19.11.2017

La gestion de la crèche remise en cause

Parents et adhérents de l'association Vanille et Chocolat étaient réunis jeudi 16 novembre en mairie de Chalabre, après la décision de la Communauté de Communes des Pyrénées Audoises de reprendre en régie directe la gestion de l'association, et donc des deux crèches de Chalabre et Ste Colombe-sur-l'Hers. En présence de Jean-Jacques Aulombard, maire de Chalabre et de Thierry Couteau, maire de Ste Colombe-sur-l'Hers, ils ont pris connaissance du vote de la délibération DC2017-083, intervenu le 27 septembre dernier à Quillan, par lequel l’association va se voir dessaisie de l’administration des deux structures multi-accueil, créées en Kercorb et Plantaurel.

Un choix que la CCPA justifie par une « mauvaise gestion » de l’association, ce que réfutent les parents, qui soulignent comment « à ce jour, les différents partenaires (CAF, protection infantile et maternelle,…), ont démontré qu’il n’en était rien ». De plus cette décision est perçue comme « une menace sur les emplois des crèches, avec une remise en cause de toute la qualité du service, et le risque que moins d’enfants puissent être accueillis ».

Comme le précisent les parents, « ces deux établissements représentent une qualité d’accueil de nos enfants, une qualité d’écoute vis-à-vis de nos besoins, une disponibilité pour ceux qui ont des horaires décalés ou qui travaillent plus loin, autant de valeurs essentielles auxquelles nous sommes attachés ».

Le texte d’une pétition a ainsi été adopté, à l’adresse du président Francis Savy et des conseillers communautaires, demandant de « reconsidérer cette décision, et de maintenir la gestion par l’association Vanille et Chocolat des crèches de Chalabre et Ste Colombe-sur-l'Hers. Les parents, mais aussi tous les administrés des deux communes ainsi que le personnel sont invités à signer ». Une délégation ira présenter les signatures recueillies au siège de la CCPA à Quillan, sous une quinzaine de jours. La pétition est disponible à la signature dans les deux crèches et les commerces locaux.

Commentaires

Voici un lien vers la pétition enligne
http://chn.ge/2AvikMn

Écrit par : Lawrence | 25.11.2017

Écrire un commentaire