15.06.2016

C'était hier : Ingratitude sans bornes

Sous ce titre, l’article mis en ligne aujourd’hui, avait été publié dans l’Indépendant, édition du 16 juin 1996. Cette année-là, la DDE coupe les virages du col du Bac. Elle supprime et enterre en même temps les bornes « mythiques » de la D620.

col du bacUne façon originale d’additionner les kilomètres (Photos archives, Juin 1996).

Il était facile de les imaginer sorties de terre, tant leur présence sur le bas-côté de nos belles routes départementales était devenue familière à des générations d'automobilistes, certains même passaient sans les voir, elles faisaient partie intégrante du paysage. Appréciée par le randonneur pédestre trouvant là un siège de fortune, guettée du coin de l'oeil par le cyclotouriste en perdition dans les lacets du col du Bac, nos vieilles bornes kilométriques ont vécu. Déjà remplacées par des panneaux métalliques à l'esthétique contestable, leur sort est scellé. Elles sont condamnées à disparaître sous des tonnes de terre et cette pyramide blanche et jaune contribuera à assurer la stabilité d'un nouveau virage en voie de modification sur la route sinueuse de Saint-Benoît.

col du bac

06:00 Publié dans C'était hier | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : col du bac |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.