14.02.2017

Joséphine Garcia n’est plus

joséphine garciaUn dernier hommage était rendu mercredi 1er février, à Joséphine Garcia née Milesi, enlevée à l’affection des siens à l’âge de 77 ans. Née le 24 novembre 1939 à Ornica, localité italienne de la province de Bergame, elle découvre avec ses parents et ses six frères et soeurs, l’Ariège et le petit village de Cazaux. Elle a alors 11 ans, et après une scolarité effectuée dans la commune voisine de Cazavet, puis l’apprentissage de la couture, Joséphine Milesi s’engage comme préceptrice auprès d’une famille toulousaine. Aux côtés de l’enfant dont elle a la responsabilité, elle partage son temps entre Toulouse et Bagent, lieu de vacances proche de Saint-Lizier.

Elle y fait la connaissance en 1955 d’Edouard Garcia, jeune normalien qu’elle épouse à Prat-Bonrepaux quatre années plus tard. Le couple s’installera à Chalabre à la faveur de la rentrée de septembre 1959, et l’année suivante, Joséphine Garcia intègre les effectifs de l’usine Canat, jusqu’en 1975, quand Hutchinson opte pour la délocalisation de la production. Elle retrouve une activité similaire au sein de l’entreprise Sibra au Cazal, puis rejoint la société Ariélux à Ste Colombe-sur-l’Hers, jusqu’en 1992. Elle entre ensuite à la maison de retraite de l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques, où elle fait valoir ses droits à la retraite, en 1999.

Joséphine Garcia aura trouvé son épanouissement dans la vie familiale, et dans la passion qu’elle nourrissait pour la lecture et la couture, mais aussi le chant, aux côtés de ses amis de la chorale Eissalabra, où elle se sera investie en toutes circonstances. La cérémonie religieuse célébrée en l'église Saint-Pierre aura permis à ses amis choristes de lui adresser un émouvant adieu, en présence d’une assistance recueillie.

En ces douloureuses circonstances, très sincères condoléances à Edouard son mari, à Jean-José et Régine, son fils et sa belle-fille, à Bastien et Brice ses petits-enfants, à ses frères et soeurs, Jeannot, Maria, Bruno, Benito et Danièle, à toutes les personnes que ce deuil afflige.

joséphine garcia

Photo archives, Carnaval 1999

06:00 Publié dans Carnet noir | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : joséphine garcia |  Facebook | | |

Écrire un commentaire