12.05.2017

Camerone et la commune unies par les liens d'amitié

camerone,capitaine jean danjouLes panneaux homologuent l’acte officiel signé entre Chalabre et Camaròn de Tejeda. 

En septembre 2004, la ville natale du Capitaine Danjou avait accueilli une délégation venue de la ville mexicaine de Camaròn de Tejeda, théâtre le 30 avril 1863, du combat désespéré livré par les 62 légionnaires de la 3e compagnie du 1er régiment étranger, face aux guerrilleros mexicains du colonel Milàn.

Une cérémonie très fraternelle, destinée à établir des liens d'amitié entre le pays qui a vu naître Jean Danjou et le pays dans lequel il repose à jamais, avait offert aux Chalabrois, le plaisir d'apprécier la présence chaleureuse de Marco Antonio Menes Couttolenc, « señor presidente » de Camerone (maire). Aux côtés duquel Christian Guilhamat maire de Chalabre, avait signé les actes officialisant le jumelage de la ville mexicaine de Camaròn de Tejeda avec la cité chalabroise. A quelques jours de la commémoration du 154e anniversaire de la bataille, le 30 avril dernier, des panneaux ont été apposées aux entrées du village, lesquels concrétisent le rapprochement souhaité par les deux communautés.

camerone,capitaine jean danjou

Marco Antonio Menes Couttolenc et Christian Guilhamat déposent une gerbe devant la maison natale du Capitaine Danjou (Photo archives, lundi 20 septembre 2004).

camerone,capitaine jean danjou

 Le gendarme Stéphane Serrano, les militaires du 4e RE, le colonel Michel Auzias, Marco Antonio Menes Couttolenc, Christian Guilhamat et Roger Campariol sous-préfet de Limoux (Photo archives, lundi 20 septembre 2004).

Commentaires

Le printemps s'installe et avec lui l'espoir renaît, les fleurs, la nature met son habit de fête pour accueillir la pose des panneaux de jumelage, nos amis Mexicains vont vraiment voir l'amitié des 2 villes réunies écrite en toute lettres sur de beaux panneaux tout neufs, pour une belle célébration remplie de joie et de convivialité un grand merci pour cela

Écrit par : BERNARD Patricia | 26.05.2017

Écrire un commentaire