26.12.2017

C’était hier : Sainte-Luce et Fluris unis dans un même charivari

L’article mis en ligne avait été publié dans l’Indépendant, édition du lundi 24 décembre 2007.

flurisFourbus mais heureux, les enfants ont « fait Fluris » (Photos archives Décembre 2007).

L’ancienne halle aux blés a retrouvé en ce deuxième jeudi de décembre, sa cohorte de bouillants « arrosegaïres » toujours plus jeunes et toujours plus motivés. Après un bref tour de chauffe sur les dalles, et à défaut de fusil, ce sont les cloches de Notre-Dame qui donnaient le coup d’envoi du charivari version 2007.

fluris

Dès les premiers mètres, le pavé chalabrois étincelait dans la nuit noire, boîtes de conserve et autres ustensiles métalliques virevoltaient en autant de feux follets. Un brouhaha soutenu et intermittent allait ainsi fournir le spectacle, entrecoupé de pauses salutaires et mises à profit pour rappeler au quidam interrogateur, « Vei fa les ans que tueron Fluris ! ». Trop petits pour monter au château de Mauléon ou pour aller se recueillir sur la stèle du Tricentenaire, les nouveaux disciples du « chirbilhi » (adaptation selon Josèp), auront tout de même envahi les cours avec un bonheur certain, de la rue Saint-Ursule à la rue Saint-Antoine en passant par la rue Sainte-Anne.

Tout cela sous la bienveillance de Sainte-Luce, patronne des couturières, qui ne serait patronne des électriciens que bien plus tard, et qui pouvait jeter un clin d’œil prévenant vers l’âme en peine du Sieur Jacques Fleury. Dans un ciel étoilé à souhait et en ce jour anniversaire, trois cent dix bougies brillaient de mille feux. L’horloge de Notre-Dame indiquait l’heure de rentrer au bercail pour une soupe bien chaude, mais avant, les enfants scandaient un dernier « Vei fa les ans que tueron Fluris ! ».

fluris

06:00 Publié dans Animations, C'était hier | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : fluris |  Facebook | | |

Commentaires

Bonjour,

Le Furis 2017 comment c'est il passé ?

Écrit par : huillet gilbert | 26.12.2017

Bonsoir,
Le 13 décembre 2017 a été tout à fait calme et ordinaire. Je tiens l'info de l'allumeur de réverbères.

Écrit par : Ch. M | 26.12.2017

Les commentaires sont fermés.