17.07.2016

C’est la panique à La Mécanique !

L’information n’avait pas été prise au sérieux, il semblerait pourtant que les choses s’accélèrent et que la tension monte dans le quartier nord de Chalabre. Dépêché sur les lieux afin d’en savoir plus, voici retranscrit en différé mais à la virgule près, le compte-rendu de notre envoyé sur place.

Ils avaient entendu parler d'un projet de voie ferrée menaçant la quiétude de leur quartier du Moulin, un groupe d'habitants a décrété l'endroit « Zone à Défendre » (ZAD), et s'est mobilisé pour empêcher la pose des rails. Le mouvement insurrectionnel qui a débuté il y a quelques jours dans le quartier, rassemble chaque jour une foule considérable de contestataires (19 selon les organisateurs, 17 selon la gendarmerie).

fêtes du cazal 2016Les riverains du Quartier du Moulin sont à bout.

Une source proche de la mairie nous a effectivement confirmé que la SCCF (Société Cazalienne du Chemin de Fer) a déposé une demande de permis d'aménager, mais la rédaction n'a pu avoir plus de détail sur le projet. S'agit-il vraiment d'une déviation de la voie ferrée existante comme le prétendent les ZADistes, ou plutôt d'une simple étude de faisabilité, comme précise M. le maire ?

fêtes du cazal 2016« Nous ne laisserons rien passer ! » déclare René C., membre du collectif. « On occupera le quartier le temps nécessaire à l'abandon de ce projet. En plus … on habite ici ... donc il n'y a aucune raison qu'on aille autre part ! ». Antoine G. regrette le manque de concertation : « Jamais personne n'est venu nous demander notre avis ! Et si quelqu'un était venu, on aurait dit NON de toute façon ! ». Arborant le drapeau de notre nouvelle région Occitanie, Dominique S. présente quelques arguments juridiques : « Selon notre avocat Mestre Bauduin, la procédure de déclaration d'utilité cazalienne est entachée d'irrégularités. Il nous reste donc une chance de stopper les travaux. … A moins que le maire n'utilise le 49.3 ! ».

Seul Serge N. dénote un peu dans ce mouvement contestataire : « Bien sûr, par solidarité, je suis à 100% avec mes voisins pour m'opposer à ce projet. Mais, avec un arrêt du train dans le quartier, je me serai bien vu ouvrir une auberge. Le train aurait pu m'amener des clients ! »

En réponse au mouvement des ZADistes, le maire du Cazal confirme avec fermeté que « l’État de droit s'applique au quartier du Moulin comme partout ailleurs dans la commune, et une poignée de « romegaïres » ne saurait s'opposer au progrès ! Les grévistes n'imaginent pas le bienfait que ce projet peut apporter à la commune libre du Cazal en terme d'emplois, en particulier dans leur quartier. Par exemple, la ligne nécessitera un passage à niveau sur la traverse du stade qui donnera du travail à un garde-barrière. ».

Déjà mis en examen par Mestre Dolentizo pour une affaire de favoritisme en lien avec la venue récente du Badaluc brésilien, le maire tient à préciser à ce propos : « Le fait que mon petit-fils vienne tout juste d'obtenir son CAP de garde-barrière n'a absolument rien à voir avec ce projet ! ».

Le désaccord semble fortement ancré et la situation menace dangereusement de dériver à l'image du barrage de Sivens (81) ou de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (44). Souhaitons que les esprits s'apaisent rapidement avant l'inauguration de la ligne prévue pour le vendredi 22 juillet prochain, journée dédiée à Sainte Marie-Madeleine.

De notre envoyé un peu spécial sur la ZAD de La Mécanique, Philip Tustomargue. L'article complet est à lire dans la Gazette Libre du Cazal, datée du 16 juillet 2016 (voir une ci-dessous).  

fêtes du cazal 2016

fêtes du cazal 2016

Réglage des derniers détails dans les ateliers de la Société Cazalienne du Chemin de Fer. La moindre petite vis oubliée pourrait faire capoter le projet. 

(Photo Collection Robert Voltes)

 

Commentaires

Je crois le projet bien avance:la locomotive est déjà à montjardin!

Écrit par : regine | 17.07.2016

Bonjour,

Donc nous allons pouvoir venir avec la loco à vapeur de la haute vallée de l'Aude.
M' le député a vite monté son projet de réalisation, peut être aussi un tunnel( le plus long de France entre Limoux et Chalabre) pour gagner du temps et désenclaver la vallée de l'Hers.

Écrit par : Huillet gilbert | 17.07.2016

La gare du Cazal est la première étape avant la prolongation de la ligne vers le Pas de la Case.

Écrit par : Michel Brembilla | 17.07.2016

D'après mes sources une déviation serait rajoutéê pour à atteindre Matchore par un train à crémaillère les voyageurs auront un point de vue comparable.
Saurel A.

Écrit par : Saurel | 17.07.2016

Avec les finances, tout est possible...
Quand on voit que le sponsor du Cazal est le célèbre cidre du domaine de Carbonas à Villefort, les habitants du moulin doivent se rendre à l'évidence, le train sera bientôt sous leur fenêtre...

Écrit par : Titou | 17.07.2016

courage les gars ! vous devez gagner cette bataille !
sinon, faites 1 appel à Ste Marie Madeleine, elle devrait pouvoir vous aider..............
bonne fête du Cazal à tous .

Écrit par : micat | 18.07.2016

Attention à ne pas être trop optimistes, ça dégénère à la ZAD en ce moment.
Consultez http://feteaucazal.over-blog.com/ pour plus de nouvelles.

Écrit par : Philip Tustomargue lui-même | 18.07.2016

Si les Zadistes avaient la fibre poétique ou, à tout le moins, l'oreille musicale, il seraient heureux d’entendre, à nouveau, siffler le train !

Écrit par : Marc | 18.07.2016

Les commentaires sont fermés.