01.05.2018

C’était hier : Les accords parfaits de l’OPVC

L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du dimanche 3 mai 1998.

badaluc,opvcUne passion commune et sans bémol (Photos archives, Avril 1998).

Le vendredi 16 septembre 1995, l’OPVC soufflait vingt bougies dans un théâtre municipal plein à craquer, et décoré à la gloire du divin Bacchus. En célébrant « leur » fête des vendanges, les musiciens de l’OPVC célébraient surtout vingt années de complicité en compagnie des nombreux amis du pays chalabrais et de ses environs. Amis inconditionnels d’une équipe formidable, qui année après année continue à faire des siennes, à grand renfort de trompette, saxo, caisse claire et autre trombone à coulisse. Cette sympathique longévité ne doit certainement rien au hasard, et permet d’évoquer le souvenir de Gérard et de Robert, qui furent en compagnie de René, les pères fondateurs de l’OPVC. Pour avoir toujours su laisser la porte ouverte, comme le firent leurs aînés, les solistes de cet ensemble musical peu ordinaire n’ont aujourd’hui nul besoin de battre le rappel lorsqu’il s’agit d’assurer le tempo.

badaluc,opvc

Le 18 avril dernier, Badaluc XXX posait ses malles en Kercorb, et pour rien au monde l’OPVC n’aurait consenti à manquer le rendez-vous Soutenus dans l’exercice musical, Sophie, Richard, Jean-Paul, Francis, Jeannot, Yvon, Patrick, Joël, Nicolas, Gérald, Jean-Claude, Nanard,… ont une nouvelle fois bénéficié d’un renfort prompt et spontané. Aux premiers accords s’élevant dans le ciel du Kercorb, ont aussitôt répondu la trompette de Christelle, le trombone de Popo, le baryton de Gilles et le saxo de Gérard, les instruments des Frontonnais de la banda « Beni can podi » et d’autres virtuoses qui nous pardonneront de ne pas les nommer.

Improvisée, la fête est toujours belle. Il se trouve que l’OPVC cultive l’art de l’improvisation.

badaluc,opvc

badaluc,opvc

badaluc,opvc

badaluc,opvc

badaluc,opvc

badaluc,opvc

badaluc,opvc

badaluc,opvc

badaluc,opvc

05:55 Publié dans Animations, C'était hier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : badaluc, opvc |  Facebook | | |

Écrire un commentaire