02.10.2018

Montjardin : Dans les pas d’Auguste Cathala

Un chemin de la mémoire pour préserver le souvenir d’un héros de la Résistance.

auguste cathalaLe bureau autour de Sylvette Calmet Cathala et de Francis Routelous, maire de Montjardin.

Le 23 mai 1944, Auguste Cathala âgé de 19 ans était sauvagement assassiné par les nazis à la ferme du Roudié. Sommé de conduire la colonne allemande du capitaine Nordstern - guidée par la milice chalabroise - jusqu’à la ferme du Roudié, où les hommes du Maquis Faïta ont établi leur campement, Auguste Cathala va promener la soldatesque. Il réussira ainsi à signaler sa présence aux combattants de l’ombre, qui échapperont à la traque de l’occupant. Resté seul face à ses bourreaux, l’aîné d’une fratrie de dix enfants sera torturé et son corps atrocement mutilé sera retrouvé dans les décombres de la ferme incendiée.

Avec la cérémonie célébrée annuellement au pied de la stèle de l’association nationale des FTPF (Francs-tireurs et partisans français), le projet de création d’un chemin de la mémoire progresse.

auguste cathala

Lundi 24 septembre dernier, une première réunion en mairie autour de Francis Routelous maire de Montjardin et Serge Fournié, l’un des initiateurs du projet (photo ci-dessous), a permis la constitution d’une association ayant pour dénomination, « Dans les pas d’Auguste Cathala ». L’assemblée présente a ainsi élu Sylvette Calmet (soeur d’Auguste) à la présidence, Serge Fournié vice-président et secrétaire, Régine Garcia trésorière, Jean-José Garcia adjoint. La mise en place de panneaux illustrés sur l’itinéraire emmenant aux ruines du Roudié depuis Montjardin, devrait être effective en mai 2019. 75 années auront passé depuis la mort d’Auguste Cathala, et les jeunes générations pourront emprunter ce chemin de la mémoire, afin que le sacrifice d’un fils de Montjardin reste bien présent dans les consciences.

auguste cathala

06:00 Publié dans Associations | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : auguste cathala |  Facebook | | |

C’était hier : Sur les ruines du château du Kercorb

L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du jeudi 2 octobre 2003.

compagnons de roubichouxJean-Luc Bénet a proposé une visite guidée sur les hauts de Roubichoux (photos archives, Septembre 2003).

Après leur traditionnel rendez-vous de Pâques, les Compagnons de Roubichoux se sont une nouvelle fois retrouvés à la faveur de la première fête jamais organisée au hameau. Des festivités placées sous le signe de la vigne et du vin, car les Compagnons et leurs invités, enfants en tête, ont procédé à la cueillette du raisin du clos Roubichoux.

compagnons de roubichoux

Plantée à flanc de coteau, la vigne fait face aux petites Pyrénées et si elle jouit d’un ensoleillement conséquent, elle bénéficie surtout des soins attentifs de Pierre Bénet. Une vendange ici aussi très précoce, qui aura vu chapeaux de paille et sécateurs tenir la vedette toute la matinée durant, avec le précieux concours des chevaux Iris, Lisette et Liberté.

compagnons de roubichoux

Après la bénédiction des tonneaux, une colle fatiguée mais ravie s’est retrouvée autour d’une table abondamment garnie, avant les visites guidées de la chapelle de Saint-André-de-Roubichoux et des ruines qui se dressent là-haut sur les crêtes environnantes. En ces journées du Patrimoine et en dépit de l’orage qui menaçait, les plus passionnés ont suivi le pas de Jean-Luc Bénet jusqu’aux vieilles pierres chargées d’histoire. Un passé retracé avec une passion communicative par Jean-Luc Bénet qui a vraisemblablement réussi là où tant d’autres ont échoué, en localisant preuves à l’appui le véritable site du château du Kercorb.

compagnons de roubichoux

compagnons de roubichoux

compagnons de roubichoux

29.09.2018

La chapelle du Calvaire au cœur des journées du patrimoine

ensemble pour le calvaireL’œuvre d’Alain Poincheval vient enrichir l’héritage du temps passé.

Les Journées européennes du patrimoine inscrites dans le calendrier annuel ont permis à l’association Ensemble pour le Calvaire, de proposer un programme culturel et artistique, autour de la chapelle de Réparation. A l’image des pénitents du siècle dernier, gravissant la colline en parcourant les stations du chemin de croix, de nombreux visiteurs se sont succédés sur les hauts de Chalabre.

ensemble pour le calvaireInvités à franchir la porte de l’imagination, pour une rencontre avec Jean-François Vidalat, dernier ermite de la chapelle qui se replia sur Chalabre en 1840. Et l’occasion pour Martine Rouche (photo), guide conférencière, d’aborder la vie et l’œuvre de François Vidalat, peintre en piété et photographe, né en 1836 à Chalabre, neveu de l’ermite et auteurs de plusieurs tableaux ornant la chapelle.

ensemble pour le calvaireLa sacristie laissait ensuite apparaître la violoniste Consuelo Lepauw (photo), pour un superbe récital autour des sonates de Jean-Sébastien Bach, avant que l’assemblée ne se déplace jusqu’au belvédère, où était dévoilée une oeuvre d’Alain Poincheval, ouverte sur la vallée du Kercorb. Une œuvre conjointement réalisée avec le concours de Christophe Dechaine-Vallade. Un vin d’honneur est venu conclure ce bel après-midi consacré au patrimoine, imaginé par l’association Ensemble pour le Calvaire.

ensemble pour le calvaire

Photo Yves Saddier

ensemble pour le calvaire

ensemble pour le calvaire

Jean-Jacques Aulombard, Alain Poincheval, Christophe Dechaine-Vallade et la petite Rose

Compagnons de Roubichoux, à vos sécateurs !

compagnons de roubichouxPour l’occasion, Caoline, jument comtoise descendra de Rouze (photos archives, septembre 2016).

La 16e édition de la fête du hameau de Roubichoux sera célébrée demain dimanche 30 septembre, avec en point d’orgue, la vendange du chardonnay de la vigne paysagère d’un clos d’exception. Comme tous les premiers dimanches d’automne, le temps de la vendange est venu, les Compagnons et leurs invités vont procéder à la cueillette à l’ancienne du Clos Roubichoux, vigne plantée à flanc de coteau.

compagnons de roubichoux

Les porteurs, personnages clef de la vendange.

28.09.2018

Les bonnes volontés ont assaini les abords du lac de Montbel

Environnement. La récolte a été encore une fois abondante.

traverse 119,culture et patrimoine de léranLe nettoyage a été assuré par les bénévoles des associations locales (Photos Yves Saddier)

Samedi 15 septembre, une trentaine de bénévoles jeunes et moins jeunes, ont répondu à l’appel des communes voisines de Léran et Montbel, pour une opération de nettoyage des bords du lac de Montbel. Cette action s’inscrivait dans le cadre beaucoup plus général de la journée mondiale « Nettoyons la planète en un jour », relayée par la communauté de communes du Pays de Mirepoix et le Smectom du Plantaurel.

Après un accueil autour d’un café, les équipes étaient équipées puis réparties afin de parcourir efficacement les 16 km du sentier qui longe le lac. La récolte a été encore une fois (trop) abondante, toutefois les organisateurs semblent percevoir une diminution par rapport à la même opération réalisée voici six ans. Est-ce une prise de conscience des citoyens ? Il faut espérer que cette baisse se poursuive.

Après une matinée de travail, les bénévoles des associations locales (Traverse 119, Culture et Patrimoine de Léran, Base nautique) ou individuels, se sont retrouvés au soleil de Montbel, pour partager un moment de bonne humeur autour d’une bonne table.

traverse 119,culture et patrimoine de léran

traverse 119,culture et patrimoine de léran

22.09.2018

Poètes sur les cours

Rencontres poétiques 15 septembre 2018 001.jpgL’association Diabasis a signé une belle première.

Ce samedi 15 septembre était placé sous le signe de la poésie, à l’initiative de l’association Diabasis qui avait donné rendez-vous devant la maison natale du Docteur Joseph-Raynaud, lieu choisi afin d’accueillir les 1ères Rencontres poétiques. Avec des lectures inter générationnelle de textes autour du thème de la Résistance, de Cheng, Aragon, Eluard, Du Bellay, données tour à tour par Raymond, Céline, Maurice, Framboise, Patrice et Marie-Annick. Ecrits dédiés à celles et ceux qui prirent le parti de résister, à l’image des éléments du maquis gersois de Meilhan, emmenés par Joseph Raynaud, et décimés le 7 juillet 1944.

Cette scène ouverte s’est ensuite déplacée vers le théâtre Georges-Méliès pour de nouvelles lectures poétiques, avec Pierre Thiollière puis Jean Philippe Saulet, accompagnés au violoncelle par Ronan Le Bretton, et Laetitia Very. En ouverture, Framboise, Mark, Elsa, Dédé et Patrice, avaient eux aussi pris plaisir à mettre des mots sur leurs sentiments. Merci à l’association Diabasis, emmenée par Patrice Salerno son président.

rencontres poétiques,diabasis

rencontres poétiques,diabasis

rencontres poétiques,diabasis

rencontres poétiques,diabasis

rencontres poétiques,diabasis

rencontres poétiques,diabasis

rencontres poétiques,diabasis

rencontres poétiques,diabasis

rencontres poétiques,diabasis

rencontres poétiques,diabasis

rencontres poétiques,diabasis

rencontres poétiques,diabasis

20.09.2018

Sport et solidarité pour les Rondes de la voie verte

Tunnel de Falgas.jpgLes randonneurs emprunteront le tunnel du Falgas.

A l’initiative de l'association Traverse 119, la Ve édition des Rondes de la voie verte (Ronde des Châteaux), aura lieu le dimanche 30 septembre, au départ de la halle de La Bastide-sur-l'Hers (Ariège). Deux randonnées pédestres seront proposées sur des circuits balisés de 15 km (150 m dénivelé, départ libre entre 8 h 30 et 9 h, départ accompagné à 8 h 45), et 22 km (320 m dénivelé, départ libre entre 8 h et 8 h 30, départ accompagné à 8 h 15). Les amateurs de trail se verront proposer un circuit de 15 km (départ 8 h 15, sans classement ni chronométrage, boisson et collation à l’arrivée).

L’inscription est fixée à 6 € (un gobelet offert) pour l’ensemble des participants, la totalité des recettes sera reversée à la Ligue contre le Cancer 09. Pour tous les circuits en randonnée, prévoir pique-nique, café et apéritif seront offerts sur le parcours. Un rassemblement est prévu vers midi au bord du lac de Montbel, l’occasion de retrouver les randonneurs équestres qui y feront également leur pause.

Au retour, chacun pourra visiter le « Village santé » installé sous la halle de La Bastide-sur-l'Hers où seront présents la Caisse primaire d'assurance maladie, la Mutuelle sociale agricole, l'Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie, et le GIP pour le dépistage des cancers en Ariège. Une petite animation musicale par le groupe de chant de la Ligue contre le Cancer (Comité 09) sera assurée autour de 15 h 30, suivie d’un vin d’honneur.

Pour plus d’informations et inscriptions, contacter Hervé Macé au 06 66 03 12 04.