03.02.2018

Eclairages sur le compteur Linky

Linky 19 janvier 2018 002.JPGMaud Bigand s’est montrée très critique à l’endroit des objets connectés.

Une soirée débat était proposée vendredi 19 janvier au théâtre Georges-Méliès, destinée à aborder les problématiques liées au nouveau compteur communiquant. Son installation assurée par Enedis via la société appaméenne Centenero, bat son plein depuis plusieurs semaines en pays chalabrais. L’assemblée venue à la rencontre de Maud Bigand (photo), membre du collectif « Touche pas à mon compteur 09 », n’a pas manqué de poser les questions générées par ce petit boîtier vert pomme.

Linky 19 janvier 2018 001.JPGEst-il possible de le refuser, pourquoi le refuser, comment le refuser ? Autant de points d’interrogations qui auront peut être été levés à l’issue d’un débat d’autant plus animé que des cas d’incidents (au moins quatre), intervenus sur le territoire du Kercorb, ont été signalés. A travers divers documents, témoignages et éléments techniques, Maud Bigand a brossé un portrait de ces « compteurs intelligents ou connectés ». Intrusion dans la vie privée, danger des ondes, hausse des tarifs, autant d’arguments que conteste la firme Enedis, et qui ont été évoqués en présence d’une trentaine de personnes ayant répondu à l'initiative de l’association LICTP.

Commentaires

Je pense qu’il faudrait supprimer l’électricité :
Plus de pollution visuelle : éoliennes
Plus de pollution chimique : le nucléaire
Plus de pollution médiatique : vos conférences

Écrit par : Lopez | 05.02.2018

Écrire un commentaire