09.02.2016

C’était hier : Au PS : La symbolique du chêne et de l’olivier

L’article mis en ligne aujourd’hui, avait été publié dans l’Indépendant, édition du vendredi 9 février 1996.

parti socialiste canton de chalabreLes militants chalabrois réunis autour de Jean-Claude Pérez et Jacques Montagné (photo archives, février 1996).

Conformément à une tradition bien établie, les militants et sympathisants de la section du parti socialiste du canton de Chalabre se sont retrouvés en fin de semaine afin de procéder à l’échange de vœux marqué cette année par le souvenir de la disparition « d’un homme qui fut avant tout le formidable rassembleur des femmes et des hommes de gauche ». Après avoir souhaité la bienvenue à l’assemblée, Edmond Arnou, secrétaire de section accueillait à ses côtés MM. Jacques Montagné, maire et conseiller général, Jean Tisseyre, conseiller général de 1945 à 1979, Jean-Claude Pérez secrétaire fédéral et Robert Jourda (Section de Puivert).

Les diverses interventions auront mis l’accent sur les questions relatives au devenir du parti socialiste et à la préparation des échéances futures, sans oublier le vibrant hommage rendu à François Mitterrand, homme de parti et homme de lettres. Absent en février 1995 lors de l’anniversaire symbolique célébrant les cinq décennies d’un conseil général aux couleurs de la gauche, Jean Tisseyre n’a pas manqué cette fois de livrer à son auditoire un florilège de métaphores dont il a le secret, et son approche toute particulière des mathématiques aura peut-être laissé bien des cartésiens dans le doute.

« L’homme sage juge de l’avenir par le passé ». Les souvenirs évoqués vendredi soir ont permis aux militants et sympathisants d’effectuer de nombreuses incursions dans le passé, « pour s’empêcher d’oublier, pour continuer à se battre avec constance et opiniâtreté afin de défendre les valeurs de la gauche ».

parti socialiste canton de chalabre

Les commentaires sont fermés.