29.10.2017

Bagarre en Junior à Tarascon : Les précisions du RPO

Un regrettable épisode extra sportif s’est déroulé samedi 21 octobre à Tarascon-sur-Ariège, au terme de la rencontre juniors opposant l’US Tarascon XV au RPO. Dans l'attente des résultats de l'enquête en cours et pour une meilleure compréhension de la situation, l'article ci-dessous du journaliste Antoine Carrié, publié dans l'Indépendant, hier samedi 28 octobre.

Bagarre en juniors à Tarascon : les précisions du RPO

L’affaire a défrayé la chronique dans l’Ariège le week-end dernier. Le samedi 21 octobre, les juniors Phliponneau de Tarascon recevaient leurs homologues du Rugby Pays d’Olmes. Un match achevé sur une victoire des locaux, mais surtout sur un épisode d’une incroyable violence, avec pour l’entraîneur local, un enfoncement du plancher orbital et une opération à suivre. Le symbole des scènes surréalistes qui ont suivi le coup de sifflet final, l’entraîneur du RPO évoquant « une émeute ».  

Plainte pour mise en danger.

Mais dans l’Aude aussi, l’épisode a choqué, puisque le RPO est né de la réunion de Lavelanet, Laroque-d’Olmes, La Bastide-sur-l’Hers, Chalabre et Bélesta pour les catégories mini-poussins à juniors. Les dirigeants du RPO ont désiré, quelques jours après les faits, apporter leur vision des faits et d’un triste épisode déclenché, selon les premiers témoignages, par l’intervention d’un père de famille du club contre l’arbitre. « Les présidents et le bureau du RPO n'ont pas voulu dans un premier temps envenimer les choses, et renouvellent leur volonté de prendre les décisions qui s'imposent vis-à-vis des membres du RPO coupables de comportements répréhensibles. L'enquête en cours de la gendarmerie pourra permettre de le déterminer ».

Et d’apporter des précisions sur les potentielles responsabilités : « Si effectivement un membre de l'encadrement ne fait plus partie du RPO, par contre aucune sanction n'a pour l'heure été prise envers des joueurs d'une part, parce qu'il faut attendre les résultats de l'enquête pour cela, d'autre part, parce que ces sanctions seront prises collégialement par le bureau. Il n'y a d'autre part aucune garde à vue à ce jour ». Alors que le rapport de l’arbitre permettra à la commission de discipline du comité de prononcer d’éventuelles sanctions sportives, le RPO précise enfin qu’il a déposé plainte pour «mise en danger de l'intégrité de nos joueurs, le public tarasconnais ayant envahi le terrain lors des incidents d'après match ». Et de préciser au passage qu’un des joueurs a été victime d'un traumatisme crânien, avec une autre plainte à la clé. Reste désormais à attendre les conclusions de l’enquête de la gendarmerie de Tarascon, et les éventuelles suites judiciaires.                 A. Ca. 

05:55 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rpo, tarascon sur ariège |  Facebook | | |

Écrire un commentaire