30.06.2017

Célébration du IVe Chapitre du Tougnol

confrérie des chevaliers du tougnolLes Chevaliers de Château-Chalabre accueilleront les défenseurs du Tougnol.

A l'initiative de la Confrérie des Chevaliers du Tougnol, une tradition instaurée en juillet 2001 et remise au goût du jour en 2013, sera au centre des animations demain samedi 1er juillet. Il s'agira pour le Grand Maître Olivier Carbonneau et son équipe, de célébrer le IVe Chapitre du Tougnol en compagnie de la Confrérie des Mousquetaires du Razès, de la Confrérie de l'Ail rose de Lautrec, de la Confrérie des Capitouls de Limoux, de la Confrérie des Escargots ariégeois, de la Confrérie gourmande et joviale de la Saucisse à Grenade.

Le programme des festivités a été établi comme suit : 9 h, réception des confréries dans la demeure ancestrale autour du petit déjeuner, accompagné de son fameux « tonhol », pain à l’anis. 9 h 30, présentation du IVe Chapitre et des intronisés. 9 h 45, mise en tenue, 10 h, pèlerinage en cortège des Confréries pour la visite guidée de la bastide, avec déballage et dégustation du tougnol. Cette sortie sera animée par « l’Escola de bodega », en compagnie des écuyers et chevaliers du Château-Chalabre.

A 12 h, apéritif dans la cour du château, 13 h, festin champêtre dans la salle des écuries et présentation des confréries. A 15 h, visite du château et adoubement dans la salle d’armes (photo ci-dessous, archives, juillet 2015). A 17 h, concours du plus délicieux tougnol, devant le jury, suivi de la remise du bouclier au vainqueur et des récompenses. 18 h, vin d’honneur et dégustation des fameux tougnols au château.

confrérie des chevaliers du tougnol

29.06.2017

Football : Puivert enlève le tournoi de sixte

fc chalabre footballLes Puivertains ont pris le meilleur sur le six du Razès.

Fidèles aux rendez-vous de fin de saison, les footballeurs du FCC organisaient samedi 24 juin, un tournoi de sixte mettant aux prises onze équipes aux couleurs de l’Ariège et de l’Aude. Sur et autour d’un stade Lolo Mazon scindé en deux, bonne humeur et fair-play ont animé un rendez-vous sportif enlevé par le six de Puivert, face aux représentants du Razès (2-1).

fc chalabre football

Le but de la victoire pour Julien Ferrier.

Tout au long d’une journée épargnée par la canicule, le ballon rond a parfaitement circulé, tandis qu’en coulisses, les effectifs étaient discrètement passés en revue, dans la perspective de la rentrée de septembre. A l’heure de la finale, un public très averti a retrouvé avec plaisir, plusieurs éléments qui firent le bonheur des supporters de l’école de foot du FC Chalabre autour des années 2010. A bonne école visiblement, car avec le même sérieux et la même envie qui les animaient alors, Alban, Benjamin, Clément, Julien, Oliver, Théo,... sont remontés samedi sur la plus haute marche du podium.

Félicitations à l’ensemble des compétiteurs, qui devraient se retrouver très bientôt sur d’autres terrains de jeu, à la faveur des nombreux tournois d’été.

fc chalabre football

Razès et Puivert, finalistes du Tournoi 2017.

fc chalabre football

La Canebière avait ses représentants.

fc chalabre football

Une formation chalabroise recomposée pour la circonstance.

fc chalabre football

Oliver Brown, de retour sur le pré de ses débuts.

fc chalabre football

Plusieurs rencontres seront allées jusqu'à la séance des penalties.

fc chalabre football

Théo Borie et les Verts ont réussi à inverser le cours du match.

fc chalabre football

Des Verts qui se reconnaîtront sur cette archive datée du 16 octobre 2010.

De gauche à droite. Debout : Henri Ferrier, Quentin Gérard, Claude Rosich, Thibault Laffont, Benjamin Estrabaud, Pascal Estrabaud, Ben Evenden, Clément Grassaud, Philippe Gérard. Accroupis : Julien Ferrier, Loïc Rosich (cap.), Redouane Van de Kerkhove, Oliver Brown, Alban Borie.

06:00 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fc chalabre football |  Facebook | | |

28.06.2017

Jeannette Muros n’est plus

jeannette murosMardi 13 juin, un dernier hommage a été rendu à Jeannette Muros née Castela, décédée à l’âge de 92 ans. Née le 7 octobre 1924 à Puivert, Jeannette a seize ans lorsqu’elle découvre l’usine Canat, alors installée rue du Pont-de-l’Hers. Les trajets de Puivert jusqu’à Chalabre et l’atelier des échantillons se font en vélo, elle côtoiera l’univers de la chaussure jusqu’en 1982, année de son départ en retraite.

Peu après la Libération, le 3 juillet 1945, elle épouse Antoine Muros, jeune Espagnol républicain de Màlaga, présent aux côtés des résistants du Maquis de Picaussel. Ils s’établissent rue du Presbytère à Chalabre, et quatre enfants grandiront à leurs côtés. En 1967, la famille est éprouvée par le décès tragique de Jeannot, le fils cadet, disparu à l’âge de 20 ans.

Militante impliquée dans la vie du pays chalabrais, Jeannette Muros laisse le souvenir d’une personne très sociable, animée d’une grande gentillesse. Entourée des siens, elle s'est éteinte dans la soirée du vendredi 9 juin.

Le cortège parti de son domicile rue du Capitaine Danjou, l’a accompagnée jusqu’à sa dernière demeure, où elle repose désormais aux côtés de Jeannot son fils, et de son mari Antoine, décédé le 17 novembre 2001. En ces douloureuses circonstances, sincères condoléances à Josette, André et Jackie ses enfants, à ses petits-enfants et arrière petits-enfants, à toutes les personnes que ce deuil afflige.

06:00 Publié dans Carnet noir | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jeannette muros |  Facebook | | |

27.06.2017

C’était hier : Succès du gala du FEP

Cet article avait été publié dans l’Indépendant, édition du vendredi 29 juin 2007.

foyer d'éducation populaire chalabre,sandrine prenantDynamisme et talent ont inspiré les danseurs du FEP (Photos archives juin 2007).

A la veille d’une nouvelle fête de la musique, les élèves de l’école de danse du foyer d’éducation populaire sont remontés sur la scène du théâtre municipal à l’occasion du spectacle annuel clôturant leur saison. Petits et grands étaient au rendez-vous, pour deux heures de tempo non-stop offertes à un public ravi par les prestations des élèves de Sandrine Prenant, responsable de la section depuis de nombreuses années.

foyer d'éducation populaire chalabre,sandrine prenant

La délicate mission d’entrer dans la danse revenait aux « hip-hop babies » du cours d’éveil, naturels et spontanés sur un parquet habitué aux prestations de qualité. Les chorégraphies allaient ainsi s’enchaîner au fil des générations, enfants, adolescents et adultes se relayant pour parvenir à un final avec le concours de tous.

Très remarquées également, les prestations en solo de Maïlys (jazz) et Yann (improvisation), et en résumé beaucoup de talents réunis sur une scène où modern’ jazz et hip hop auront donné un bel avant-goût de la fête de la musique. Le rideau s’abaissait sous des salves d’applaudissements, rendez-vous était pris pour septembre prochain.

foyer d'éducation populaire chalabre,sandrine prenant

foyer d'éducation populaire chalabre,sandrine prenant

foyer d'éducation populaire chalabre,sandrine prenant

foyer d'éducation populaire chalabre,sandrine prenant

Les félicitations de Gisèle Courthez, animatrice du FEP, pour Sandrine Prenant. 

foyer d'éducation populaire chalabre,sandrine prenant

26.06.2017

Fêtes du Cazal : Un XIIIe « Bouclier Raymond-Fort » très convoité

Sport loisir : Les Montpelliérains ont déclaré forfait. Info ou intox ?

badalucs,cissou boys,claude spanghero,josé sanchezDans le secret, Claude Spanghero et José Sanchez ont sans doute passé contrat.

A quatre semaines du rendez-vous sportif inscrit depuis 2005 dans le cadre des fêtes du plus prisé des hameaux du Kercorb, la pression est montée d’un cran. En dépit du paravent dressé sur le cours Sully, théâtre de grands travaux d’été, nul n’est dupe des manœuvres ourdies en coulisses, afin de s’assurer de la conquête du « Bouclier Raymond Fort ».

Enlevé en juillet 2016 par les Cissou Boys de Montpellier, les Badalucs avaient réussi à ramener le planchot en terres cazaliennes, à la faveur d’une remise en jeu disputée le 6 mai dernier dans l’enceinte de l’Altrad Stadium. Hélas, la belle attendue le 22 juillet prochain n’aura pas lieu, et pour cause, le bureau dirigeant des vieilles tiges du Kercorb vient de recevoir la notification du forfait des vétérans montpelliérains. Faut-il voir derrière ce renoncement de dernière minute, la patte de José Sanchez, président des Badalucs ? Aperçu à Valras-Plage en grande discussion aux côtés de Claude Spanghero et de ses partenaires du Grand Chelem 1977. Simple discussion amicale, ou véritable négociation de contrats ? Une seule certitude, la distance qui sépare la station balnéaire de la Place du Peyrou n’aura pas suffi à contenir la rumeur. Affaire à suivre.

25.06.2017

Le Cri du Vent dénonce la « frénésie éolienne » des élus

Environnement : L'association alerte sur le nombre de projets éoliens dans l'Aude.

photo AG cridu vent 2016.jpgLes adhérents plus que jamais disposés à occuper le terrain.

Vendredi 16 juin, le Cri du Vent tenait son assemblée générale annuelle à Courtauly. Dans son rapport moral, le président Jean Baudeuf se félicitait du jugement rendu par le Tribunal administratif de Montpellier le 9 décembre 2016, qui déboute Raz Energie de sa demande d'annulation de l’arrêté préfectoral refusant le permis de construire des éoliennes de Montjardin.

Il précisait combien « il convenait de rester vigilants et mobilisés, car d'une part Raz Energie a fait appel de ce jugement, et d'autre part, une véritable frénésie éolienne s'est emparée des élus audois. On assiste à une inflation galopante des projets : Festes-Saint-André, Saint-Polycarpe, les Corbières, qui viennent s'ajouter aux implantation en cours dans la Montagne Noire, le Lézignanais et le Fenouillèdes ».

Et d’ajouter : « A ce rythme, le nombre d'éoliennes dans l'Aude devrait pratiquement doubler, passant de 265 machines aujourd’hui, à 500 dans les dix ans qui viennent, faisant de l'Aude un gigantesque parc éolien industriel, ne créant aucun emploi local et chassant les touristes, les résidents secondaires, et les candidats à l'installation ».

Il invitait les élus audois à ne pas se tromper d’objectif : « En croyant servir l’intérêt particulier de leur village, ils participent en réalité à l'oeuvre de destruction massive de ces paysages ruraux authentiques et préservés qui sont le principal atout de ces villages ».

Jean Baudeuf rappelait que le Cri du Vent était solidaire des « Amis de Saint Sernin », et qu'il continuerait à les soutenir sur le terrain, « pour empêcher le passage en force et en toute illégalité (par empiètement sur un domaine privé), des camions amenant les éléments d'éoliennes, lesquels, contrairement à ce qu'affirmait la société Valeco, n'ont pas la place de passer sur la voie publique ». Après un symbolique « No pasaràn ! », le président levait la séance et invitait l'assemblée à se retrouver autour du traditionnel verre de l'amitié.

24.06.2017

Nouveau succès pour le concert d’Eissalabra

eissalabraFreddy Marty et Jean Brunet, un duo inédit et talentueux (Photos Yves Saddier).

Délocalisé place Charles-Amouroux, le concert annuel offert vendredi 16 juin par l'ensemble vocal Eissalabra, n’a pas été moins réussi. Près de quatre-vingt personnes sont venues applaudir une harmonie de choristes provenant de Chalabre, Courtauly, Lagarde, Rivel, Sonnac, Sainte-Colombe et Saint-Benoît. Avec de nouvelles recrues fraîchement intégrées dans le groupe, dont trois éléments britanniques.

eissalabra

Ce chœur mixte à trois voix, parfois quatre, était dirigé par le chef de chœur Jean Brunet, directeur de l’école de musique de Limoux, assisté par le président Édouard Garcia, Maryse Le Roy et Freddy Marty. Chants traditionnels en français et en anglais, interprétés a capela, ont ravi l’auditoire dans un cadre aussi inhabituel qu’intime.

Musique et humour ont parfaitement cohabité, grâce aux prestations toujours très attendues du duo Édouard et Maurice. Au gré d’un programme riche et varié, Jeannette Laffont et Mariano Gimenez, deux voix retraitées, ne résistant pas à l’appel de la scène, ont fini par rejoindre leurs anciens partenaires de chant. A noter que la participation libre du public, a été généreuse et chaleureuse. Eissalabra lance un appel à l’adresse de nouveaux choristes, tout en élargissant son répertoire, grâce à Jean Brunet son chef de choeur.

eissalabra

eissalabra

06:00 Publié dans Associations, Rencontres | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : eissalabra |  Facebook | | |