25.01.2018

C’était hier : Sainte-Luce au pays des Pères Pèlerins

L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du mardi 27 janvier 1998.

Olivia Boston 1998 001 bis.jpgOlivia a fêté Sainte-Luce à Boston (Photo archives Décembre 1997).

Attachés à leurs traditions, les Chalabrois on s’en souvient avaient célébré avec une passion retrouvée, le Tricentenaire de la mort de Fluris (1697), c’était le 13 décembre dernier, jour de Sainte-Luce.

Dans le même temps et à quelques milliers de kilomètres du Kercorb, Sainte-Luce était également à l’honneur à Boston (Massachussets), selon une tradition ancestrale établie à la fin de l’année 1620 avec l’arrivée des Pilgrim Fathers (Pères pèlerins), fondateurs du premier des 50 états de l’Union. Ce jour-là au petit matin, les enfants se retrouvent avec bonheur dans la chambre des parents, qu’ils couvrent d’éloges et de compliments, avant d’offrir à Maman et Papa, un plateau de délicieuses friandises. Robe blanche et tête couronnée, selon un immuable rituel, Olivia Paquette-Saddier a poussé la porte derrière laquelle Marie-Françoise et Bill somnolaient en pensant que là-bas, dans le vieux monde, sur le Cours Sully à Chalabre…

A Chalabre,… peut-être mais aussi à Boston, et comme Olivia entrait accompagnée de sa petite sœur Elodie, Sainte-Luce a réuni par delà l’océan, deux petites-filles et leur grand-mère, par le biais d’une commune tradition fidèlement conservée.

Le Kercorb et le Massachussets ont fêté Sainte-Luce, de là à conclure qu’un Chalabrois ait un jour de 1620 embarqué à Plymouth (Grande-Bretagne) à bord du Mayflower, il n’y a qu’un seul pas mais nous ne le franchirons pas.

Commentaires

Bonsoir / Bonjour, il se trouve que je suis entrain de relire un livre intitulé "Histoire de la terre privilégiée anciennement Pays de Kerkorb " écrit par Casimir Pont et paru en 1974 , livre que j'avais acheté en souscription , à l'époque ou nous participions aux activités de la Société du Souvenir et des Etudes Cathares sous la direction de Déodat Roché , et de Lucienne Julien, à cette époque là, un espace situé dans l'ancien presbytère de Chalabre nous avait été attribué ou loué pour la durée du camps.
Or page 169 il est question d'un moulin situé à Rivel sous le nom de moulin de l'évêque "Je cite .....Le Tournail sert depuis aux taillandiers de Rivel et de Sainte- Colombe à aiguiser les produits de leur fabrication .Ils durent payer à l'origine "Une censive de deux chappons et de deux rusquets dudit lieu" La famille Rives dit Ferré , connue de tout temps pour l'excellente fabrication de faux et de faucilles en usage dans nos montagnes"
Bref cela remonte loin dans le temps , vers les années 1700 , toutefois peut être reste-t-il quelques vestiges de mémoire sur cette époque révolue ?
Voila comme je travaille sur les outils anciens de forge principalement et les métiers annexes, je cherche, pour le plaisir , pour étoffer mes connaissances, pour la mémoire.....
Cordialement C Fred

Écrit par : C Fred | 26.01.2018

Écrire un commentaire