27.08.2018

Le civisme gît dans les orties

Déchets col de la Flotte.JPGLa séance de décrassage a été bénéfique.

C’est une montée de col anodine, qui mène jusqu’au sommet du col de la Flotte, et qui permet d’ordinaire au cycliste moyen, de se jauger avant les sorties musclées programmées avec les amis du peloton local. Souvent à la relance et debout sur les pédales, notre adepte de l’effort solitaire et gratuit, certes en retard sur son planning, vient d’avoir le privilège de découvrir une quantité déprimante de détritus, gisant sur les bas-côtés d’une route tracée au cœur d’un paysage rural.

En juin dernier avait lieu la journée mondiale de l’environnement, mais c’était une journée et c’était en juin. Le malheureux état de notre nature polluée permet de croire que si chacun continue à y mettre un peu du sien, l’habitude aidant, le déchet fera bientôt et naturellement partie du paysage. Mais il faut optimisme garder, puisque notre cycliste qui est une cycliste, a précisé qu’elle avait refait la route à pied, afin de récupérer la bagatelle de seize déchets sur une portion inférieure à 5 km. 

06:00 Publié dans Ecologie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : col de la flotte |  Facebook | | |

Commentaires

Bravo à ELLE !!!!!
Honte aux AUTRES !!!

Écrit par : Nicole | 29.08.2018

Écrire un commentaire