25.02.2017

Badaluc XLIX confirme sa venue les 15 et 16 avril prochains

badaluc,carnaval 2017 chalabre« Fais du feu dans la cheminée, Badaluc revient chez nous » (Carnaval 1999, Badaluc XXXI, l'Indien).

La joyeuse compagnie des solistes de l’OPVC, de retour en Kercorb au terme d’une tournée triomphale dans les capitales européennes, n’a pas voulu garder le secret plus longtemps. A la faveur d’une conférence de presse tenue au pied même de l’avion qui les ramenait depuis les Iles Badalucques jusqu'au tarmac de la piste de Saint-Antoine, nos virtuoses de la croche et du contre ut ont offert aux Chalabrois une incroyable révélation : « Badaluc existe, nous l’avons rencontré ! ». Pour preuve, Badaluc le 49e de la lignée, a accordé une interview exclusive aux artistes chalabrois. Les exigences en espèces sonnantes et trébuchantes de ces derniers étant abusives (comme d'habitude !), seuls quelques extraits ont pu être monnayés, portés à la connaissance de toutes et tous.

badaluc,carnaval 2017 chalabre

(Carnaval 2003, Badaluc XXXV, le Juge)

OPVC : « Son éminence nous fera-t-elle l’honneur d’une visite sur les cours chalabrois en 2017 ? ». Badaluc : « Cette question ! Chaque année vous me faites flamber, mais vous savez bien que je brûle toujours du désir de revenir dans votre belle ville de Chalabre. Et cette complicité entre la musique et les masques, c’est un pur bonheur ! ».

badaluc,carnaval 2017 chalabre

(Carnaval 2000, Badaluc XXXII, le Magicien)

OPVC : « Vous devez avoir beaucoup de frais avec tous ces déplacements ? ». Badaluc : « Ne m’en parlez pas. De Limoux à Santa Cruz de Tenerife, de Rio à Nice, de Venise à Chalabre, je me ruine en billets d’avion. Sans parler des costumes, que je ne met qu’une fois puisque c’est toujours la même histoire avec vous, je finis sur le gril. J’ai heureusement une incomparable équipe de costumiers, Lagerfeld peut aller se rhabiller. Quant à vous, les musiciens, je peux dire que vous me revenez plutôt cher : et vas-y que je me costume, que je me maquille, que je me désaltère, et bien sûr c’est moi qui paye ! ».

OPVC : « Cher Badaluc, quelle sera la date de votre arrivée ? ». Badaluc : « J’ai prévu de séjourner à Chalabre les 15 et 16 avril prochains, j’y serai chez moi, aux côtés des miens, de ceux qui respectent la fête et la tradition et qui ne se sont jamais nourris de rancunes. Longue vie aux Fécos, à très bientôt, j’arrive ! ».

badaluc,carnaval 2017 chalabre

(Carnaval 1994, Badaluc XXVI, le Touriste)

Écrire un commentaire