11.12.2016

Le fantôme de Jacques Fleury est de retour

flurisUn bruit sourd et inquiétant devrait monter crescendo dans les rues de la cité (photo archives, 13 décembre 2014).

Mardi 13 décembre, jour de Sainte Luce, un grondement sourd va emplir les rues, à l’occasion de la 319e célébration de la mort violente de Jacques Fleury, victime d’une mauvaise rencontre au soir du 13 décembre 1697, à l'âge de 48 ans. Mieux connu sous le nom de « Fluris », le personnage alimente une polémique vieille de trois siècles, que chaque mois de décembre ressuscite.

« Monsieur Fleury, qu’alliez-vous faire dans la rue Porte d’Aval ? ». Prêtre, braconnier, contrôleur au grenier à sel, « sauta-barralhas », l’homme aurait séduit une jolie veuve de bonne famille, une infamie à l'issue fatale. Depuis lors, des générations de Chalabrois se retrouvent en « un tonitruant et pacifique cortège ». Qui pour exiger une réhabilitation posthume, qui pour ajouter une bûche supplémentaire dans le feu qui brûle en enfer.

Comme l’indiquent les affichettes qui ont pu fleurir sur les murs du village, les « arrossegaïres » ont rendez-vous mardi 13 décembre à 18h 30 sous la halle. Pour faire du bruit, beaucoup de bruit, seulement du bruit, car « Vei fan les ans que tueron Fluris ! ». Et comme disait l’ami Robert, « Asclaïres, s’abstenir !».

fluris

Un jeune trio contraint de faire une réparation de fortune (photo archives, 13 décembre 1996).

06:00 Publié dans Animations, Rencontres | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fluris |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.