31.10.2017

C'était hier : Les accros de vélo en pincent pour les Corbières

L'article mis en ligne avait été publié dans l'Indépendant, édition du mercredi 31 octobre 2007.

cyclo-vtt-club du chalabraisLes CCC se sont autorisé une pause au pied du moulin de Daudet (Photos archives, octobre 2007).

Après une saison consacrée à tourner les pédales aux quatre coins du territoire, le Cyclo VTT Club du Chalabrais emmené par le président Jean Quério effectuait dernièrement sa traversée annuelle des Corbières. Deux jours n’étaient pas de trop pour profiter des décors traversés, des Tougnets à Bugarach, puis Duilhac-sous-Peyrepertuse, où le peloton s’arrêtait comme un seul homme pour faire le plein d’eau à la fontaine qui rend amoureux.

cyclo-vtt-club du chalabrais

Jean, Patrick, Régis, Christophe (masqué) , au franchissement du col du Linas.

Il suffisait alors de franchir le col du « Tribi » pour retrouver un « pog » de Quéribus veillant sur le fameux moulin de Cucugnan. Le temps d’apprécier les tuiles cuites au four du moulin et le gîte promis n’était plus très loin. Arrivé à Tuchan pourtant, le peloton explosera sous l’impulsion d’Alain, Christophe, Jean et Régis, qui ne résisteront pas à l’envie d’affronter le redoutable Mont Tauch. Paradis venté des sangliers au sommet duquel Alain n’avait aucun mal à souffler soixante et une bougies. Dans le même temps, César, Christian et Patrick choisiront de couper l’effort sur les rives du Petit Verdouble, le regroupement général s’effectuant à la faveur d’un chaleureux accueil au Relais d’Aguilar. Peu avant l’extinction des feux, Alain offrait une tournée de tisane pétillante et après une nuit au calme, neuf coursiers maternés par Monique et Nicole, tenteront une percée vers Cascastel, Albas et Vignevieille.

cyclo-vtt-club du chalabrais

Tisane de Limoux et tuiles de Cucugnan, le pot chalabrois.

Dans la perspective d’un retour en Kercorb via la forêt de Rialsesse, le Pont d’Orbieu servira de tremplin pour une ascension vers Fourtou et le col de La Fage, avant que le lit de la Saltz ne guide les CCC de Sougraigne à Rennes-les-Bains. La descente se fera au frais et à grand renfort de zigzags, bogues de châtaignes oblige. L’arrivée aux thermes et la perception de musettes ne feront qu’un, avant d’embrayer sur la dernière rampe des Tougnets et un final en roue libre. Avec 220 bornes au compteur, l’heure était venue de prendre un siège au café de la Paix.

Écrire un commentaire