26.05.2017

C'était hier : En route pour la Grotte de l'Homme-Mort

Grotte 001.jpg

Photo Collection Francis Laffont, que nous remercions pour ses souvenirs

Comme chaque année à quelques minutes du départ, le très jeune peloton rassemblé devant les Etablissements Canat, était persuadé que cette fois était la bonne, qu’il allait enfin atteindre le goulet d’étranglement qui mène vers les profondeurs de la grotte de l’Homme-Mort. Mais au fil du temps, cette cavité située sur les hauteurs de Rivel, devenait toujours plus inaccessible. En dépit d’un encadrement réglementaire, doublé d’un contrôle minutieux des engins (assuré par Félicien Huillet, mécanicien agréé), la tentative, de mémoire de randonneur, prenait invariablement l’allure d’une mission impossible. Nous avons essayé d’en deviner les raisons.

En regard de la nuée de cyclistes qui composait la troupe, il est permis de dire que les premiers retardataires étaient pointés sur le Pont-Neuf. Puis intervenaient les pannes, les crevaisons, les chutes, sans oublier la fatigue. De plus, les anciens ne l'ignorent pas, « de Rivèlh fins la Calmetta... ». Bref, en l’absence de voiture-balai, un regroupement était programmé à la hauteur de l’abreuvoir qui existe encore aujourd’hui au croisement des Bordes et des Mathalis. Foin des barres énergétiques, quelques gorgées d'eau bien  fraîche dans le gosier suffisaient largement à requinquer tout ce petit monde. Energie nécessaire afin d’atteindre le point de ravitaillement fixé au coeur des bois de Pechtignous, où un nuage de fumée s'épandait comme la brume hivernale,  au cœur de la forêt de résineux. Là, était à pied d’œuvre depuis le petit jour, une brigade de cuisiniers emmenée par MM. Pierre Sancho,  Antoine Escande, René Berland,… lesquels accommodaient avec soin la saucisse et le  pâté de la charcuterie Amouroux. Grillade partagée ensuite avec la caravane (non publicitaire), composée par de nombreux Chalabrois, rendus en forêt aux moyens d’une locomotion à moteur. Au fil des parties de pétanque pour les uns, de la sieste pour les autres,… l’objectif « Grotte de l’Homme-Mort », s’évanouissait fatalement au-dessus de la canopée. Et l’heure d’enfourcher le vélo venue, nos cyclistes se laissaient glisser vers Chalabre, retour bercé par la même résolution : « L’année prochaine c’est sûr, on ira visiter la grotte de l’Homme-Mort ! ». Aujourd'hui ces sorties ne semblent plus possibles, mais pour tous ceux qui passent parfois aux abords des Mathalis, il reste le souvenir de ces jours heureux.

Grotte 001.jpg

Accroupis : Maurice Mazon et Claude Bareille. Debout, de gauche à droite, 1er rang : Marc Jean-Pierre (directeur du collège), Jacques Adrados (professeur de sport), Roger Raynaud, Gilbert Huillet, Evelyne Garros, Daniel Tournois, Francis Rivals, Jacques Martinez, Alain Cayrol, Francis Laffont, Francis Garcia, Guy Sanchez, Roland Castelnaud, Anne Martinez, Michel Ferrier, Marie Chantal Raynaud, Jean Melliès, Claude Mot, Patrice Rodriguez. Derrière : Catherine Martinez, Daniel Delpech, Jean-Claude Baby, Gérard Mazon, Yves Gaubert, Maurice Pont, Henri Sancho, André Alonso, Serge Murillo, Patrice Dupuy, Jean-Luc Mestre, Michel Maugard, Christian Moralès, Claude Laffont, Alain Saurel, Francis Romero, Jean-Pierre Brzesc, M. Jean-Joseph Romero.        

Commentaires

Superbes souvenir !!

merci aux collectionneurs et à Momo (explication et commentaires si réalistes et plaisants) de nous dénicher de si bons souvenirs.

Écrit par : Huillet gilbert | 26.05.2017

Écrire un commentaire