16.11.2016

Paul Olive n’est plus

paul oliveLundi 7 novembre était accompagné vers sa dernière demeure, Paul Olive, domicilié aux Genêts, et décédé subitement à l’âge de 87 ans. Né à Carcassonne le 4 juillet 1929, il grandira en l’absence d’une mère qu’il perd très jeune, entrant dans la vie active dès l’âge de 14 ans. Il effectue l’apprentissage de la boulangerie à Err (Pyrénées-Orientales), puis il vient s’installer à Chalabre, où il trouve un emploi de boulanger-pâtissier à la Maison Sandral, cours Colbert. Des problèmes de santé l’amenant à abandonner un métier qu’il aime, il rejoint Lavelanet où il travaille à la couverture de la rivière Touyre, future esplanade de la capitale du Pays d’Olmes. Un chantier d’envergure au terme duquel il intègre les effectifs de l’usine Canat.

Dans l’intervalle et après son service militaire, il rencontre Andréa Alabert, qu'il épouse en novembre 1950 dans la petite chapelle de l'Hôtel-Dieu Saint-Jacques. Cinq enfants grandiront à leurs côtés. D’un caractère discret, il avait été responsable de la section locale de la Fnath. Affecté par les disparitions de Marie-Thérèse sa fille, en 2005, de son épouse Andréa en 2013, plus récemment de ses frères et sœur, Paul Olive était assidu tous les dimanches à l’office.

Après la cérémonie religieuse célébrée en l’église Saint-Pierre, Paul Olive a été inhumé au cimetière du Casteillas à Villefort, où il repose aux côtés de son épouse Andréa. En ces douloureuses circonstances, sincères condoléances à Danielle, Christian, Michel et Anne-Marie, ses enfants, à ses petits-enfants, ses arrière petits-enfants, à toutes les personnes que ce deuil affecte.

06:00 Publié dans Carnet noir | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paul olive |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.