06.11.2017

Courtauly : Le clocher mur de l’église a été restauré

courtauly,clocher mur,gérard penando,lucette ruiz,claire laffourcade,eissalabraGérard Penando et les Courtaulins ne se résignent pas face au temps qui passe.

courtauly,clocher mur,gérard penando,lucette ruiz,claire laffourcade,eissalabra

La silhouette élancée de l’église de Courtauly était l’objet de tous les regards, vendredi 27 octobre, à l’heure où élus et invités levaient les yeux vers le ciel, pour constater le remarquable résultat des travaux de restauration initiés par Gérard Penando, maire, et son conseil municipal. Au terme de plus de neuf mois d’une minutieuse réhabilitation menée par l’entreprise Corea, les cinq baies décroissantes et leurs cloches posées sur la pièce maîtresse du patrimoine historique et architectural de ce petit village du val de l’Ambronne, pouvaient savourer leur victoire face aux outrages du temps.

courtauly,clocher mur,gérard penando,lucette ruiz,claire laffourcade,eissalabra

L’événement a été célébré en présence d’une très nombreuse assistance, d’abord invitée à apprécier le récital offert par les chœurs de l’ensemble vocal Eissalabra, sous la belle voûte en étoile d’une église datée du XVIe siècle. Un superbe intermède conclu sur le parvis du sanctuaire, avant que Gérard Penando ne retrace les différentes étapes ayant permis de mener à bien ce projet, porté par la mobilisation des Courtaulins. Répondant à l’écho de cloches indifférentes au protocole, voire grisées par l’instant présent, le premier magistrat saluait l’engagement des différents partenaires investis aux côtés de la commune. Lucette Ruiz, conseillère municipale, retraçait l’historique et l’évolution de l’édifice, avec une pensée pour les bâtisseurs anonymes du temps jadis. La conclusion de cette journée inaugurale revenait à Sébastien Pla, conseiller régional, avant que Claire Laffourcade, adjointe au maire, ne remette un bouquet de fleurs à Lucette Ruiz.

« Las que passan tornan pas » (les heures qui passent ne reviennent pas). Au-dessus de ces quelques mots inscrits dans la pierre, l’horloge du clocher indiquait 18 h 47. Il y avait peut-être urgence à se retrouver autour d’un vin en l’honneur du patrimoine.

courtauly,clocher mur,gérard penando,lucette ruiz,claire laffourcade,eissalabra

courtauly,clocher mur,gérard penando,lucette ruiz,claire laffourcade,eissalabra

courtauly,clocher mur,gérard penando,lucette ruiz,claire laffourcade,eissalabra

courtauly,clocher mur,gérard penando,lucette ruiz,claire laffourcade,eissalabracourtauly,clocher mur,gérard penando,lucette ruiz,claire laffourcade,eissalabra

courtauly,clocher mur,gérard penando,lucette ruiz,claire laffourcade,eissalabra

Écrire un commentaire