28.12.2017

Rencontre avec le CLIC : « Anticiper, le secret du bien vieillir »

clic moyenne et haute vallée de l’aude,ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueilIl existe une méconnaissance des prestations et des droits auxquels les personnes de plus de 60 ans peuvent prétendre.

Mercredi 13 décembre, l’Ehpad des Hauts-de-Bon-Accueil réunissait une assemblée venue à la rencontre du CLIC Moyenne et Haute Vallée de l’Aude (Centre local d’information et de coordination), un service du Département dédié aux 60 ans et plus. Lequel assure une fonction d’information, d’orientation et de conseil auprès des personnes âgées, mais aussi auprès de leur famille et de leur entourage.

clic moyenne et haute vallée de l’aude,ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil

Accueillies par Sylvie Soinnard directrice de l’Ehpad et Joliette Coste, adjointe au maire de Chalabre, Mmes Anne-Marie Combes, responsable de coordination, et Martine Moulines, chargée d’accueil, du CLIC Moyenne et Haute Vallée de l’Aude, ont présenté le guide des Droits et prestations des seniors du Département. Ce guide reprend les aides qui peuvent être octroyées dans le cadre d’un maintien à domicile ou d’un accueil en établissement d’hébergement. Y figurent aussi les différentes mesures de soutien et protection, les dispositifs concernant les ressources, les aides financières, la santé, la fiscalité, l’octroi d’une carte d’invalidité, de stationnement...

En outre, des actions mises en place en direction des familles qui s’occupent quotidiennement de leurs proches âgés dépendants dans le cadre de l’aide aux aidants familiaux, ont été présentées à un public qui a témoigné de l’importance de ces aides, et de la qualité des interventions des professionnels de gérontologie présents sur le territoire.

Pour toute information, il est conseillé de contacter le CLIC Moyenne et Haute Vallée de l’Aude, Maison du Département, avenue André Chénier à Limoux (04 68 69 79 60).

clic moyenne et haute vallée de l’aude,ehpad hauts-de-bon-accueil hauts-de-bon-accueil

Quelques chiffres

La population cible :                          

27% de la population de l’Aude, aujourd’hui, est âgée de plus de 60 ans. Ces personnes expriment le souhait de rester vivre à leur domicile (33 % en Moyenne et Haute Vallée de l’Aude).

11,6% ont plus de 75 ans et 80% d’entre elles sont aidées régulièrement par un proche, communément appelé, « proche aidant ou aidant familial » (14.5 % en Moyenne et Haute Vallée de l’Aude).

L’enjeu de la démarche :

Selon une étude de la CNSA (Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie), 63 % des aidants s’investissent quotidiennement et ce pendant une durée moyenne de 4 ans. Ainsi, leur temps libre est réduit, pour ne pas dire inexistant, avec bien souvent un nécessaire réaménagement de leur temps d’activité professionnelle. 93 % se sentent épuisés, 9 aidants sur 10 sont déprimés et 79 % se déclarent en mauvaise santé. 80 % se disent peu ou mal informés. D’ailleurs, dans un tiers des cas, ils ne bénéficient d’aucune aide.

Commentaires

le résultat de l'étude de la CNSA ne m'interpelle pas. C'est une évidence et une expérience vécue pour bien d'entre nous depuis des années.
Le guide des droits et prestations est une chose, mais l'apport des aides en est une autre.

Écrit par : Cine | 31.12.2017

Les commentaires sont fermés.