08.06.2018

C'était hier : Voilà 25 ans, le FCC décrochait deux titres de champion

En mai 1993, la formation des cadets du Football-Club Chalabrois décrochait le titre de championne de l'Aude, face aux Narbonnais de Narbonne Atax. L'article mis en ligne ci-après avait été écrit par M. Roger Dumay, président du FCC, et publié dans les colonnes du journal L'Indépendant en date du 19 mai 1993.

C'est fait ! Le FC Chalabre est enfin en haut de l'affiche. Nos cadets ont réalisé l'exploit : obtenir le titre de champion de l'Aude. Oh ! Cela n'a point été facile. Pour preuve, il a fallu d'abord décrocher la première place lors de la phase préliminaire. Ensuite, dans la deuxième phase, le même impératif était exigé, des six équipes restant en course, seule la meilleure avait droit au titre de champion.

Le calendrier nous réservait pour ultime prestation, l'affiche suivante : FC Chalabre contre Narbonne Atax. Certes, Chalabre avait un point d'avance... Mais en contrepartie, nous avions deux de nos meilleurs joueurs suspendus.

Aussi, les Narbonnais se ruèrent sur nos cages dès le coup d'envoi. Le premier quart d'heure fut pathétique. Chalabre souffrait, peinait et en deux ou trois occasions eut très chaud. Puis insensiblement, nos gars rentrèrent dans le match. Alors la partie s'équilibra. Mieux, à la 35e minute, suite à un coup-franc tiré par Nicolas Discala, Philippe Lara d'une tête magistrale lobait le goal adverse. 1 à 0 pour Chalabre aux citrons, Chalabre cherche le K.O et est tout prêt d'y parvenir quand Philippe Lara, encore lui, file au but. Le goal de Narbonne plonge et du pied parvient à détourner le ballon. Quelques minutes après, rush du n° 10 narbonnais qui trouve le moyen de marquer dans un trou de souris.

Aïe.... Il reste 20 minutes à jouer, la souffrance revient car les Septimaniens multiplient les assauts et notre défense plie mais ne rompt pas. Grâce à une énergie sans faille, nos jeunes vont arriver au terme de la rencontre en obtenant ce nul (1 à 1) salvateur. Bravo à notre phalange de footballeurs, tous courageux au possible. Le F.C Chalabre peut être fier de tels gamins !

fc chalabre

Champions les cadets ! De gauche à droite. Debout : Tony Colomer (coach) et son fils Thomas, Thierry Cnocquart, François Sanchez (gardien), Stéphane Rouzaud, David Lara, Sébastien Rodriguez, Nicolas Bonneil, Mike Can. Accroupis : Valentin Petrini, Frédéric Rivals, Nicolas Discala, Frédéric Canal, Mathieu Mouton-Brady, Philippe Lara. Absents sur la photo : Benjamin Horte, Fabrice Canal, Cédric Courdil, Francis Gracia, Stéphane Baby, Eric Serrano, Christophe Rivals, Alexandre Moréno.

Les réservistes du FCC sont champions de l'Aude de 3e division

L'article mis en ligne ci-après avait été publié dans l'édition de l'Indépendant du mercredi 9 juin 1993.

30 mai à 18 h, l'arbitre siffle la fin de la rencontre opposant Lézignan à Naurouze-Labastide et met ainsi un point final au championnat de 3e division, toutes poules confondues, à savoir Poule A (leader Chalabre), Poule B (leader Lézignan) et Poule C (leader Naurouze-Labastide). Au terme d'une finale triangulaire opposant ces trois leaders, les résultats sont les suivants : Chalabre- Naurouze-Labastide 1 à 1 (buteur, Frédéric Massat). Lézignan-Chalabre 1 à 4 (buteurs, Bernard Boulbès, José Martinez, Santiago Martinez, Michel Maugard). Naurouze-Labastide-Lézignan 2 à 2. Avec un match nul à domicile et une victoire en Corbières, le FCC remporte le titre de champion de l'Aude de 3e division au terme d'un parcours haletant dont le bilan est amplement positif : pour 18 rencontres, les joueurs de Jean-Philippe Discala enregistrent 14 victoires, 2 nuls, 2 défaites et ont inscrit 71 buts pour 15 encaissés. Par-delà ces résultats secs, un rapide retour en arrière s'impose.

Avril 92, le onze réserviste est à bout de souffle ; privé de trop de ses membres, il devra déclarer forfait général auprès du District de l'Aude. Une situation inédite dans l'histoire du club cher au président Roger Dumay, et une très grande désillusion pour Gérard Muelas, coach meurtri et usé par quatre années d'un bénévolat sans faille. Faute de combattants ...

Chalabre II va se trouver ainsi relégué en division inférieure pour la 2e année consécutive, avec un effectif réduit tel une peau de chagrin. Mais il est bien connu que le malheur des uns, fait souvent le bonheur des autres : Mai 92, tournoi annuel de football vétérans à Limoux, 3 mn de jeu et Jean-Philippe Discala plaque tournante de l'équipe fanion du FCC, est victime d'une double fracture tibia-péroné. Exit Jeannot, avec un plâtre embarrassant. A la faveur d'une longue convalescence, le stoppeur volant va gamberger souvent, pour finalement se lancer un nouveau défi : redonner une identité à cette équipe réserve qui n'en finit pas de s'éteindre.

30 mai 1993, la boucle est bouclée et de quelle manière ! Challenge réussi avec mention puisque l'objectif annoncé en début de saison était la montée en 2e division. L'appétit est venu en mangeant et c'est au bout du compte, un titre qui est venu récompenser l'optimisme et surtout le métier de Jean-Philippe Discala, à qui les dirigeants du F.C.C ont prêté leur concours et leur confiance.

Ils ont ramené le titre en Kercorb, chaleureuses félicitations aux éléments ayant oeuvré tout au long de la saison : Patrick Rouzaud, Louis Alcaïdé, Franck Sauvage, Jean Gomez, Jean-Philippe Discala, Frédéric Massat, Cétin Ylmaz, Messid Akraou, David Géa, Jérôme Delpech, Michel Maugard, Guy Dumay, Santiago Martinez, Raymond Dumay, José Martinez, Tony Colomer, Sébastien Ruiz, Fabrice Canal, Nicolas Discala, Alain Marzura, Bernard Boulbès, François Torres, Christophe Berkane, Christian Moralès.

Ceux qui sont champions te saluent, et te remercient Jeannot !

fc chalabre

De gauche à droite. Debout : Christophe Berkane, Bernard Boulbès, Franck Sauvage, Cétin Ylmaz, Jean-Philippe Discala, Christian Moralès. Accroupis : Santiago Martinez, Guy Dumay, Jérôme Delpech, Raymond Dumay, Jean Gomez, Louis Alcaïdé (photo archives, Mars 1993).

05:50 Publié dans C'était hier, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fc chalabre |  Facebook | | |

Écrire un commentaire