carbonnel maire-adjoint, avaient déposé une gerbe au pied du monument, sur lequel figurent les noms de Jean Courtade, Paul Hernandez et Jean Roussel.

19 mars 1962,fnaca chalabre

Après les sonneries, l'ensemble vocal Eissalabra sous la direction de Jean Brunet, gratifiait l’assemblée d’un chant de paix. Le cortège rejoignait ensuite la mairie en musique, pour le traditionnel vin d’honneur.

19 mars 1962,fnaca chalabre

       

19 mars 1962,fnaca chalabreLe président Gérard Couteau en appelle à un monde ouvert au dialogue et à la tolérance.

19 mars 1962,fnaca chalabre

19 mars 1962,fnaca chalabre

27.03.2018

C’était hier : Badaluc invité surprise du centre de loisirs

L’article mis en ligne, avait été publié dans l’Indépendant, édition du mercredi 5 mars 2003. L’occasion de rappeler que sa Majesté Badaluc le 50e du nom, effectuera sa tournée annuelle les 21 et 22 avril prochains. Le chef du protocole contacté, n’a pour l’instant donné aucun détail quant au déroulement de la visite. Ce qui ne saurait tarder.

carnaval chalabre 2003Un travail d’orfèvre réalisé durant les vacances de février par des créateurs en herbe prêts à assurer la relève (photo archives février 2003).

Les pensionnaires du centre de loisirs dérouleront le tapis rouge cet après-midi sur les cours chalabrois, à l’occasion de la venue en Kercorb de l’émissaire de sa Majesté Carnaval. « John le Bigos » foulera pour la première fois de son existence le pavé de notre cité, répondant à l’invitation d’une joyeuse petite équipe qui vous invite à célébrer l’événement en sa compagnie. Selon les informations recueillies, John est en quelque sorte un jeune prodige né le mercredi 19 février dernier place Charles Amouroux. Grâce à la volonté des créateurs en herbe désireux de prouver à leurs aînés qu’ils étaient fins prêts pour assurer la relève. Une louable mission pour laquelle ils ont reçu le soutien d’un cabinet de consultants composé de Yvon Sicre, Anne-marie son épouse, Guy Calvène et Jean Plauzolles.

Artistes bénévoles passionnés, ces derniers ont insufflé le virus à nos petits carnavaliers, en les aidant à réaliser l’armature et le remplissage, en un mot, à donner corps et vie à Mister John. Encore à l’état d’embryon, sa Majesté a été transférée dans les locaux de l’ancienne gare (prêtée par la municipalité), où les enfants ont apporté avec grand soin, la touche finale. Un travail d’orfèvre réalisé durant les vacances de février, pour lequel ils ont également reçu un renfort de qualité avec la présence à leurs côtés de Violette Moreno.

Peinture, papier mâché, accessoires, chacun s’en est donné à cœur joie afin que John soit le digne représentant de la fière lignée des Badaluc. Les enfants du CLSH (centre de loisirs sans hébergement) donneront le coup d’envoi des festivités carnavalesques lors du défilé prévu en ce mercredi des Cendres, à partir de 14 h 30. Comme le veut la tradition, John sera peut-être jugé, peut-être même brûlé, place de la Métairie de la Ville.

carnaval chalabre 2003

La parade de John le Bigos sur la Place du Marché (photo archives mars 2003). 

26.03.2018

C'était hier : Le temps pousse les pierres

atelier jouretAu bord du vieux canal, un vestige de l’artisanat chalabrois.

Cette bâtisse en ruine, qui jour après jour a modifié sa silhouette en silence, fut entre 1920 et 1940 l’atelier Jouret, du nom de Louis Jouret, quincailler et épicier sur la place du marché à Chalabre.

Dans le Tome V édité en juillet 2000 par l’association « Il était une fois Chalabre » et sous la plume de Maurice Rouzaud, il apparaît que Louis Jouret, Puivertain d’origine, fabriquait là des manches de couteau en corne avant d’y monter les fameuses lames du Puy-de-Dôme, venues de Thiers.

atelier jouret

Le délicat assemblage était réalisé dans un local de la Traverse de la Halle grâce au savoir-faire de François, Joseph et Guy Huillet, mais la bâtisse évoquée aujourd’hui se trouve route de Lavelanet, juste au pied des Genêts, après le petit pont de pierre. Ce bâtiment annexe à l’écart du village et pour cause, permettait le recyclage des rebuts après usinage de la corne, activité plutôt incommodante, étant donné l’odeur particulièrement tenace dégagée par le traitement de la matière première : « les déchets de corne de mouton et de bœuf étaient concassés et servaient à faire de la « cornaille », utilisée comme engrais. Une turbine lancée par la force motrice des eaux du canal permettait d’actionner machines et courroies, les vestiges du canal et l’emplacement de la turbine sont encore visibles ».  

Les temps changent, la corne autrefois abondante a hélas cédé la place au plastique mais bonne nouvelle, les vieilles pierres fatiguées refont leur vie quelque part sur les hauteurs de Terre-Blanche. 

25.03.2018

Bienvenue à Vaena

vaena kiessLa famille réunie autour de la petite Vaena.

En cette fin d’hiver, la petite Vaena a pointé le bout de son petit nez, pour le plus grand bonheur de son grand frère Timéo, et de ses parents Emilien Kiess et Elsa Plantier. Cette naissance comble de joie les familles Colombiès et Guilhemat, riches de cinq générations. Petite-fille de Karine et Thierry Plantier, Vaena est également l’arrière petite-fille de Aline et Robert Guilhemat, domiciliés à Villenouvelle (31), et de Jeanine et Maurice Plantier de Lacoume, commune de Sonnac-sur-l'Hers. Elle est aussi l’arrière arrière petite fille de Yvonne Guilhemat, et de Berthe et Jean Colombiès, de Villenouvelle.

Cet heureux événement a permis une belle et exceptionnelle réunion, qui mérite de sincères compliments. Avec nos meilleurs voeux de santé et bonheur à Vaena, et de chaleureuses félicitations à Maman, à Papa, sans oublier Véronique et Jean-Marie Jouve, les grands-parents paternels, domiciliés à Fa.    

06:00 Publié dans Fêtes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vaena kiess |  Facebook | | |

Audition musicale et concert

Mercredi 28 mars, la salle de la place Charles Amouroux (ancien abattoir), servira de cadre pour une audition de l’école de musique de Quillan (département bois et chant). La séance commencera à partir de 14 h, un concert ouvert à tous sera proposé à 17 h.

école de musique de quillan

Puivert : Rap et Hip-hop en un clip

mjc puivert,vibes à puivert

Les jeunes et la MJC de Puivert proposent de réaliser un clip de Rap et un documentaire autour de la création du clip, lequel inclura une chorégraphie Hip-hop. A partir d’une thématique portant sur la lutte contre les stéréotypes et les discriminations, la connaissance de l’autre et le bien vivre-ensemble, les adolescents de 12 à 17 ans mais aussi les 7-11 ans, sont invités à participer.

Afin de mener à bien le projet, des intervenants professionnels viendront faire des ateliers artistiques avec les jeunes, notamment des ateliers d’écriture du Rap et travail de la voix, des ateliers de sensibilisation à la thématique du projet, et des ateliers de Hip-hop. Tous ces ateliers seront filmés et montés en documentaire par les jeunes, avec l’appui de Kevin Major.

Le film documentaire ainsi que le clip, seront diffusés sur grand écran le 30 juin sous les halles de Puivert, et proposés au festival de La Rochelle (Festiprev 2019).        

Chacun est libre de participer à la fréquence et dans le domaine qu’il souhaite. La participation financière est libre, sur une base de 5 € par atelier et par enfant, chacun restant libre de participer selon ses possibilités financières. Rendez-vous le samedi 31 mars à 10 h chez Adeline et Yoan, pour la présentation du projet, et les premiers ateliers d'expression.