01.09.2018

Dialogue de sourds autour de la Maison de santé du Kercorb

Santé. Impossible accord entre élus du canton et communauté des communes.

maison de santé pluridisciplinaire du kercorb,communauté de communes des pyrénées audoises

Ci-dessous, les liens vers l'article du journaliste Antoine Carrié, publié dans les colonnes de l'Indépendant et de La Dépêche :

https://www.lindependant.fr/2018/08/30/dialogue-de-sourds-autour-de-la-maison-de-sante-du-kercorb,4686009.php

https://www.ladepeche.fr/article/2018/09/01/2860418-maison-de-sante-un-dialogue-de-sourds.html

Colère et indignation des élus du Kercorb : La maison de santé toujours pas construite.

Sous ce titre et ci-dessous, le texte intégral de la motion des élus de l’ancien canton de Chalabre, qui en appellent au préfet :

« Voici quatre ans maintenant, que la Communauté des Pyrénées audoises chargée de la réalisation de la Maison de santé du Kercorb, montre au public son inefficacité et ses défaillances graves.

Les élus du Kercorb, poussés par la population, qui ne comprend pas et n’accepte pas ce désengagement de cette communauté de communes, demandent à Monsieur Le Préfet, d’interférer au plus haut niveau afin que cesse l’abandon du projet de construction de la Maison de santé du Kercorb.

Oui, abandon. Car depuis 2014, la Communauté de communes des Pyrénées audoises n’assure pas la mission prioritaire qui lui incombe : celle de prévenir la désertification médicale sur le Kercorb, en construisant cette structure qui, justement doit permettre à de jeunes médecins de s’implanter sur le territoire.

Les élus et la population s’interrogent : Où sont les responsables ? Qui va assumer la responsabilité de cet abandon ? La question est posée. Ni la labellisation du dossier de santé du Kercorb due au travail remarquable des professionnels de santé, ni les multiples alertes des élus du Kercorb, ni le soutien actif de la population n’ont été à ce jour entendus par ceux-là mêmes qui s’insurgent de l’abandon du SMUR.

Pour pallier la défaillance de cette collectivité, les élus du Kercorb vous sollicitent pour que :

- Soit l’Etat se substitue à cette communauté de communes pour réaliser cette Maison de santé

- Soit la compétence est transférée à la Commune de Chalabre pour réaliser cette maison de santé, en partenariat avec les autres communes du Kercorb.

Monsieur Le Préfet, la Communauté de communes des Pyrénées audoises, ignore plus de 3000 citoyens audois. Aussi nous sollicitons votre soutien pour mettre un terme, au non-respect de la Loi par cette collectivité ».

Écrire un commentaire