14.08.2017

Musique en Kercorb à la rencontre de Maayan

rivel patrimoine,maayanNaïma Chemoul et ses musiciens.

Chants et musique judéo-andalouse étaient au programme le 5 août dernier, en la chapelle Sainte Cécile de Rivel. Le groupe Maayan a partagé avec une assistance de 150 personnes, la nostalgie du monde perdu des Sépharades, ces Juifs chassés d’Espagne en 1492. Depuis plus de cinq siècles, les femmes juives issues de cet exil, continuent de transmettre de mère en fille, à travers des poèmes et des chants, le souvenir de ce monde perdu.

Avec sa belle voix Naïma Chemoul, accompagnée par des instruments traditionnels (oud, quanoun, percussions) a suscité dans le public beaucoup de plaisir et d’émotion. Elle a su chanter et dire la force du souvenir de ses racines pour tout exilé, ce qui n’a pas manqué d’évoquer tous ceux qui, aujourd’hui, sont contraints de quitter leur terre natale : trois représentants syriens accueillis à Limoux, assistaient à ce concert. 

Écrire un commentaire