10.09.2018

Patrimoine et poésie au programme

Journées du patrimoine à la chapelle.

L’invitation proposée par les Journées européennes du patrimoine permettra à l'association Ensemble pour le Calvaire d’ouvrir les portes de la chapelle de Réparation. Le public sera accueilli samedi 15 et dimanche 16 septembre, de 11 h à 18 h.

Dimanche 16 septembre à 14 h 30, Martine Rouche, guide conférencière abordera la vie et l’œuvre de François Vidalat, peintre en piété et peintre photographe, né à Chalabre. A 16 h, récital de la violoniste Consuelo Lepauw (Sonates de JS Bach pour violon solo, photo). A 17 h, dévoilement d’une sculpture d’Alain Poincheval.

ensemble pour le calvaire,diabasis,journées du patrimoine

Rencontres poétiques.

ensemble pour le calvaire,diabasis,journées du patrimoineLa poésie sera à l’honneur samedi 15 septembre, à l’initiative de l’association Diabasis et de son président Patrice Salerno, qui proposent le programme suivant : 11 h Inauguration sur le cours Joseph Raynaud avec Résistance (lectures inter générationnelle de poésies de Cheng, Du Bellay, Aragon et Eluard). A 16 h au théâtre Georges-Méliès, une onde poétique précèdera une vague poétique. Scène ouverte, lectures de poésies avec Jean Philippe Saulet (textes), Laetitia Very (violoncelle), Pierre Thiollière (textes, photo ci-contre), Ronan Le Bretton (violoncelle).

Puivert : Un patrimoine musical à découvrir au musée du Quercorb

musée du quercorb,bernard nouhetBernard Nouhet, musicologue musicien.

Le troisième week-end de septembre marque la fin de la saison culturelle au musée du Quercorb et invite à participer aux Journées Européennes du Patrimoine. Samedi 15 et dimanche 16 septembre, le musée ouvrira gratuitement ses portes (10 h à 13 h et 14 h à 18 h), l’occasion de découvrir ou redécouvrir les savoir-faire locaux et la musique au Moyen-âge.

Pour permettre aux visiteurs d'en savoir plus sur la musique ancienne, Bernard Nouhet sera présent au musée, samedi et dimanche. Il proposera une animation autour des résonances naturelles, l'avènement des modes et gammes, jeu sur bourdon, avec des démonstrations d'instruments tels que l'oud, les flûtes, et des exemples audio.

Musicologue musicien et écrivain, Bernard Nouhet vit à Puivert depuis deux ans et se spécialise dans les structures des musiques modales et les musiques poétiques orientales de l'Iran à l'Espagne, depuis vingt ans. Il présentera quelques instruments avec leurs spécificités de factures et de jeu (animation musicale samedi et dimanche de 14 h à 17 h, gratuit). Plus d’infos sur www.museequercorb.com

09.09.2018

Premier Tattoo au bistrot, chez Laura et Manu

tattooTalents et aiguilles seront à la fête sur le cours Colbert.

L’invitation est lancée pour samedi 29 et dimanche 30 septembre au café de la Paix, Laura et Manu proposent d’héberger sept professionnels du tatouage dans le cadre d’un rendez-vous musical et pointu. Tandis que les aiguilles tutoieront des peaux éprouvées ou novices, l’animation musicale sera assurée par quatre groupes qui se relaieront sur la scène du cours Colbert. Samedi, The Grave robbers (psychobilly) à 16 h, The Ratnners (musique irlandaise) à 19 h, et show burlesque avec Sherry BB. Dimanche, Les Rats’s cordés (rock festif) à 13 h, Wild karma (rockabilly) à 15 h 30. Ces animations, agrémentées par le concours de onze stands artisanaux, seront assurées à partir de 11 h samedi, et dès 9 h dimanche.

Restauration sur place (jambon à la broche samedi soir), grillades. Entrée et concerts gratuits, contacts auprès de Manu au 06 84 23 32 66 ou Laura au 06 44 17 28 77.

06:00 Publié dans Animations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tattoo |  Facebook | | |

08.09.2018

Antoine Gabriel n’est plus

Antoine GabrielUn dernier hommage était rendu dernièrement à Antoine Gabriel, résidant quartier de la Mécanique, enlevé à l’affection de ses proches à l’âge de 62 ans. Né le 24 septembre 1955 à Vallecas, district de Madrid, il s’était d’abord établi en région nîmoise avec sa famille, avant de rejoindre Chalabre en 1977, intégrant aux côtés de son père Edouard, les effectifs de l’usine de chaussures Canat. L’expérience acquise dans l’entreprise Jallatte à Saint-Hippolyte-du-Fort et Alès, lui permettra d’assumer la fonction de patronnier (chef d’équipe), jusqu’à la cessation d’activité intervenue à la fin des années 1980. En février 1988, Antoine Gabriel réussira sa reconversion au sein du collectif des Ambulances chalabroises, qu’il quittera à l’heure de la retraite en 2017.

D’un naturel très dévoué, il fut dans le même temps pensionnaire de la caserne Jean-Cabanier, pompier volontaire de 1980 à 1989, passionné par le secourisme, et garde-pêche, de 1981 à 1983. Libéré de ses obligations professionnelles, Antoine Gabriel avait choisi de vivre une retraite absolue, pour cultiver son jardin potager du Moulin.

En ces douloureuses circonstances, sincères condoléances à son fils Christophe, à Marion sa belle-fille, à son petit-fils Loïs, à ses frères Angel et Pedro, à Marie-Louise et Virginie ses sœurs, à toutes les personnes que ce deuil afflige.

antoine gabriel

Avec ses amis soldats du feu de la caserne Jean-Cabanier.

De gauche à droite, debout : Jean Boulbès, Jean Rougé, Urbain Ilhat, Jean Lacko, Pascal Mellado, Vincent Mesado, Claude Fernandez. Accroupis : Patrice Rodriguez, Antoine Gabriel, Raymond Peille, Alain Cayrol, François Tur y Tur, Christian Clarac (photo archives, 1986).

06:00 Publié dans Carnet noir | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : antoine gabriel |  Facebook | | |

07.09.2018

Villelongue-d’Aude : Un samedi avec Jean Guilaine

villelongue d'aude,jean guilaineLa bibliothèque et le comité de lecture et de loisirs de Villelongue-d’Aude (CLL) vous invitent à finir la saison d'été par une rencontre avec Jean Guilaine (photo), samedi 8 septembre à 18 h 30, à la salle des fêtes. Jean Guilaine viendra présenter et dédicacer son dernier livre « Les Chemins de la protohistoire ». Archéologue, spécialiste de la préhistoire récente et de la protohistoire, professeur émérite au Collège de France, il évoquera cette période passionnante qui précède l’invention de l’écriture. Après avoir travaillé, fouillé, enseigné aux quatre coins du monde, Jean Guilaine né à Carcassonne, vit aujourd’hui dans la Vallée de l’Aude et le comité de lecture et de loisirs vous invite à partager cette rencontre exceptionnelle. Les livres présentés et dédicacés à l’occasion de cette soirée, sont disponibles à la librairie Cantet à Limoux.

Entrée libre, apéritif offert par le CLL, suivi d’un buffet auberge espagnole.

C’était hier : Rentrée familiale pour les Cyclos

L’article mis en ligne, avait été publié dans l’Indépendant, édition du vendredi 11 septembre 1998.

cyclos du kercorbUn appétit aussi aiguisé que les dents de leurs pédaliers (photos archives, septembre 1998).

A l’occasion de leur traditionnelle sortie familiale de septembre, les Cyclos du Kercorb avaient rendez-vous dimanche sur l’aire de pique-nique des Ombres, sous la protection des majestueux sapins de la forêt de Picaussel. Auparavant, quelques irréductibles avaient souhaité tester leur forme « post farniente », qui à vélo, qui en VTT, sur les hauteurs d’un plateau de Sault emmitouflé dans une légère brume.

cyclos du kercorbUne sortie au terme de laquelle la palme de la combativité a été décernée au tandem des frères Denis et Alain Mamet. A l’heure dite, de sympathiques retrouvailles auront permis à chacun d’évoquer une dernière fois les souvenirs de vacances déjà lointaines. Et par la même, de retrouver avec plaisir, Aline et Robert Guilhemat, néo retraités émigrés sur les hauts de la Garonne. A l’ordre du jour également, la mésaventure survenue à François Lopez, président d’honneur des CCC et victime vendredi soir d’une belle entorse au genou, alors qu’il tentait de se soustraire au violent orage qui s’abattait sur le Kercorb. A l’heure de la sacro-sainte tomate à la croque-sel, chacun aura eu une pensée amicale pour l’ami François, auquel les cyclos chalabrois adressent leurs voeux de prompt rétablissement.

cyclos du kercorb

Une évidence pour les fins gourmets, il n’y a pas de « fumet » sans feu, et c’est tout naturellement l’ami Guido, fidèle parmi les fidèles, qui fut réquisitionné afin d’assurer la braise. Les CCC tirent d’ailleurs un grand coup de chapeau à Guy Calvène, lequel s’est volontairement privé d’une journée de chasse au sanglier, à la seule fin d’être de la fête auprès de ses nombreux amis adeptes du deux-roues. De la pointe du jour à l’heure H, épaulé par Francis Amouroux, président au charbon, Guido ne concèdera aux flammes un seul instant de répit. Dans cette ambiance chaleureuse à souhait, Guido et Touste vont inviter de jeunes campeurs descendus de leur lointain Cabardès, à goûter une prune de derrière les bruyères, et au saut du lit s’il vous plaît ! La journée ne faisait alors que commencer, qui allait se terminer à la nuit tombante par un souper aux chandelles plus que centenaires.

cyclos du kercorb

Les CCC du président Francis Amouroux ont à présent rendez-vous le dimanche 27 septembre prochain chez leurs voisins et amis d’Espéraza, organisateurs de la très réputée Ronde des Chapeliers. Viendra ensuite l’heure de conclure avec la sortie du dimanche 18 octobre dans les Corbières, point d’orgue et point final de la saison 1998.

cyclos du kercorbcyclos du kercorb 

06.09.2018

Les Festejaïres del Cazal ont besoin de vous

festejaïres del cazal,le cazalJuillet 2015, le départ de la XIXe Course à la brouette est imminent.

La pérennité de la fête au Cazal est menacée par la mise en vente du bâtiment sur la place, propriété de Mr. Jonathan et Mrs. Penny Delow, bâtiment que ces derniers ont jusqu’à présent mis gracieusement à la disposition des Festejaïres del Cazal, en attendant sa vente effective.

En collaboration avec la municipalité, un projet d'achat du bâtiment est envisagé au travers d'un financement participatif. L’association des Festejaïres du Cazal doit réunir un budget suffisant pour l'achat du bien (27.000 €). Si l’opération est un succès, le bâtiment deviendrait un local municipal destiné à l’associatif (association Fête au Cazal, association du Carnaval, autres associations et usages).

Les sources de financement envisagées pourront provenir des fonds propres de l’association Les Festejaïres du Cazal, du financement participatif (particuliers, commerces), du mécénat d’entreprises, organisation de lotos ou autres événements.

L'association des Festejaïres du Cazal est riche de 35 bénévoles, toutes générations confondues, pour une fête annuelle incontournable, plus de 500 convives à la moungetado, des centaines d'heures de travail avant, pendant et après la fête, un partenariat efficace avec le Football Club Chalabrois, des brouettes pleines d'amitié, de sourires et de convivialité. L'urgence de la situation nécessite la mobilisation de tous, « Le Cazal c’est vous ! ».

Contacts auprès de Thierry Cnocquart (06 74 94 75 46), Michel Brembilla (06 72 81 58 46), Christian Morales (06 73 57 49 55), et tous les Festejaïres. Ces derniers vous remercient par avance pour votre confiance. En cas d'échec de l'opération, l'association s'engage à rembourser la totalité des dons.

festejaïres del cazal,le cazal

 

Pour effectuer directement un don par carte bancaire * : Formulaire en ligne

* Site de paiement gratuit et sécurisé. Le site propose de laisser un « pourboire » mais ce n'est pas obligatoire.