30.11.2017

Manoeuvre incendie à la brigade

brigade territoriale autonome de chalabre,caserne jean-cabanierL'adjudant Franck Dessimoulie renseigne les sapeurs-pompiers parés à intervenir.

Lundi 20 novembre, la silhouette de la caserne de gendarmerie émergeait à la lumière des gyrophares actionnés par les véhicules de la caserne Jean-Cabanier. Près de vingt sapeurs-pompiers du centre de secours du Kercorb venaient d’engager un exercice grandeur nature, manoeuvre dont le thème portait sur la recherche et l’évacuation de victimes incommodées par des fumées. Cette intervention, conjointement préparée avec la brigade territoriale autonome de Chalabre, a permis à l’ensemble de l’effectif, d’acquérir les informations nécessaires à la prise en charge d’une victime spécifique, à savoir un militaire en service.

brigade territoriale autonome de chalabre,caserne jean-cabanier

Après une rapide prise de renseignements recueillis auprès de l’adjudant Franck Dessimoulie, commandant de brigade, le scénario fixé pour l’exercice verra les soldats du feu extraire un gendarme équipé de son gilet et d’une arme à feu chargée, dans un cadre inondé d’une fumée artificielle provoquée par des fumigènes.

Au terme de l’entraînement, durant lequel chacun des intervenants aura pu tester sa capacité de réaction, les informations techniques apportées par l’adjudant Franck Dessimoulie, ont été fortement appréciées par l’équipe du lieutenant Jean-Marie Lafitte, chef de corps.

brigade territoriale autonome de chalabre,caserne jean-cabanier

brigade territoriale autonome de chalabre,caserne jean-cabanier

brigade territoriale autonome de chalabre,caserne jean-cabanier

brigade territoriale autonome de chalabre,caserne jean-cabanier

brigade territoriale autonome de chalabre,caserne jean-cabanier

brigade territoriale autonome de chalabre,caserne jean-cabanier

brigade territoriale autonome de chalabre,caserne jean-cabanier

brigade territoriale autonome de chalabre,caserne jean-cabanier

brigade territoriale autonome de chalabre,caserne jean-cabanier

Un debriefing est venu boucler la manœuvre

Écrire un commentaire