22.05.2017

Et le saxo fut roi au théâtre Georges Méliès

ensemble pour le calvaire,école de musique rené-allabertL’aisance d’Elodie, en duo avec Sylvie, a ravi le public.

Vendredi 5 mai, l’école de musique René Allabert de Lavelanet, sous la direction de Sylvie Romiguière, avait installé ses pupitres sur la scène du théâtre Georges Méliès. A l’invitation de l’association Ensemble pour le Calvaire, la classe de saxophone composée de dix élèves, a offert un répertoire éclectique alliant baroque, jazz, musique traditionnelle et rock.

ensemble pour le calvaire,école de musique rené-allabert

Ce bel ensemble a révélé nombre de talents prometteurs, clairement heureux de partager avec une nombreuse assistance, le plaisir de jouer. Aux côtés de Maé Mourareau, gratifiée du redoutable privilège de se produire à domicile (photo ci-dessous), les saxos soprano, alto, baryton ou ténor, ont enchaîné neuf partitions sans qu’il n’y paraisse.

ensemble pour le calvaire,école de musique rené-allabert

Une fable d’Esope en ouverture, et la Panthère rose à la conclusion, auront rythmé un récital aussi brillant que le chemin parcouru par ces petits virtuoses. Au terme d’une soirée propice à l’éveil de vocations, chacun a partagé un buffet élaboré par les bénévoles d’Ensemble pour le Calvaire, inspirés dans leur programmation.

ensemble pour le calvaire,école de musique rené-allabert

ensemble pour le calvaire,école de musique rené-allabert

Écrire un commentaire