21.04.2017

La bataille de Camerone commémorée samedi

Samedi 22 avril sera célébré le 154e anniversaire du combat de Camerone, cérémonie à la mémoire du capitaine Jean Danjou et de ses compagnons, tombés au cours d’une bataille devenue le symbole du sacrifice au nom de la parole donnée.

camerone,jean danjou

Le 30 avril 1863 se retrouvaient face à face, les troupes mexicaines du colonel Francesco de Paula-Milàn (500 lanciers, 350 cavaliers, 3 bataillons de 400 hommes chacun), opposées à une compagnie de 3 officiers et 62 légionnaires, sous les ordres du capitaine Danjou. Au soir de la bataille livrée dans l’hacienda de Camaròn de Tejeda, les huit survivants d’un combat sans merci seront épargnés par l’armée mexicaine.

Célébrée chaque année dans le village d’origine du capitaine Danjou, il faut remonter à l’année 1906 pour retrouver le souvenir de la première commémoration de Camerone. Elle se fit dans le petit poste de Ta-Lung (Tonkin), au nord de l’Indochine française, à l’initiative du lieutenant François. C’est le général Rollet qui fera de cette commémoration une des plus grandes traditions de la Légion. Et si l’Histoire a retenu l’orthographe de Camerone au lieu de Camaròn, c’est parce que le secrétaire du colonel Jeanningros qui rédigea le rapport ne parlait pas espagnol.

camerone,jean danjou

Lecture du récit du combat de Camerone, avec les porte-drapeaux chalabrois, Jean Cabanier, Jean Roncalli, Antoine Martin (Photo archives).

Samedi à Chalabre, en présence de l’Amicale des Anciens de la Légion Etrangère (AALE Aude), et d’un piquet du 4e Régiment Etranger de Castelnaudary, les honneurs seront rendus aux combattants de Camaròn. Après la messe célébrée à Saint-Pierre (10 h), un dépôt de gerbe aura lieu au monument aux Morts, avec la participation des élus. Le cortège prendra ensuite la direction de la maison natale du capitaine Danjou, enterré le 3 mai 1863 à Camerone. La lecture du récit de la bataille sera donnée sous la plaque envoyée de Sidi-Bel-Abbès par le colonel Azan, et apposée en 1938.

En marge de cette cérémonie annuelle et après le jumelage intervenu le 20 septembre 2004 (photo ci-dessous), entre Camaròn de Tejeda (Etat de Vera Cruz) et Chalabre, des panneaux homologuant la signature, devraient bientôt être posés aux entrées de la cité.

camerone,jean danjou

De gauche à droite : le colonel Michel Auzias, Christian Guilhamat, maire de Chalabre, Marco Antonio Menes Couttolenc, maire de Camaròn de Tejeda, Roger Campariol, sous-préfet de Limoux (Photo archives Septembre 2004).

Les commentaires sont fermés.