29.05.2018

C’était hier : Le collège Antoine Pons a célébré le 30e anniversaire de sa création

L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du jeudi 29 mai 2008.

collège antoine-ponsHéloïse Bargain et Nargis Bototo ont dévoilé la plaque aux côtés de Daniel Koch, Roger Rosich et Yannick Callat (Photos archives mai 2008).

L’allée Pierre-Louis Fabre accueillait en ce samedi de mai une nombreuse assistance invitée à effectuer un petit retour dans le temps, à l’endroit même où naissait en septembre 1955 le groupe scolaire, projet engagé par l’équipe municipale emmenée alors par Maurice Samitier maire de Chalabre et Marie-Jeanne Pons son adjointe.

collège antoine-pons

En présence de Daniel Koch inspecteur de l’académie de Montpellier, Roger Rosich conseiller général, Christian Guilhamat maire de Chalabre, Andrée Faucheux et Camille Amat nièces d’Antoine Pons et Michel Brembilla président de l’association Il était une fois Chalabre, Yannick Callat principal du collège Antoine Pons exposait l’historique de l’établissement. De réformes en circulaires (lois Debré et Haby) et de 1959 à 1977, l’établissement sera classé G.O.D (groupe d’observation dirigée) puis U.P.M (unité pédagogique modulaire), jusqu’à cette réunion du 4 mars 1977 avec le recteur Richard de l’académie de Montpellier et les élus du Chalabrais, qui allait valider l’acte de naissance du collège sous sa forme actuelle.

collège antoine-pons

Trente années plus tard, Edouard Garcia, Marc Jean-Pierre, Hubert Carcy, directeurs successifs et principaux acteurs d’une transformation réussie se retrouvaient en cette journée anniversaire, au cours de laquelle la mémoire d’Antoine Pons a été honorée. Andrée Faucheux retraçait la vie de son oncle, jeune instituteur et syndicaliste tragiquement disparu le 26 mai 1932, avant qu’une plaque commémorative ne soit dévoilée dans l’enceinte de l’établissement qui accueille aujourd’hui 135 élèves. L’assemblée était ensuite invitée à découvrir ou redécouvrir les toiles de Camille Amat, oeuvres présentées aux côtés de créations réalisées par Héloïse Bargain et Nargis Bototo, élèves de 4e et 3e qui se sont associées avec talent à l’hommage rendu à Antoine Pons. Un bel anniversaire et une journée de sympathiques retrouvailles, à la conclusion de laquelle Daniel Koch aura délivré de bonnes notes d’espoir quant à l’avenir du plus petit collège de l’Aude.

Écrire un commentaire