04.11.2017

C'était hier : Plein succès pour le Challenge Raymond Salvat

L’article mis en ligne avait paru dans l’Indépendant, édition du mardi 28 octobre 1997.

pétanque club chalabrois,collège antoine-ponsLes pétanqueurs de tous âges étaient réunis (Photos archives, Octobre 1997).

L’édition 97 du Challenge Raymond-Salvat aura été marquée par une sympathique innovation à mettre au crédit du dynamique Pétanque Club Chalabrois emmené par son président Michel Guirao. L’idée originale d’associer les élèves du collège Antoine-Pons à un rendez-vous destiné à honorer la mémoire d’un ancien serviteur du club bouliste du Kercorb, a obtenu samedi dernier, un incontestable succès.

Sous un chaud soleil propice aux carreaux et autre « tèt », 28 élèves des classes de 6e, 5e, 4e et 3e et 29 adultes sociétaires du PCC, lançaient le cochonnet afin de désigner le successeur de Roger Quério, brillant vainqueur de l’édition 96. Aux alentours de 18 h, les responsables du graphique en charge de 14 triplettes mixtes (deux élèves et un adulte) et 5 triplettes adultes étaient en mesure d’annoncer les résultats suivants :

pétanque club chalabrois,collège antoine-pons

Vainqueur du Challenge 97, Vicente Iglesias associé à Mme Barris et Gilles Clarac. Dans la catégorie enfants, Mathieu Pont et Fabien Conte associés à Joël Pont enlèvent le concours face à Kévin Elis et Jenny Tyrode associés à M. Boulbès. Pour la 3e place, David Castel et Delphine Guirao, associés à Nicolas Serano, l’emportent face à Mathieu Cassagnaud et Elodie Cuaresma, associés à Claude Marty. Le boulodrome de la place Charles Amouroux aura été le cadre d’une agréable manifestation qui a d’abord fourni l’occasion de resserrer les liens entre le collège et son village. Procurant dans le même temps, une manne appréciable pour la coopérative scolaire de l’établissement.

Après avoir salué le bon comportement, boules en main, des potaches chalabrois, Claude Ruiz principal du collège Antoine-Pons a vivement remercié les membres dirigeants du Pétanque Club pour leur initiative et leur indulgence à l’égard de pétanqueurs en herbe. Ces derniers ont au fil des parties, bénéficié des conseils éclairés de leurs aînés. Et ont finalement confié qu’ils étaient tout à fait prêts à répondre favorablement à une invitation pour l’édition 98 du Challenge Raymond-Salvat.        

Écrire un commentaire