11.09.2018

C'était hier : Les facéties des Tzigales égayent les nuits d’été

L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du lundi 8 septembre 2008.

souriez c’est pour rireDu rythme et de l’humour avec Anne-Sophie et Rémy (photo archives, août 2008).

La troisième édition du Festival du Chalabrais « Souriez c’est pour rire », proposait dernièrement un riche programme de réjouissances, établi par Marie-Bénédicte Lemaire (Art médiation), le Foyer d’éducation populaire, la communauté de communes du Chalabrais et la Maison intercommunale du tourisme. Trois journées de spectacle non-stop qui auront permis de découvrir le talent, l’imagination et le dynamisme d’artistes venus de tous horizons avec un même objectif, célébrer le rire dans toutes ses nuances.

Invitées à cet effet sous la halle de Rivel, les Tzigales ne se trouvèrent point dépourvues lorsque les « bis » d’un public conquis furent venus. Avant cela, Anne-Sophie et Rémy avaient offert un florilège de chansons françaises facétieuses, spectacle théâtralisé haut en couleurs vocales et scéniques. Inépuisable, joyeuse, inventive et explosive, Anne-Sophie qui a œuvré dans le théâtre de rue pendant quinze ans, interprète Reggiani, Vian, Brel, Gainsbourg, San Severino,… accompagnée de son musicien de Rémy. Tantôt discret et attentif, l’oeil rivé sur la touche de sa guitare ou le regard perdu dans les yeux du public, il s’évertue, coûte que coûte, à suivre sa Sophie sur tous ses chemins de traverse. « J’y va-t-y, j’y va-t-y pas ? » s’interrogeait Anne-Sophie devant un parterre aux zygomatiques à la limite de la rupture. Sous la halle centenaire de Rivel, un public réjoui d’avoir fait le bon choix a réservé aux Tzigales, une chaleureuse ovation. Enchanté par les talents d’un duo farfelu excellant à célébrer le répertoire français avec ingénuité et humour.

souriez c’est pour rire

La fanfare Tutti frutti sur les berges du lac de Puivert (photo archives, août 2008).

souriez c’est pour rire

Théâtre dans la verdure (photo archives, août 2008).  

Écrire un commentaire