08.08.2017

C’était hier : Cabaret Gavach : La « Rampe » brille de mille feux

C’était un mardi 29 juillet et le Cercle Occitan del Quercorb proposait aux Chalabroises et aux Chalabrois de se rendre au théâtre municipal, « per s’espetar de rire » avec la troupe du Théâtre de la Rampe. L’article qui suit avait été publié dans l’Indépendant édition du vendredi 8 août 1997.

cabaret gavachVéronique Valéry, Myriam Petiot, Laurent Cavalié et Bruno Cécillon. Les comédiens du Théâtre de la Rampe ont proposé un superbe spectacle très apprécié des Chalabrois et de leurs invités (photo archives, juillet 1997).

Accueillis mardi dernier par le dynamique Cercle Occitan du Kercorb, les acteurs de la compagnie du Théâtre de la Rampe proposaient sur la scène du théâtre municipal « Cabaret Gavach », leur toute dernière création. De retour pour le plus grand bonheur d’un public chalabrois encore tout étourdi par le souvenir de « Occitania 39-45 » présenté le 22 décembre dernier, Véronique Valéry, Myriam Petiot, Laurent Cavalié et Bruno Cécillon ont offert une soirée pétillante pleine de « fantaisies bilingues et musicales ». Les situations burlesques se sont enchaînées par le biais de cinq petites pièces théâtrales reliées entre elles par la magie de la musique et des chants, dans un univers comique recréé par le quatuor de comédiens rodés à l’art du conte, de la farce et de la comedia dell arte. Lequel d’entre les spectateurs n’aurait pas payé pour voyager dans le compartiment de ce train roulant entre Montauban et Dieupentale, ou bien encore pour bénéficier des lumières de « l’adobaire », éventuel et lointain sosie d’Einstein ?

Côté pratique, les habitués des lieux auront très certainement apprécié une variante peu ordinaire, le public étant invité à prendre place sur la scène, le spectacle se déroulant lui dans un décor planté à même le parterre du théâtre.

S’il vous arrivait quelquefois d’apercevoir la porte du Cabaret Gavach entr’ouverte, n’hésitez surtout pas à entrer, le Cercle Occitan du Quercorb lui ne s’est pas posé de questions. Qu’il en soit chaleureusement remercié, ainsi que l’exceptionnelle « colha de creacion » de la Rampe.

06:00 Publié dans C'était hier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cabaret gavach |  Facebook | | |

Écrire un commentaire