08.03.2018

Hubert Bernard n’est plus

hubert bernardJeudi 22 février, l’église Saint-Pierre réunissait une assistance venue rendre un dernier hommage à Hubert Bernard, domicilié Plaine du Pont-Neuf, décédé à l’âge de 79 ans. Né le 28 juin 1938 à Chalabre, il n’a que deux ans lorsque ses parents agriculteurs choisissent de s’installer dans le village voisin de Montjardin. Il y effectuera sa scolarité, dans une école communale où Roger Dumay exerce sa fonction d’instituteur.

Certificat d’étude en poche, il découvre à quatorze ans le domaine de la vie active et de la chaussure, sur les machines de l’usine Canat. Il y exercera jusqu’en 1973, essentiellement dans l’atelier caoutchouc et vulcanisation. Dans l’intervalle il sera mobilisé (juillet 1958), embarquant à Port-Vendres sur le Cazalet, qui l’emmène aux côtés des appelés du contingent, vers le port d’Alger. Soldat au 47e RA, il rentrera en métropole, avant sa libération en novembre 1960 et son retour vers le Kercorb.

Ses multiples activités le ramènent fréquemment sur la ferme de Saint-Martin, où il fera la rencontre de Nadia Nogherotto, qu’il épouse le 23 octobre 1971. La naissance de Jérôme comble le jeune couple de bonheur, et en 1973, Hubert doit se convertir aux métiers du textile dans le proche Pays-d’Olmes. Un bail de huit années qui verra Hubert Bernard travailler à la filature Roudière, à Lavelanet d’abord, puis à Villeneuve-d’Olmes. Par la suite, et avec la réputation grandissante du restaurant du Moulin de l’Evêque, Hubert se joindra à l’activité familiale, jusqu’en 2000.

Passionné de chasse, élément très apprécié au sein de l’équipe de Dédou Mamet, il s’attachait à conjuguer amitié, convivialité et partage, avec amour pour la nature. Et pour la terre, comme en témoignait le généreux jardin potager qu’il soignait sur les berges limoneuses de l’Hers.

Au terme de la cérémonie, un dernier adieu lui a été adressé, en présence du drapeau et de ses amis du comité de la Fnaca. A Nadia son épouse, à son fils Jérôme, sa belle-fille Laurence, Maëlys et Clara ses petites filles, à tous ses proches, très sincères condoléances.

06:00 Publié dans Carnet noir | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hubert bernard |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.