28.09.2018

Tennis : Le TCC défait en coupe de l’Aude

Dimanche 23 septembre, les raquettes du président Bruno Carbonnel accueillaient leurs homologues de l’Association Narbonnaise Tennis (ANT). Une rencontre comptant pour le 1er tour senior de la Coupe de l’Aude 3e série (poule D) que les Septimaniens ont enlevé sur le score de 5 à 0.

Sous la direction du juge-arbitre Bruno Carbonnel, les rencontres en simples ont donné les résultats suivants : Joris Fourcassa s’incline face à Théo Liebschutz (2/6, 6/2, 7/5), Bernard Floch opposé à Louis Lemoine perd également son duel (6/1, 6/3), Céline Amiel cède face à Laura Goubert (6/1, 6/0). En doubles, Bruno et Arnaud Carbonnel perdent face à Théo Liebschutz et Louis Lemoine (6/2, 6/1), de même que Joris Fourcassa associé à Fany Birba, opposés à Nicolas Liebschutz et Laura Goubert (6/3, 6/0).

tc chalabrais,ant narbonne

Jean-Jacques Loutre à la manœuvre (Archives 1998, Photo Dominique Mauriès) 

05:55 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tc chalabrais, ant narbonne |  Facebook | | |

Les bonnes volontés ont assaini les abords du lac de Montbel

Environnement. La récolte a été encore une fois abondante.

traverse 119,culture et patrimoine de léranLe nettoyage a été assuré par les bénévoles des associations locales (Photos Yves Saddier)

Samedi 15 septembre, une trentaine de bénévoles jeunes et moins jeunes, ont répondu à l’appel des communes voisines de Léran et Montbel, pour une opération de nettoyage des bords du lac de Montbel. Cette action s’inscrivait dans le cadre beaucoup plus général de la journée mondiale « Nettoyons la planète en un jour », relayée par la communauté de communes du Pays de Mirepoix et le Smectom du Plantaurel.

Après un accueil autour d’un café, les équipes étaient équipées puis réparties afin de parcourir efficacement les 16 km du sentier qui longe le lac. La récolte a été encore une fois (trop) abondante, toutefois les organisateurs semblent percevoir une diminution par rapport à la même opération réalisée voici six ans. Est-ce une prise de conscience des citoyens ? Il faut espérer que cette baisse se poursuive.

Après une matinée de travail, les bénévoles des associations locales (Traverse 119, Culture et Patrimoine de Léran, Base nautique) ou individuels, se sont retrouvés au soleil de Montbel, pour partager un moment de bonne humeur autour d’une bonne table.

traverse 119,culture et patrimoine de léran

traverse 119,culture et patrimoine de léran

27.09.2018

Rugby : Beau succès pour l’USCKBP en Volvestre

RCC vs Usckbp 001.jpgMickaël Cathala a signé son retour sur la pelouse (photos Patrick Pierron, compte-rendu Sébastien Danjou).

Dimanche 23 septembre, le quinze des Trois clochers se déplaçait à Ste Croix-Volvestre, match de championnat 3e et 4e série de la Ligue Occitanie. Affiche à haut risque face à des Cruxéens que le club du Kercorb n’avait jamais battu, et deuxième match conclu par une victoire sur la marque de 19 à 22 (mi-temps 11-13).

Sous une chaleur étouffante, le périmètre du Volvestre mettait aux prises les deux derniers champions 4e série Midi-Pyrénées. Première rencontre pour le RC Cruxéen, avec un effectif restreint à 19 joueurs (contre 22 pour l’Entente) et premier quart d’heure qui verra deux équipes se juger et se jauger. Eliot Floch ouvrira le score à la 5e mn par une pénalité avant que Sainte-Croix ne réponde dix minutes plus tard par un essai d’école en bout de ligne (5-3). L’entente est alors réduite à quatorze après l’exclusion temporaire de Martial Chassaing mais à la 23e minute, Mickaël Cathala passe la ligne tout en puissance pour un essai transformé par Eliot Floch (5-10). Les buteurs seront maîtres du tableau de marque jusqu’à la pause, deux fois pour Sainte-Croix, une fois pour Eliot Floch (11 à 13).

Dès le retour des vestiaires, la botte d’Eliot Floch fait le break (11-19). Il reste demi-heure de jeu, l’Entente pense que le plus dur est fait, mais c’est sans compter sur l’abnégation des gars du Volvestre. Une pénalité et un essai plus tard, les deux équipes sont dos à dos, 19 partout.

Le dernier quart d’heure sera riche en rebondissements, et intenable pour les supporters des deux camps. Après une nouvelle pénalité signée Eliot Floch (19-22), Maxime Battistella, Eliot Floch et un Cruxéen, sont temporairement exclus pour fautes diverses et variées. Le jeu s’emballe alors, des espaces s’ouvrent dans les défenses, le match peut basculer à tout moment. La vaillance et le pragmatisme des joueurs du club des Trois clochers feront le reste, l’arbitre sifflant la fin de la partie sur un score de 19 à 22. Deuxième succès pour le team des présidents Jean-Paul Servant et Sébastien Danjou, acquis dans la douleur face à une équipe de Sainte-Croix fidèle à sa réputation d’équipe valeureuse et jamais résignée.

Dimanche 30 septembre au stade Lolo Mazon (15 h), l’USCKBP accueillera le Plateau-de-Sault, crédité d’une belle victoire à Séméac.

usckbp rugby,rc cruxéen

usckbp rugby,rc cruxéen

usckbp rugby,rc cruxéen

usckbp rugby,rc cruxéen

usckbp rugby,rc cruxéen

usckbp rugby,rc cruxéen

usckbp rugby,rc cruxéen

06:00 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : usckbp rugby, rc cruxéen |  Facebook | | |

Le Tapis à pois est de retour

La date est fixée au vendredi 28 septembre, les familles avec des enfants de moins de quatre ans et enfants à naître, sont invitées à venir passer un moment convivial au centre de loisirs, où elles seront accueillies par deux professionnelles formées à l'écoute active.

tapis à poisCet espace de jeux aménagé pour la petite enfance permet de prendre le temps de se poser, de prendre un café, d'échanger entre familles. Dans ce lieu sécurisé, l’enfant y découvre des jouets adaptés tout en demeurant sous le regard rassurant de ses parents. Le Tapis à pois aide l'enfant à se préparer pour les séparations futures quand il ira à la crèche ou à l'école. Il respecte l'anonymat, seuls seront demandés le prénom, l'âge de l'enfant et le lien de parentalité. L'accueil est gratuit et sans inscription.

N'hésitez pas à vous rendre dans ce lieu d'accueil chaque vendredi matin, de 8 h 30 à 11 h 30, dans les locaux du centre de loisirs (Pont-Neuf).

05:55 Publié dans Education | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tapis à pois |  Facebook | | |

26.09.2018

Football : Le FCC partage les points avec le FC Souilhe

fc chalabre football,fc souilheLe FCC a rendu hommage à son ami Stani Lara.

Dimanche 23 septembre, deux rencontres du championnat senior étaient programmées au stade Lolo Mazon. En ouverture, le FCC II opposé à la Vallée du Cougaing II l’a emporté sur la marque de 2-0, buts de Kévin Leboeuf et Sylvain Bouillat.

A 15 h et pour le compte du championnat D2, le FCC I retrouvait le FC Souilhe I, équipe qui l’avait écarté de la coupe Lopez le dimanche précédent (2-1).

fc chalabre football,fc souilhe

Avant la rencontre, une minute de silence était observée à la mémoire de Stani Lara, disparu en août dernier, avant que sa petite-fille Annaëlle ne donne le coup d’envoi. Le match arbitré par Mohamed Boucetta ne désignera aucun vainqueur, score final 0 à 0. Un résultat frustrant pour le onze du coach Fabrice Canal, crédité de nombreuses occasions manquées en première période. Le deuxième temps sera de la même veine, avec une solide défense lauragaise qui n’aura pas laissé au FCC le plaisir de prendre sa revanche. Excellente prestation de Christopher Gomez, dont la frappe à la 72e minute effleurant le montant du FCS n’aura pas changé l’issue de la rencontre. Au final un résultat nul, mais des filets qui tremblent, avec trois buts refusés, deux pour le FCC (photos ci-dessous), un pour le FCS.

fc chalabre football,fc souilhe

fc chalabre football,fc souilhe

fc chalabre football,fc souilhe

fc chalabre football,fc souilhe

fc chalabre football,fc souilhe

fc chalabre football,fc souilhe

fc chalabre football,fc souilhe

25.09.2018

Tri sélectif : Les caissettes jaunes ont vécu

caissettes jaunes,ccpa,tri sélectifA partir du lundi 1er octobre prochain, le ramassage des recyclables en caissette devant votre porte sera remplacé par des colonnes aériennes. La collecte du verre passera en colonnes, tout comme la collecte des recyclables. Pour la communauté des communes des Pyrénées audoises, le message est simple : « un geste de tri logique, utile et simple et non contraint à un jour de collecte ». Chacun pourra donc trier et jeter ses déchets recyclables, quand il le veut, et à proximité.

Le nouveau centre de tri départemental permet un meilleur tri des déchets recyclables, ce changement aura un impact sur la consommation de carburant des camions de collecte et d’émission de CO2, responsable du réchauffement climatique.

Un plan des emplacements des colonnes sera affiché à la mairie, pour les ordures ménagères, les colonnes verre et recyclables.Des permanences seront mises en place pendant les horaires d’ouverture de la mairie. Plus d’informations sur le site http://www.pyreneesaudoises.fr/tri/

et https://www.facebook.com/Pyreneesaudoisesofficiel. Une application « Guide du Tri » sera prochainement téléchargeable sur smartphone.

C'était hier : Tri sélectif : à vos caissettes !

L’article qui suit avait été publié dans l’Indépendant, édition du 8 septembre 2000.

caissettes jaunes,ccpa,tri sélectifSéverine Plantié nous explique le tri sélectif (photo archives, Janvier 2000).

Depuis maintenant quelques mois, près de 1400 caissettes ont été distribuées dans l’ensemble des foyers du canton. Leur arrivée a bouleversé certaines habitudes, et a fait réfléchir sur le devenir des déchets, dans le même temps les poubelles traditionnelles se sont trouvées singulièrement allégées. En optant pour un système de collecte sélective au porte à porte, la communauté de communes du Chalabrais espère réduire à la source la production de déchets qui ne cesse de croître depuis des années (+ 60 % en 30 ans), privilégiant ainsi la valorisation des déchets par réutilisation et recyclage.

Au terme de trois mois de fonctionnement, la mobilisation des Chalabrois pour trier les divers recyclages a permis de constater des résultats remarquables aussi bien en quantité qu’en qualité. Le jour de collecte sur Chalabre reste fixé au mercredi et si certaines erreurs subsistent encore quant au remplissage de la caissette, il est encore temps d’améliorer le « geste tri ». Il suffit pour cela de prendre contact auprès de Mlle Séverine Plantié, ambassadrice du tri pour le pays du Chalabrais (04 68 69 21 94). A ce jour, l’objectif fixé de 70 % de collecte de caissette est atteint, mais ces résultats peuvent et doivent encore progresser.

Les présidents de la communauté de communes du Chalabrais font appel au sens civique de chacun, « la réussite de ce projet passe avant tout par l’adhésion et la participation de chaque habitant, le geste individuel aura alors une portée collective ».

C'était hier : Le personnel de l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques en goguette

L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du vendredi 25 septembre 1998.

hôtel-dieu saint-jacques chalabreUn agréable moment de détente, bien trop rare pour le personnel de l’hôpital (photo archives, septembre 1998). De gauche à droite, Florence Bernard, Odette Zabouraëff, Patricia Farré, Anne-Marie Amiel, Dominique Martinez, Muriel Fort, Visita Lorca, Anne Danjou, Christine Sanchez, Marie-Do Röösli, Aline Guilhemat, Suzette Ferrier, Viviane Allias,Pascale Fort, Annie Buscail, Joëlle Fort.

A force de se croiser dans les couloirs, de galoper d’un étage vers l’autre, les filles de l’hôpital local de Chalabre en arrivaient à ne plus se voir, à l’évidence, la communication « inter-personnel » avait un sacré coup dans l’aile. L’heure semblait grave, et dans l’urgence il fut décidé que l’été ne darderait pas ses derniers rayons de soleil, avant que toutes ces fringantes et pimpantes jeunes filles ne s’assoient enfin autour d’une bonne table.

Ce qu’elles firent dès le premier vendredi venu, mettant le cap sur la vallée du Blau et plus précisément Puivert, où le dépaysement allait être total. Accueillies par de sympathiques Lusitaniens en un lieu convivial nommé « Rio d’Ouro », les ange gardiens de nos grands-mères et grands-pères auront goûté à cette ambiance qui fait battre le cœur de Braga, Guimaraes ou Matosinhos.

En ce haut-lieu encore méconnu de la gastronomie ibère et portugaise, chacune d’entre elle aura oublié l’espace d’une « zarzuela », ces petits soucis qui nourrissent l’ordinaire. Bien sûr, la nuit fut des plus courtes, mais qu’importe, puisqu’au petit jour venu et avec un cœur gros comme ça, elles allaient retrouver leurs protégés impatients de découvrir par le menu, tous les détails d’une soirée en vérité très réussie.