09.07.2017

Un jour, une image

Quand les eaux du Chalabreil modifient le paysage en amont du lac, à hauteur de La Piche.

la piche

Décembre 1996

La Piche II.JPG

Non datée (photo Robert Voltes)

La Piche III.jpg

Mai 2017

06:00 Publié dans Ecologie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : la piche |  Facebook | | |

Commentaires

Bonjour à tous,

Changement climatique peut être ?
Mais notre Chalabreil coulait bien toute l'année dans les années 50 -70.
Nos mamans y faisait la lessive même au mois d'Aout en dessous de la maison de Mlle Sicre et sa servante Zélie.
Il fallait construire en permanence des passerelles (pierres) pour pouvoir le traversé au dessus de la décharge publique (Entre le maison de Melle SICRE (Escande) et la Coop).
La 3eme Piche était bien alimentée et servait de 2eme grande piscine Chalabroise après Barate !
Le Chalabreil en cru, montait sur la rue du plumet.
Pas d'herbe dans le lit de la rivière, mais des beaux vairons, des truites en bonne quantité et des "gragnotes" sous le pont neuf que nous attrapions pour les porter à Jean Cabanier pas loin du fleuve ...

c'est là que nous avons appris à barboter, faire flotter nos constructions de bateau, et aussi des radeaux aussi à l'emplacement du lac, et nager de la 1er à la 3eme piche.
C'était aussi nos baignoires familiales, nos mamans nous emmenaient pour nous laver en été à la rivière (pas de douches dans les maisons).

Merci pour ces belles photos Momo !!!

Écrit par : Huillet gilbert | 09.07.2017

Écrire un commentaire