27.11.2017

Un écrivain public s’est installé sur le Cours Sully

L'article mis en ligne avait été publié dans l'Indépendant, édition du jeudi 29 novembre 2007.

yves ettoriYves Ettori met sa bonne volonté et ses connaissances au service de ses nouveaux compatriotes (Photo archives, novembre 2007).

Il est Ariégeois, natif de Pamiers, mais le Kercorb a toujours occupé une place privilégiée dans les souvenirs d’Yves Ettori, néo retraité qui choisissait voilà bientôt deux ans de s’établir au cœur du vieux Chalabre. Dans ce « village de caractère qui dispose d’un patrimoine architectural remarquable et des services essentiels », Yves Ettori a choisi de consacrer une partie de son temps libre à l’activité d’écrivain public. Fonction assurée d’ordinaire par des professionnels exerçant à titre libéral ou à titre salarié par des collectivités publiques ou des associations. Mais pour Yves Ettori, l’exercice est totalement bénévole et s’inscrit dans le cadre des activités du foyer d’éducation populaire. Il se propose ainsi de « prêter sa plume » à toutes catégories de public, personnes ayant des difficultés à écrire et pour des raisons diverses (apprentissage insuffisant de l’écriture, inaptitudes physiques ou tenant à l’âge, personnes de nationalité étrangère…). Le but étant d’assister ces personnes en les aidant à formuler leur problème et rédiger leurs courriers, démarches administratives, correspondance personnelle, récits de vie, …

Depuis le 11 avril dernier, date à laquelle il s’est impliqué dans cette activité, Yves Ettori rencontre une « clientèle » constituée de publics de tous âges et de tous milieux sociaux. Les besoins exprimés sont divers mais portent pour l’essentiel sur des problèmes de correspondance avec les administrations, les services de la justice, les préfectures, les assurances. Souvent traités également, des litiges de consommateurs.

Loin de vouloir se substituer aux professionnels du droit, Yves Ettori a parfaitement cerné son rôle et n’en ignore pas les limites. L’essentiel pour lui est de mettre en forme les démarches souhaitées par les gens qui le sollicitent, de les conseiller le cas échéant pour leur éviter des contentieux inutiles, de les orienter vers les services compétents.

Lorsqu’il est invité à confier ses motivations, Yves Ettori avance deux raisons essentielles, sa passion pour l’écriture, et son expérience professionnelle. En effet, ses fonctions au sein de l’administration hospitalière l’ont souvent mis au contact des difficultés éprouvées par des personnes amenées à formaliser leurs écrits, sans parler des difficultés liées à la complexité du système administratif.        

Il peut être contacté auprès du foyer d’éducation populaire (04 68 69 24 87) ou de la Communauté de Communes (04 68 69 21 94). Les personnes dans l’impossibilité de se déplacer peuvent solliciter une visite à domicile de la part d’Yves Ettori dont l’activité faut-il le rappeler est totalement bénévole et s’adresse à tous les habitants du canton de Chalabre.

06:00 Publié dans C'était hier, Services | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : yves ettori |  Facebook | | |

Écrire un commentaire