28.05.2018

Saint-Benoît : Une belle réussite pour le collectif Brouhaha11

brouhaha11,la voix dans tous ses états,saint-benoîtLes voix se sont mêlées et emmêlées sur la place de Saint-Benoît (photos Lise Frendo).

La première édition du festival « La voix dans tous ses états », s’est déroulée sous un soleil radieux, samedi 19 mai à Saint-Benoît. Les couleurs des magnifiques guirlandes placées pour l’occasion n’ont fait que renforcer l’ambiance familiale et festive qui régnait sur place.

En effet, l’équipe d’une vingtaine de bénévoles n’aura pas ménagé ses efforts pour accueillir comme il se doit les festivaliers, qui ont pu apprécier contes et concerts et participer à des ateliers chants tout l’après-midi ainsi qu’en soirée.

brouhaha11,la voix dans tous ses états,saint-benoît

Tout azimut se sont succédé des contes africains (François Moïse Bamba, photo ci-dessus), du cirque chanté (Cie Les dégingandés), des polyphonies féminines (les Pop‘Yet), un spectacle de marionnettes (Cie Le petit théâtre de conte de fées), des ateliers en polyphonie occitane (Beatritz Lalanne), en chant congolais (Zoé Bourgois), en improvisation dirigées (Denis Leblond), sans oublier les concerts de « Soon shine » (Bénédicte Richard Boudjour et Laura Moera), « Quand tu chantes… t’es toi ! », et pour finir en beauté, les Yog’s ont emmené l’assistance dans des danses effrénées au rythme de leur afro folk de Tziganie orientale (photo ci-dessous).  

Ce riche programme a ravi les 300 personnes présentes sur le site, félicitations au collectif Brouhaha11, et bon vent à ce nouveau festival !

brouhaha11,la voix dans tous ses états,saint-benoît

22.05.2018

Eissalabra en concert

L'ensemble vocal Eissalabra donnera son concert annuel le vendredi 8 juin place Charles Amouroux. Chants et sketches seront au programme d'un spectacle qui commencera à 21 h. Edouard Garcia, Jean Brunet, et leurs choristes, attendent de nombreux spectateurs pour une nouvelle soirée riche en surprises (participation libre).

eissalabra

Photo archives, Eissalabra Juin 2013

05:55 Publié dans Associations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : eissalabra |  Facebook | | |

04.05.2018

Du Blau au Chalabreil

Mai 68-Mai 2018, et après ?

Il y a 50 ans, mai 68. La rue est-elle encore l’espace d’expression de la démocratie ? Est-ce suffisant d’aller manifester ? Est-ce inutile ? La troupe de théâtre Forum (association culturelle Le temps d’agir), propose de trouver ensemble des alternatives aux situations de votre quotidien, par le biais d’un spectacle de théâtre participatif unique. Une représentation drôle et réaliste, conçue sur mesure pour expérimenter, questionner, chercher, et passer un agréable moment. Rendez-vous dimanche 6 mai de 14 h à 16 h, au théâtre Georges Méliès (participation au chapeau).

Déclaration d’impôts.

Dans le cadre de la campagne déclarative d'impôt sur les revenus 2018, une permanence sera assurée par un agent des finances publiques le vendredi 4 mai au matin dans les locaux de la MSAP La Poste, avenue Auguste-Cathala.

Rendez-vous du café philo.

Vendredi 4 mai, le rendez-vous bimensuel du café philo de la Terre-privilégiée propose une discussion autour de la liberté d’être soi. Rendez-vous à partir de 17 h 30 (Participation: 3 €).

Concert découverte en l’église de Léran.

L’association de Sauvegarde de l’Eglise du Saint-Sacrement de Léran avait souhaité organiser un concert avec l’ensemble Arabesque, chœur de femmes et orgue. L’ensemble dirigé par Christine Lauxire et l’organiste Jonas Régnier, ont enchanté le public par la qualité de leur prestation. Arabesque, a cappella, après Francis Poulenc, Maurice Duruflé, et l’Angélus de Claude Debussy et Klement Gottwald, a fait voyager merveilleusement, par les compositeurs choisis en pays baltes, en Finlande, Norvège et Roumanie. Jonas Régnier a ensuite tiré le meilleur de l’orgue avec des œuvres plus classiques de Louis Clérembault, Johannes Brahms, et trois œuvres de Jean-Sébastien Bach permettant d’apprécier l’utilisation des jeux. Arabesque et Jonas Régnier dans la dernière partie après Johannes Brahms, Frank Mendelson et Camille Saint-Saens ont, avant de conclure, interprété l’Ave Verum et le Tantum Ergo de Gabriel Fauré. De nombreux applaudissements et un rappel mérité ont clos cette magnifique soirée musicale.

01.05.2018

C’était hier : Les motards « Los Petafums » étaient sur un petit nuage

L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du lundi 28 avril 2003.

los petafums,abbé raymond cazabanL’abbé Raymond Cazaban a donné la bénédiction aux motards (Photos archives, Avril 2003).

Un parfum d’irréel flottait sur la place Charles-Amouroux à l’heure où l’abbé Raymond Cazaban accueillait les membres d’une toute nouvelle association de motards répondant au doux nom de « Los Petafums ». Engoncés dans leurs blousons de cuir, les adeptes des deux-roues ont été particulièrement sensibles aux paroles de l’abbé, lui-même surpris mais heureux d’avoir été sollicité pour célébrer cette cérémonie. Laquelle a permis à la nombreuse assistance de découvrir un poème de Bob Dylan avant la bénédiction des Rameaux, et la mise en route des belles cylindrées pour une balade-découverte.

Au terme d’un court périple sur les routes du canton, la « horde » pacifique a reposé la béquille du côté de la Cazalette, avant de rejoindre la place Charles-Amouroux où la fête s’est prolongée, autour d’un repas et d’une soirée dansante très animée. Bonne route à la joyeuse équipe de « Los Petafums », emmenés par leur président d’honneur Gilbert Barthès. Présidente : Stéphanie Lacko, vice-président : Thierry Ferrier, trésorière : Laurence Ferrier, secrétaire : Séverine Ferrier.

los petafums,abbé raymond cazaban

30.04.2018

La colline du Calvaire est désormais dotée d’une table d'orientation

ensemble pour le calvaire,signalétique céramique,gaëlle abolivier marchettiA l’heure de la mise en place d’un livre ouvert sur les pics pyrénéens.

La vue était imprenable depuis le promontoire de la colline du Calvaire, elle sera à présent agrémentée d’informations pratiques pour le randonneur qui, ayant pris de la hauteur (504 m), découvre Chalabre, sa vallée et la chaîne des petites Pyrénées. Comme annoncé lors de son assemblée générale de janvier dernier, l'association Ensemble pour le calvaire vient de finaliser le projet d’installation d’une table d’orientation, aux abords de la vieille Chapelle de Réparation.

La réalisation de l’ensemble a été confiée à Gaëlle Abolivier Marchetti, céramiste et illustratrice dont la petite entreprise, Signalétique céramique, créée en 2003 dans un petit village des Alpes-Maritimes, est basée depuis 2016 à Sauveterre-de-Rouergue (Aveyron). Grâce une expérience professionnelle dans les Arts graphiques à Paris, complétée d’une formation Art du feu à Vallauris, Gaëlle Abolivier Marchetti gère la quasi totalité des réalisations. Pour la table du Calvaire, Lucie Valoir, également illustratrice, lui a prêté son concours. Tour à tour photographe, illustratrice, graphiste et céramiste, Gaëlle Abolivier Marchetti a façonné sur mesure chacune des plaques de céramique qui composent la table d’orientation du Calvaire. Les créations ont été cuites à haute température, afin d’assurer une garantie absolue contre le gel.

ensemble pour le calvaire,signalétique céramique,gaëlle abolivier marchetti

Aux côtés de Michel Alegre, président de l’association, Gaëlle Abolivier Marchetti donne un ultime coup de spatule : « Après avoir réalisé de nombreux projets similaires dans les Alpes, j’ai réalisé ma première table d’orientation représentant cette belle chaîne des Pyrénées, grâce à l'association Ensemble pour le calvaire ».

Le financement a été assuré par Ensemble pour le calvaire, la mairie de Chalabre, le conseil départemental et la CC des Pyrénées-Audoises.

ensemble pour le calvaire,signalétique céramique,gaëlle abolivier marchetti

ensemble pour le calvaire,signalétique céramique,gaëlle abolivier marchetti

ensemble pour le calvaire,signalétique céramique,gaëlle abolivier marchetti

ensemble pour le calvaire,signalétique céramique,gaëlle abolivier marchetti

22.04.2018

Pour l’association Vanille et Chocolat… le compte n’y est toujours pas !

vanille et chocolat,cc pyrénées audoisesLa crédibilité de la médiation est remise en cause.

Le 21 septembre 2017, la Communauté de Communes des Pyrénées Audoises (CCPA) validait par un vote, la reprise en régie directe à compter du 1er janvier 2018, de la gestion de la crèche halte-garderie Vanille et chocolat de Chalabre, et la crèche multi-accueil Les petites bulles de Ste Colombe-sur-l'Hers. Depuis lors, le motif invoqué pour justifier cette prise de décision, - erreurs de gestion -, devait être réfuté, audit à l’appui, avant que la CCPA ne s’engage à rétablir la gestion des crèches par l’association. L’autre point de friction, que chacun pensait également réglé, porte sur le montant des subventions allouées, montants actés, aujourd’hui remis en cause. A l’écoute de ce qui s’apparente à un double langage, l’association Vanille et Chocolat et les parents, montent une fois encore au créneau, et manifestent leur exaspération :

« Suite à la parution de l’article dans l’Indépendant du 14 avril, les parents, l’équipe pédagogique et le gestionnaire de l’association Vanille et Chocolat ont souhaité se réunir pour faire part de leur indignation face aux dires de M. Christian Maugard, vice-président de la Commission Solidarité au sein de la Communauté de Communes des Pyrénées Audoises (CCPA).

En effet, ce dernier soulève que « la proposition n’est pas réaliste », tout en pointant des « problèmes de gestion » et un « manque d’informations de la part des gestionnaires ». Christian Maugard, mandaté par M. Francis Savy, président de la CCPA, a pris en charge la médiation entre l’association et la CCPA.

Or, à l’issue de la rencontre du 19 février dernier, avec les différents partenaires - CAF, expert comptable, commissaire aux comptes, élus du Kercorb (MM. Jean-Jacques Aulombard et Thierry Couteau) et les techniciens de la CCPA (Mme Karine Gonzalez) - et en présence de parents au titre d’observateurs -, il a été convenu que M. Christian Maugard transmette les éléments qui démontrent la nécessité du versement d’une subvention de 133 000 € pour le fonctionnement pérenne et serein de l’association, et donc des deux structures d’accueil de Chalabre et Ste Colombe-sur-l’Hers.

A notre grand étonnement, lors de la parution de l’article du 14 avril, c’est tout le contraire qui a été donné.

Nous sommes encore une fois mis devant le fait accompli, sans que soit prise en compte une gestion saine validée par un expert comptable et un commissaire aux comptes, sous le contrôle de la CAF et de la PMI.

Nous nous interrogeons sur la crédibilité et la finalité de cette « médiation », mais aussi sur la réelle volonté de la CCPA de permettre à l’association de fonctionner normalement ».

15.04.2018

Loto avec Ensemble pour le Calvaire

L'association « Ensemble pour le Calvaire » organise un loto ce dimanche 15 avril au théâtre Georges Méliès (15 h). Chacun est cordialement invité à participer à cette animation, avec la possibilité de jouer par ordinateur (contact au 06 80 14 88 06, 10 € la planche de trois cartons, 15 € la planche de six). Seize parties et une consolante (trois cartons pleins et une surprise), tous les lots sont en bons d'achats. Votre geste permettra d’aider l’association pour la sauvegarde de la chapelle à poursuivre la rénovation et l'entretien du Calvaire.

ensemble pour le calvaire