02.10.2018

C’était hier : Sur les ruines du château du Kercorb

L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du jeudi 2 octobre 2003.

compagnons de roubichouxJean-Luc Bénet a proposé une visite guidée sur les hauts de Roubichoux (photos archives, Septembre 2003).

Après leur traditionnel rendez-vous de Pâques, les Compagnons de Roubichoux se sont une nouvelle fois retrouvés à la faveur de la première fête jamais organisée au hameau. Des festivités placées sous le signe de la vigne et du vin, car les Compagnons et leurs invités, enfants en tête, ont procédé à la cueillette du raisin du clos Roubichoux.

compagnons de roubichoux

Plantée à flanc de coteau, la vigne fait face aux petites Pyrénées et si elle jouit d’un ensoleillement conséquent, elle bénéficie surtout des soins attentifs de Pierre Bénet. Une vendange ici aussi très précoce, qui aura vu chapeaux de paille et sécateurs tenir la vedette toute la matinée durant, avec le précieux concours des chevaux Iris, Lisette et Liberté.

compagnons de roubichoux

Après la bénédiction des tonneaux, une colle fatiguée mais ravie s’est retrouvée autour d’une table abondamment garnie, avant les visites guidées de la chapelle de Saint-André-de-Roubichoux et des ruines qui se dressent là-haut sur les crêtes environnantes. En ces journées du Patrimoine et en dépit de l’orage qui menaçait, les plus passionnés ont suivi le pas de Jean-Luc Bénet jusqu’aux vieilles pierres chargées d’histoire. Un passé retracé avec une passion communicative par Jean-Luc Bénet qui a vraisemblablement réussi là où tant d’autres ont échoué, en localisant preuves à l’appui le véritable site du château du Kercorb.

compagnons de roubichoux

compagnons de roubichoux

compagnons de roubichoux

Écrire un commentaire